En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Accueil librairie Mon compte Panier Aide

Politique de Cassandre Manifeste républicain pour une écologie radicale

18,90€ Auteur : Jean-Christophe MathiasEditeur : Sang de la TerreDate de parution : 09 avril 2009Public : Grand publicNombre de pages : 256 Aucun avis 0 sur 5

Dans cet ouvrage, l'auteur se livre à une comparaison conceptuelle entre le principe de précaution et le principe de responsabilité. Il combat la démarche tendancieuse des penseurs de la précaution qui, à l'image de Corinne Lepage, dont la conception a été reprise par le chef de l'Etat français lors du "Grenelle de l'Environnement", assimilent précaution et responsabilité, réduisant la seconde à la première.

Précaution et responsabilité ne sont en réalité absolument pas réductibles, et le principe de responsabilité tel que défini par Hans Jonas contient les germes d'une remise en question du mode de développement occidental, dont la notion de développement durable est actuellement le fer de lance, que le principe de précaution ne permet pas - et qu'il interdit même.

Politique de Cassandre dévoile ainsi l'escroquerie politico-intellectuelle dont le principe de précaution est la manifestation, et dont le "Grenelle de l'environnement" est le dernier avatar. La responsabilité politique ne consiste à intervenir ni en aval de la catastrophe comme nous y oblige le développement techno-scientifique, ni en amont de la catastrophe et en aval des causes de cette catastrophe comme nous y incite le principe de précaution, mais en amont des causes de la catastrophe.

Cet essai, à la fois philosophique, politique et poétique, tente d'allier la rigueur de la démarche intellectuelle, le souci moral de la pratique et la sensibilité humaine.

Sommaire

* La négligence occidentale, provocatrice de la ruine du monde naturelle
o La boulimie technologique
o Etats de crise

* Le bal des impostures : du principe de précaution au "Grenelle de l'environnement"
o Le développement durable, un concept schizophrénique
o Expertise scientifique, proportionnalité économique et acceptabilité démocratique, ou l'assureur et le juge comme palliatifs à l'incurie politique
o Incertitudes, prévention et précaution, ou la casuistique élevée au rang de loi
o La peur panique de l'abstentionnisme et l'alibi démocratique

* Du catastrophisme à la sacralité terrestre
o L'éthique de la responsabilité, ou la peur comme modèle normatif
o Le catastrophisme comme horizon moral régulateur
o Le sentiment de l'art et l'art du sentiment
o Le veto républicain, garant de la sacralité mondaine


 
Haut de page

Déposez un avis

Note