En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
Repenser la protection des cultures
Expédié sous 5 JOURS — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

Repenser la protection des cultures Innovations et transitions

25,00€ Auteurs : Pierre Ricci, Sybille BuiEditeur : QuaeDate de parution : 14 décembre 2011Public : Grand publicNombre de pages : 224 Aucun avis 0 sur 5

En raison de leurs impacts sur l’environnement et la santé, les réglementations récentes visent à réduire l’usage des pesticides en agriculture.

Pour s’adapter, peut-on se limiter à quelques ajustements techniques ? Faut-il repenser les bases même du raisonnement de la santé des plantes selon les principes de la protection intégrée ? Quelles innovations ? Comment favoriser ces transitions ?

À partir de cas concrets (travaux expérimentaux et enquêtes de terrain), les auteurs explorent les différents moyens d’action (techniques et organisationnels) pour réduire la dépendance des systèmes de culture à l’égard des pesticides. Ils en montrent aussi les limites actuelles.

Pilier depuis quarante ans de la protection des cultures contre les ravageurs, les maladies et les adventices, la lutte chimique est remise en cause par les réglementations récentes qui restreignent l’accès aux pesticides. Cela engendre de nombreuses questions abordées dans cet ouvrage dans leurs dimensions à la fois techniques et humaines à partir de cas concrets.

Cette synthèse interdisciplinaire analyse comment l’organisation et les règles du système agri-alimentaire sont un frein à l’émergence de solutions alternatives. Elle insiste sur la prise en compte des dynamiques de changement des agriculteurs et sur le besoin d’évolutions coordonnées de l’ensemble des acteurs, publics et privés. Ses auteurs avancent quelques propositions pour impulser ces transitions. Cet ouvrage a été rédigé par un collectif d’auteurs spécialistes de la protection des cultures, agronomes, écologues, juristes, économistes et sociologues, tous réunis dans le projet GéDuPIC financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) de 2007 à 2010.

Autant qu’aux agriculteurs, l’ouvrage s’adresse aux acteurs des filières agricoles, du conseil, de la recherche, de la distribution ainsi qu’aux responsables des politiques publiques.

Sommaire

Partie 1. Changer de paradigme en protection des cultures
Partie 2. Regards croisés sur la protection intégrée des cultures
Partie 3. Impulser les transitions vers la protection intégrée

Auteur(s)

Pierre Ricci, phytopathologiste, directeur de recherche à l’Inra (Institut Sophia Agrobiotech à Sophia Antipolis), a coordonné le réseau d’excellence européen ENDURE et le projet GéDuPIC. Il s’intéresse à la réduction d’usage des pesticides dans l’agriculture européenne et anime le groupe d’experts de recherche du plan Ecphyto 2018.

Sybille Bui, agronome, ingénieure à l’Inra (Institut Sophia Agrobiotech à Sophia Antipolis), s’intéresse à l’agroécologie et au développement en territoires ruraux. Claire Lamine, sociologue, ingénieure de recherche à l’Inra (unité Écodéveloppement à Avignon), travaille sur les transitions vers l’agriculture biologique et intégrée et les conditions de changement à l’échelle du système agri-alimentaire.


 
Haut de page

Déposez un avis

Note