En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Niveau des nappes d'eau souterraines : un déficit inhabituel au 1er janvier 2016

Eau  |    |  Marine CalmetActu-Environnement.com
Environnement & Technique N°355 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°355
[ Voir un extrait du numéro | Acheter le numéro]

Contrairement à la tendance habituelle en cette période hivernale de l'année, plus de la moitié des nappes d'eau souterraines (55%) affiche un niveau inférieur à la normale.

Cette période de l'année, qui devrait normalement se traduire par une recharge, montre une stagnation inhabituelle liée au déficit pluviométrique de ces derniers mois. Au mois de décembre 2015, les pluies enregistrées ont été les plus faibles qu'ait connu la France depuis 1959.

Certaines régions comme la Lorraine, la Vendée et l'Aquitaine sont particulièrement touchées, leurs nappes phréatiques présentant des niveaux "très inférieurs à la normale".

Alors que le Bureau des recherches géologiques et minières (BRGM) qualifiait "d'exceptionnelles" les périodes de recharge en 2012 et 2013 (avec un excédent de 20%), la situation s'est stabilisée en 2014, année jugée "plutôt favorable mais contrastée".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Marine Calmet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]