En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
Ingénierie écologique
Expédié sous 5 JOURS — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

Ingénierie écologique Action par et/ou pour le vivant ?

25,00€ Auteurs : Freddy Rey, Frédéric Gosselin, Antoine DoréEditeur : QuaeDate de parution : 20 mars 2014Public : ProfessionnelsNombre de pages : 174 Aucun avis 0 sur 5

Thématique en plein essor, l’ingénierie écologique suscite un intérêt croissant tant dans le monde de la recherche que dans celui des praticiens et gestionnaires de milieux terrestres et aquatiques. Les scientifiques de l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea) se sont rassemblés pour mieux cerner les contours et les buts de ce domaine, rejoints par dix chercheurs et praticiens d’autres instituts et organismes. Ils se sont interrogés sur une définition de l’ingénierie écologique envisagée comme un domaine de conception et d’action où la mobilisation du vivant est essentielle afin de restaurer, conserver ou gérer des milieux, naturels ou anthropisés.

L’ingénierie écologique peut-elle être définie comme une action par et/ou pour le vivant ? Peut-elle se prévaloir d’une discipline scientifique qui lui serait propre ? Rendant compte des échanges entre les spécialistes du domaine et synthétisant les points de vue, cet ouvrage étudie l’ingénierie écologique en l’abordant et en la revisitant sous les angles de la sémantique, de l’épistémologie et de l’éthique.

Destiné aux scientifiques, enseignants, ingénieurs et techniciens ainsi qu’aux gestionnaires et décideurs, ce livre ouvre de nouvelles perspectives afin de faire avancer la recherche environnementale et favoriser l’innovation au service de l’ingénierie écologique.

Sommaire

Chapitre 1. L’ingénierie écologique : des actions par et/ou pour le vivant, intégrées dans un projet d’ingénierie ?
Chapitre 2. Définir l’ingénierie écologique : quels enjeux ?
Chapitre 3. Est-il juste de manipuler la nature ?
Chapitre 4. Questions éthiques à propos de la restauration écologique
Chapitre 5. Le génie écologique, une forme d’oxymore ou une science appliquée de la réparation, éthiquement responsable ?
Chapitre 6. Les niveaux d’organisation : enjeux épistémologiques pour l’ingénierie écologique
Chapitre 7. Entre la foresterie et le génie écologique, analogies et questionnements voisins
Chapitre 8. Restauration écologique : quelles recherches mener pour agir non seulement pour, mais aussi par le vivant ?
Chapitre 9. L’ingénierie écologique dans le domaine des infrastructures de transport terrestre
Chapitre 10. L’ingénierie écologique : comment penser l’intervention écologique à l’ère de la « technonature » ?
Chapitre 11. Régime disciplinaire et processus translationnel : quelques éléments de réflexion à partir du cas de l’ingénierie écologique
Chapitre 12. L’écologie au service de l’ingénierie : organisation d’un collectif scientifique et pratique

Auteur(s)

Freddy Rey est directeur de recherche à Irstea, Grenoble, en ingénierie écologique. Il est président de l’Association française pour le génie biologique ou génie végétal (AGéBio).
Frédéric Gosselin est ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts et chercheur à Irstea, Nogent sur Vernisson, en écologie forestière et biométrie.
Antoine Doré, d’abord chercheur contractuel en sociologie à Irstea Grenoble, a rejoint en 2013 l’Inra de Toulouse, comme chargé de recherche en environnement et agriculture.


 
Haut de page

Déposez un avis

Note