Actu-Environnement
 
 
 
 

Certains OGM pourront obtenir des crédits carbone

Climat  |    |  Actu-Environnement.com

L'utilisation d'un certain type de semence OGM pourra permettre dans le futur aux agriculteurs d'obtenir des crédits carbone. Le Conseil exécutif du Mécanisme de Développement Propre (MDP) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques vient d'approuver une technologie OGM "NUE" (Nitrogen Use Efficiency) de l'entreprise Arcadia, selon cette dernière. Cette technologie permet de maintenir des rendements élevés tout en exigeant des niveaux significativement réduits d'engrais azotés selon ses fabricants.

Pour justifier l'obtention de crédits carbone, Arcadia met en avant l'impact majeur de l'agriculture sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) et l'utilisation d'engrais azotés, la principale source de ces émissions. "Moins de la moitié des engrais azotés épandus dans les champs sont utilisés par les plantes, et le reste pollue les nappes phréatiques ou est converti en oxyde nitreux, un gaz à effet de serre de près de 300 fois plus puissant que le dioxyde de carbone", la société.
L'entreprise a développé ces semences OGM avec l'Académie du Ningxia, en sciences de l'agriculture et des forêts (FDOC) en Chine. La commercialisation des semences des cultures technologie NUE devrait commencer en 2016, selon Arcadia.

"Cette technique NUE fait partie de l'ensemble de la politique de greenwashing de l'industrie agro-alimentaire, au même titre que la labellisation pour le moins étonnante (…) du « soja durable » (OGM !) en Amérique latine", dénonce dans un communiqué l'association Inf'OGM. Selon elle, les variétés utilisant la technologie NUE sont des variétés nécessitant de nombreux pesticides.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 
 
 
<