En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
Phytotechnologies appliquées aux sites et sols pollués
Expédié sous 72 H — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

Phytotechnologies appliquées aux sites et sols pollués

27,00€ Auteur : Valérie BertEditeur : EDP SciencesDate de parution : 10 janvier 2013Public : ProfessionnelsNombre de pages : 112 Aucun avis 0 sur 5

Les phytotechnologies appliquées à la gestion des sites contaminés regroupent l’ensemble des techniques utilisant des plantes, avec ou sans combinaison à des amendements, pour immobiliser, extraire ou dégrader les polluants du sol. Ces techniques peuvent être une alternative, pour des sites de grande ampleur, à la gestion par des techniques dites classiques (excavation, confinement, lavage…), en raison des volumes importants à traiter et des coûts associés. Cependant, ces technologies sont rarement utilisées dans les opérations de gestion de sites et sols pollués, par méconnaissance des possibilités offertes par les plantes.

Ce guide présente trois techniques, la phytostabilisation, la phytoextraction et la phytorhizodédragation sous les aspects techniques, économiques et opérationnels, basés sur les retours d’expériences disponibles.

Les phytotechnologies appliquées aux sites et sols pollués permet aux acteurs d’appréhender les projets utilisant les phytotechnologies dans leur globalité en détaillant les différents aspects à prendre en compte lors d’une opération de gestion d’un site par les plantes. Ce guide est à destination de tout maître d’ouvrage ou bureau d’étude qui souhaiterait utiliser ces phytotechnologies.

Sommaire

Chapitre 1. Présentation générale
Chapitre 2. Applicabilité
Chapitre 3. Phytostabilisation
Chapitre 4. Phytoextraction
Chapitre 5. Phyto et rhizodégradation


 
Haut de page

Déposez un avis

Note