En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Formation

Deux écoles s'associent pour former les futurs professionnels à l'Anthropocène

Info flash  |  QHSE  |  
Deux écoles s'associent pour former les futurs professionnels à l'Anthropocène

Nouvelle époque, nouveau type de formation. Un Master Bac+5 propose de se former aux problématiques de la transition écologique pour mieux la prendre en compte au sein des projets.

Fin novembre, les écoles ESC Clermont Business School et Strate Design ont conjointement officialisé la création du 1er Master of Science - « Anthropocene by Design » - destiné à former les futurs acteurs de la transition climatique, industrielle, et sociale.

La 1ere rentrée du Master aura lieu en septembre/octobre prochain. Les cours se dérouleront dans le tout nouveau campus de Strate, situé dans le quartier de la Confluence à Lyon. Chaque promo comprendra 15 à 20 élèves de niveau bac +4, ou équivalent, avec pour pré-requis la motivation et l'envie de devenir un acteur éclairé de la transition !

Savoir optimiser un projet en fonction des limites planétaires

Le Master s'appuie sur l'Anthropocène. En d'autres termes, l'impact de l'homme sur l'évolution géologique et climatique de la Terre. Son ambition est de préparer les futurs professionnels à l'accompagnement des entreprises et des organisations dans le design de stratégies s'alignant sur les limites planétaires. Car les enjeux à venir sont bien ceux du dépassement du simple "verdissement" actuellement proposé.

La formation s'adresse à tous les étudiants d'un niveau bac+4 issus des sciences de l'ingénieur, des sciences humaines, ou des designers ayant pour ambition de devenir les managers/concepteurs capables de répondre, concrètement, aux défis de l'Anthropocène.

Réussir les redirections écologiques volontaristes

A l'issue de la formation, l'école promet de rendre les étudiants capables de concevoir et mener de nouvelles formes d'enquête de terrain pour comprendre des situations critiques : mutation d'un écosystème, effondrement d'une ressource, situation de pénurie, crise humanitaire et sociale…

Ils seront amenés à développer des politiques de transition dans les organisations qui souhaitent opérer des redirections écologiques volontaristes, rapides et efficaces. Enfin, Ils mettront en oeuvre des méthodes et techniques pour concevoir des futurs "souhaitables" dans le cadre de contraintes écologiques, climatiques et sociales resserrées.

Lorine Toumia

Partager