En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Solutions & Innovations
Siplast - Icopal

NOx-Activ, gamme de membranes d’étanchéité dépolluantes

NOx-Activ, gamme de membranes d’étanchéité dépolluantes de Siplast Et si nos toits-terrasses pouvaient participer à la dépollution ? C’est désormais possible avec la nouvelle gamme de membranes d'étanchéité NOx-Activ de Siplast. Grâce à son granulé de surfaçage, les membranes NOx-Activ font la chasse aux oxydes d’azote.

NOx-Activ ou comment dépolluer avec l’étanchéité posée en toiture-terrasse

Quand on parle pollution, on pense spontanément au dioxyde de carbone (CO2) et pas aux oxydes d’azote. Et pourtant, ces molécules même en très faible concentration se révèlent extrêmement dangereuses pour l’homme comme pour l’environnement : troubles respiratoires, réchauffement climatique, pluies acides.

D’où viennent les oxydes d’azote ? Principalement du transport routier, de l’industrie manufacturière et du secteur de la production d’énergie. Lutter contre la pollution passe donc par une réduction du trafic routier ou des émissions de gaz.

Mais, aujourd’hui, il est aussi possible de détruire la pollution engendrée. Ceci grâce à des produits dépolluants introduits dans les matériaux de construction, comme NOx-Activ.


La photocatalyse pour dépolluer

Un peu comme la photosynthèse qui permet aux végétaux de transformer le CO2 grâce aux UV, la réaction chimique à l’origine de la dépollution permise par NOx-Activ s’appuie sur la photocatalyse. Ce phénomène permet, en présence de rayonnement lumineux (UV), au dioxyde de titane de transformer les oxydes d’azote en sels en quantités infinitésimales. Comme le dioxyde de titane joue le rôle d’un catalyseur, il n’est absolument pas altéré par la réaction chimique, se contentant de la provoquer sans se consommer.

Que se passe-t-il sur la membrane d’étanchéité ? Ses granulés d’autoprotection sont constitués de Noxite, un matériau à base de dioxyde de titane mis au point et produit par Siplast. En présence d’UV, le phénomène de transformation des oxydes d’azote s’opère. Quant aux sels résultants de la réaction chimique, ils sont évacués par lessivage des eaux de pluie, leur concentration étant nettement moindre que celle que l’on peut trouver dans un bouteille d’eau minérale.


Des résultats parlants et prouvés

Le laboratoire de Siplast a simulé la dépollution engendrée par 10 000 m² de toiture-terrasse étanchée avec une membrane NOx-Activ. Elle neutraliserait la pollution générée par 8 voitures diésel (170.000km/an environ) ou encore 35 véhicules essence (525.000 km/an environ).
Afin de valider son efficacité, une étude a également été menée avec le CNRS-ICARE d’Orléans (Institut de la combustion, d’aérothermique, de la réactivité et de l’environnement) dont les conclusions ont validé que, la réaction de dépollution est instantanée sous rayonnement UV et au bout de sept heures, plus de 80 % des oxydes d’azote étaient détruits.


Le Pass’Innovation de niveau vert du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment est venu couronner cette innovation (n° 2009-016).

Une pose classique pour des membranes qui peuvent s’inscrire dans une démarche HQE
Les membranes NOx-Activ, qui se posent en une ou deux couches, offrent une mise en œuvre classique, demandant le soin requis par toute membrane autoprotégée avec une finition claire.

« Techniquement, il n’y a pas de différence lorsqu’on pose NOx-Activ, témoigne Christian Lacroix, Président directeur général de STIM, une entreprise d’étanchéité basée à Alès. La membrane est épaisse et souple, nous la posons avec un rendement identique aux feuilles classiques, c’est parfait. Mais, pour moi et mon ingénieur travaux, Sébastien Govaert, NOx-Activ nous permet surtout de proposer des solutions écologiques, qui s’inscrivent dans notre politique globale, conjuguant la végétalisation, la suppression des déchets et des isolants neutres. »

Quant aux maîtres d’ouvrage, ils pourront inscrire NOx-Activ dans leur démarche HQE puisque la gamme répond à pas moins de trois cibles, selon les référentiels QEB Certivéa :
- 1 : relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat ;
- 2 : choix intégré des procédés et produits de construction ;
- 13 : qualité de l’air.
Un matériau vraiment innovant qui participe pleinement à une éco-construction active !

Demande de renseignements

Siplast - Icopal
12, rue de la Renaissance
92184 Antony Cedex


Il y a plus de 50 ans, Siplast-Icopal s’est spécialisée dans l’étanchéité. Puis la société a élargi son champ d’activités vers d’autres aspects de la construction, tels que les composants de la toiture ou l’insonorisation. Elle a également enrichi la gamme de ses systèmes en proposant des solutions pour assurer une meilleure utilisation de l’espace et la création d’infrastructures ainsi que pour protéger l’environnement et réintroduire la nature dans les villes, grâce à des produits pour les toitures-terrasses végétalisées.

Recevez gratuitement nos Newsletters

Modifier son abonnement
 

Vous voulez publier une annonce ?

Matériel neuf, occasion, services...