En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Delphine Batho est remerciée et remplacée par Philippe Martin

Il ne fait pas bon critiquer le budget 2014. C'est ce que retiendra Delphine Batho après que l'Elysée mette fin "sur proposition du Premier ministre" à son mandat de ministre de l'Ecologie. Elle est remplacé par Philippe Martin, député PS du Gers.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Delphine Batho est remerciée et remplacée par Philippe Martin

Les prises de position tranchées de Delphone Batho à l'encontre de la baisse du budget 2014 en matière d'Environnement, auront eu raison de sa fonction ministérielle.

Rappelons que mardi matin sur RTL, la ministre a clairement qualifié de "mauvais" le budget prévu pour son ministère en chute de 7%. Reconnaissant que "la situation budgétaire est extrêmement difficile", la ministre a estimé qu'il fallait désormais se poser la question de savoir si l'écologie est "bien une priorité ?". "Est-ce qu'on a la capacité de passer du discours aux actes ?", a-t-elle surenchéri.

Philippe Martin, nouveau ministre en charge de l'environnement

Après une convocation à Matignon en milieu de journée, le couperet est tombé le soir-même. Delphine Batho est remplacée par Philippe Martin, député PS du Gers depuis 2002 et membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire de l'Assemblée nationale. En 2012, il avait obtenu la vice-présidence du groupe PS à l'Assemblée.

Philippe Martin est surtout connu pour ses prises de position contre les OGM. En octobre 2010, le conseil général du Gers, qu'il présidait, avait déposé des requêtes en annulation, devant le tribunal de première instance de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), contre chacune des six autorisations de commercialisation de maïs OGM accordées par la Commission européenne. De même, dans la foulée de l'étude du professeur Gilles-Eric Séralini, il avait déposé à l'Assemblée nationale une proposition de résolution relative aux OGM et aux risques sanitaires et environnementaux insuffisamment documentés. Cette proposition avait été déposée en tant que vice-président du groupe socialiste et conjointement avec Jean-Paul Chanteguet, président de la commission du développement durable, et Catherine Lemorton, présidente de la commission des affaires sociales.

S'agissant des hydrocarbures non conventionnels, Philippe Martin s'est fait connaitre comme co-rapporteur de la mission d'information de l'Assemblée nationale sur le gaz de schiste. En juin 2011, cette mission d'information avait rendu un rapport dissonant : Philippe Martin s'était prononcé pour une interdiction totale de l'exploration des gaz de schiste alors que le co-rapporteur UMP François-Michel Gonnot préconisait de laisser la porte ouverte à leur exploration afin de ''trouver des méthodes substitutives [à la fracturation hydraulique] moins traumatisantes''.

Enfin, le parlementaire s'était vu confié récemment par Jean-Marc Ayrault, une mission parlementaire pour analyser la situation de la gestion de l'eau en agriculture. Début juin, il avait rendu à Jean-Marc Ayrault un rapport préconisant la réduction des délais de recours et la limitation des études d'impacts pour les réserves d'eau.

David Ascher et Philippe Collet

Réactions38 réactions à cet article

 

Bravo pour votre courage ! C'est bien que vous ayez quittée ce gouvernement, vous n'aviez rien à y faire.
N'attendez rien non plus de C. Duflot, ses convictions s'arrêtent à ses ambitions personnelles.
Eva Joly, Cohn Bendit et pleins d'autres l'avaient déjà compris. Il faut la sortir de votre groupe elle n'a rien à y faire et surtout elle vous est nuisible.

Sauveur974 | 02 juillet 2013 à 20h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

le socialiste , surtout quand il parait sympathique, est un vrai démocrate , qui contrairement au dernier capitaliste des patrons ne renvoie pas son subordonné pour la simple raison qu'il manifeste son désaccord
bravo la dictature sophiste de gauche!
et bravo pour l'environnement qui d'année en année voit son importance se réduire : c'est sans doute ce qu'ils appellent être "progressiste"
quand enfin l'écologie aura la place qu'elle merite en France : non pas une stratégie politique de la gauche mais un courant reel et dynamique de pensée, il n'y aura plus de pommes aux arbres

banane | 02 juillet 2013 à 20h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonsoir il est clair que de part sa prise de position concernant le budget 2014, elle a été remercié par le groupe socialiste via son premier ministre..... faites ce que je vous dis mais ne faites surtout pas ce que je fais.....On a la très nette impression d'être dans une autre époque!!!!
rendez-vous pour les municipales de 2014, quand ils seront devant le mur, eh oui !!! on peut commencer à leur dire notre manière de penser en ce qui concerne l'environnement ( il ne suffit pas de lancer des grandes paroles comme certains de leurs minsitres encore faut-il aussi avoir la conviction, c'est ce qu'a exprimé Mme BATHO remplacé par M Martin ( socialiste ) et donc la tête qui dit oui tout le temps....

jean | 02 juillet 2013 à 20h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

un ministre qui a la conviction de son poste ... surprenant mais qualifiable !! comment ne pas s’élever contre cette baisse sur le futur de nos enfants ...d'autant que les TVA ne sont qu'en augmentations ... l’impôt dans l’impôt ne sera d'une façade non translucide sur notre vie de tous les jours ! bref remplacer certes par une limace du gouvernement ... j’espère que NON au vue de son historique ... mais la politique amène bien des choses surprenantes ! en bon français mes salutations !

enzo.alain | 02 juillet 2013 à 20h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Alors que l'on critique nos politiques d'avoir toujours la langue de bois, on remercie celles et ceux qui sont sincères, sacrifiés sur le bucher du sacro saint droit de réserve. Quand on voit l'état de notre planète, il est triste de voir que sous prétexte de faire des économies, l'environnement reste une variable d'ajustement. En 2017, c'est Monsieur Hollande qui va être remercié, remplacé par quelqu'un de droite qui fera la même chose. A quand un système comme en Allemagne où la constitution oblige à prendre des décisions communes au-delà des partis pour le bien simple du pays ?

Artimystic | 02 juillet 2013 à 21h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Preuve s'il en est besoin que dans un pays en crise économique, l'écologie politique est à considérer comme une "danseuse par trop onéreuse".
Un exemple, les gens qui sont en précarité énergétique aimeraient beaucoup voir disparaitre de leur facture les cadeaux fait aux lobbies de certaines énergies dont la rentabilité est plus qu'à démontrer...

Tireman | 02 juillet 2013 à 21h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le 1er juillet l'allumée de service a fait éteindre les vitrines la nuit. Le 2 juillet on a éteint l'allumée de service !

Laurent Berthod | 02 juillet 2013 à 21h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

EN VOILA UNE QUIN EST PAS POURRIE.CES GENS QUI OSENT PARLER VRAI, PUR ET DUR, VOILA DES PERSONNES RESPECTABLES. SI ON AVAIT EU PLUS DE DEMISSIONNAIRES DEPUIS 30 ANS LA FRANCE NE SERAIT PAS EN RETARD DE 20 ANS ET NE SERAIT PEUT ETRE PAS TOUT A FAIT DANS LA M..... COMME ELLE EST AVEC DES FAILLLOTS, DES COMBINARES, DES MENTEURS ET DES VOLEURS...QUI NE DIT PAS CONSENT...BRAVO DELPHINE J ESPERE QUE VOUS TROUVEREZ VOTRE VOIR, SINCÉRE, LIMPIDE , OU IL FAIT BON VIVRE EN NE RESPIRANT PAS L AIR VISCIÉ DU SYSTEME...ESPERONS QUE MARTIN NE RESTERA PAS TROP LONGTEMPS DANS CETTE EQUIPE DE RIGOLOS..

BERTRAND | 02 juillet 2013 à 21h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réduire les délais de recours,limiter les études d'impact- à propos des retenues collinaires .

Autrement dit ,ce nouveau ministre de l'écologie adopte les thèses de la FNSEA .

sirius | 02 juillet 2013 à 22h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

avec Fessenheim , la politique agricole, le débat décevant sur la transition énergétique, je me demandais combien Mme Batho allait encore avaler de couleuvres. Qu'elle ait eu la langue un peu vipérine est à son honneur. J'espère que son successeur a pu, avant d'accepter la mission, rappeler au 1er ministre l'importance des enjeux environnementaux

degolarson | 02 juillet 2013 à 23h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Que les honnêtes gens en prennent de la graine : avaler une couleuvre sans protester fait partie pleine et entière du job de ministre.

Mais est-ce là le signe d'une démocratie représentative en pleine forme ?

Si la réponse est oui, nous voilà mûrs pour envisager un jour un refus populaire massif de voter pour des partis non fascistes.

Sinon, il se peut que l'incident relaté signale l'influence de lobbies énergéticiens français, qui auraient (enfin) obtenu le scalp d'une ministre insuffisamment docile.

Dans les deux cas, il n'y a aucun motif de réjouissance...

philo | 02 juillet 2013 à 23h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Courage à Monsieur -7 %.

Dirdir | 02 juillet 2013 à 23h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Après l'égérie de la FIDL, nous voilà affublé d'un anti-OGM ...

Next ...

tiger | 03 juillet 2013 à 07h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Montebourg / Batho deux poids deux mesures... Bienvenue en phallocratie... Le changement c'est quand ?

BZHpropre | 03 juillet 2013 à 08h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je trouve cela dommage que les prises de positions puissent faire perdre leur travail à des personnes. Ça rappel ce qu'il se passe dans le monde du travail !!! enfin bon je pense que la liberté d'expression est quand même importante dans notre pays et pour une fois que quelqu'un dit quelques choses de censé je trouve cela dommage.
Merci la gauche de nous prouver encore une fois, votre manque d'ouverture et votre manque de solidarité !!!

catwoman | 03 juillet 2013 à 09h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je trouve cela dommage que les prises de positions puissent faire perdre leur travail à des personnes. Ça rappel ce qu'il se passe dans le monde du travail !!! enfin bon je pense que la liberté d'expression est quand même importante dans notre pays et pour une fois que quelqu'un dit quelques choses de censé je trouve cela dommage.
Merci la gauche de nous prouver encore une fois, votre manque d'ouverture et votre manque de solidarité !!!

catwoman | 03 juillet 2013 à 09h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Fort signal du gouvernement Hollande qui démontre une fois de plus, si besoin est, que l'environnement ne fait pas partie de ses priorités. C'est un choix, certes, mais qui doit être assumé et clairement explicité! Trêve de simulacres, notamment avec une soit disant loi de programmation sur la transition énergétique qui va au final déboucher sur une autorisation de l'exploitation des GDS et un prolongement de la durée de vie des centrales nucléaires...

AlexG | 03 juillet 2013 à 09h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Les fonctionnaires c'est comme l'armée: Réfléchir c'est déjà désobéir...Dès qu'on est contre, on est viré. Du grand n'importe quoi! C'est justement le fait d'être contre qui permet un vrai débat. Sinon on a simplement à faire à un gouvernement de guignols qui dit oui à ce que les technocrates et autres lobbies veulent décider sans capacité de dire Non.

arthur duchemin | 03 juillet 2013 à 09h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Qu'il ne fait pas bon dire certaines vérités qui ne sont pas bonnes à entendre lorsque l'on est membre d'un Gouvernement de Gauche, ou de Droite d'ailleurs!

Bravo Delphine, pour reprendre une de tes expressions, tu es restée droite dans tes bottes et nous ne pouvons que t'en remercier!

Malheureusement, ils sont de plus en plus rares les politiques honnêtes dans ce pays...

Ton courage et ta force de conviction font de toi une femme que l'on aime ou que l'on déteste, pour ma part: J'AIME!

David Chassériau | 03 juillet 2013 à 09h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

l'ancien président disait "l'écologie ça commence à bien faire" celui ci vire ses ministres de l'écologie dès qu'il se permette de dire la vérité sur sa politique "non durable"
Apparemment c'est vrai pas de différence entre UMP et PS au moins dans ce domaine de compétence !

Xav-56 | 03 juillet 2013 à 10h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Au fait, j'ai oublié de préciser BRAVO Mme Batho plutôt partir travailler ailleurs que de s'assoir sur ses convictions.
Si pour garder son travail il faut fermer sa Gu.... ceux qui reste ne doivent pas avoir beaucoup de personnalité

Xav-56 | 03 juillet 2013 à 10h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Quel est son bilan?
Après un an aux manettes du ministère de l'Environnement quel est le bilan de Delphine Batho? Rien ou pratiquement rien.
J'ai entendu sa conviction d'imiter les allemands pour la transition énergétique c'est à dire remplacer le nucléaire par , quoique qu'elle en dise, le charbon et le lignite beaucoup plus polluant et surtout beaucoup plus dangereux (3100 morts rien qu'en Allemagne d'après GreenPeace).
On peut mettre à son actif son courage de ne pas avoir excessivement dénigré les Grenelle , dans un contexte où une bonne part de l'activité du gouvernement fut de détricoter les actions du précédent gouvernement.

VD69 | 03 juillet 2013 à 10h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bravo Mme Batho ! Décidément je me demande ce que l'on peut encore attendre de ce gouv sur ces sujets pourtant liés à notre santé, notre futur, à l'emploi, au social, au développement, à notre indépendance, à nos libertés, etc

AON | 03 juillet 2013 à 11h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

La liberté d'expression n'est pas appliquée au sein du gouvernement visiblement ! Vive la démocratie....

coquelicot | 03 juillet 2013 à 12h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

La raison de cette éviction et bien plus subtile que l'apparence. En fait, Delphine Batho etant en quelque sorte l'héritière de Ségolène Royal , ennemie intime de mme Trierweiler , fait partie de l'épuration que celle ci mène avec acharnement et détermination....aprés les voyous au pouvoir, nous avons désormais les "dégonflés" !

coucouch | 03 juillet 2013 à 12h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Hollande n'est finalement pas mieux que Sarko.

Les hommes politiques serait-ils donc tous à mettre dans le même… batho :-)

Tonton | 03 juillet 2013 à 12h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

On a enfin éteint la lumière ! Ouf !

Laurent Berthod | 03 juillet 2013 à 13h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Que ceux qui sont content qu'elle a été démissionné regardent un peu de temps en temps de leur côté, so remplaçant n'at-il pas été aussi de côté des 35h, lesquels sont aujourd'hui aussi remis en cause..... 60 ans c'est l'âge pour se relancer à 100% en politique, mais à force d'hocer la tête tout le temps, cela risque de faire bizarre à l'assemblée ne croyez vous pas ??

jean | 03 juillet 2013 à 14h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

D'accord avec Laurent Berthod :
On a certes éteint la lumière mais on ne la remplace même pas avec une lampe basse consommation, une bougie et encore !
Bref, c'est tomber de Charybde en Scylla !

Par quelqu'un qui a défendu à plusieurs reprises les délinquants volontaires (faucheurs volontaires) encourageant le non-respect des lois qu'il vote !

Les gouvernements se succèdent et se ressemblent par l'incompétence des personnes qu'ils mettent aux manettes et particulièrement pour tout ce qui concerne l'environnement et l'écologie !

gattaca | 03 juillet 2013 à 15h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Batho n'était pas pire que NKM, plutôt un peu mieux (on peut se réjouir qu'elle n'a pas alourdi encore le pléthorique Grenelle, 2 lois dont les articles se contredisent et qui sont un inextricable merdier.
Comme il ne faut pas mettre de militaires à la défense, de médecins à la santé, de profs à l'éduction, il ne faut pas d'écolos à l'environnement...
A mon sens, un ministre devrait se réjouir de la baisse de son budget car c'est autant de moins qu'il coûte aux citoyens!

Albatros | 03 juillet 2013 à 15h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

A tous les détracteurs je dis qu'il est facile de critiquer lorsque l'on n'est pas aux manettes !

Piloter le Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable c'est un peu s'assoir dans les wagons de queue d'une locomotive!

La motrice serait l'Economie mondiale, l'un des premiers wagons l'Europe puis ensuite les différents états membres, leurs gouvernements et enfin leurs minitères.

De plus, je crois bien que la locomotive est en panne...!

David Chassériau | 03 juillet 2013 à 15h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

1) pure politique dans un ministère juridico technique stratégique, Batho n'était pas top, mais faisait des efforts pour faire des progrès...

2) la question du budget doit être décortiquée si ce sont certaines infrastructures inutiles qui sont flinguées au profit d'autres priorités (exemple rapport délayant les TGV au profit de l'interurbain RESTAURANT L4INFRASTRUCTURE HISORIQUE DU TERRITOIRE NATIONAL, cassé par l'étoile de Legrand et la centralisation territoriale) ; très bien.

3) si en plus on intègre l'environnement dès la conception et pendant la mise en oeuvre de toute action de l'évaluation environnementale à la sanction pénale, y compris des autorités défaillantes, très bien ;
C'est ce que semble vouloir promouvoir le nouveau ministre ; pour ce faire, espérons qu'il s'inspirera de l'excellent papier de Corine Lepage, à propos de la déconstruction du droit de l'environnement dans ce même numéro d'actu environnement ; 'un code de l'environnement clair suffit auquel sont subordonnés tous les autres dispositifs qui y renverraient ; une simple application loyale et complète du droit international et communautaire de l'environnement ; sûr que les ronces de M GATTAZ ne sont pas les mêmes que je voie. Quant à la fiscalité écologique, stop, appliquer le principe pollueur payeur et correction à la source avec mise en oeuvre des Meilleures pratiques environnementales ; avec les principes de précaution et de prévention, et le critère coût avantage : efficace, voir algues vertes.

Bataille navale, Brrrrr | 03 juillet 2013 à 20h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je suis convaincu que Delphine BATHO a de réelles convictions écologiques.
Elle a jugé comme NKM avant elle que le gouvernement n'avait pas la lucidité ou le courage qui incombe à sa responsabilité en la matière.
Sa réaction est salutaire, elle ne se reconnaissait plus dans le carcan qu'on lui imposait pour sa mission, et dans ses collaborateurs ministres.
Le nombre d'indicateurs de la santé de la biophère qui passent au rouge ou qui virent au rouge cramoisi est impressionnant, la réalité dépasse les prévisions les plus pessimistes, et notre réaction est si inadaptée !
La situation actuelle et ses causes profondes ne sont pas expliquées aux Français, le gouvernement ne sait pas remettre en cause les politiques délétèrent et les recettes et méthodes qui continuent d'être appliquées aujourd'hui et qui nous ont conduit au désastre.
Les conséquences sociétales deviennent insupportables et conduisent à tous les extrémismes.
Je suis également tout à fait convaincu que les magouilleurs qu'elle dénonce, ces fanatiques et extrémistes "du libéralisme, de l'accumulation de richesses, et de l'économie carbonée", ont oeuvré pour sa chute afin de poursuivre leurs projets mortifères.
Je lui souhaite bon courage, et surtout de retrouver un épanouissement personnel d'une autre manière, dans une autre action en faveur du développement durable qui en vaudra la peine, quelquesoit sa dimension.

Philippe | 04 juillet 2013 à 22h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le ministère de l'écologie: le changement ( de ministre ) c'est maintenant !
Ca flingue dur dans ce ministère, 3 ministres en 1 an !

LE DROIT DE L'ENVIRONNEMENT existe t' il seulement ? ou sommes nous à la merci des lobbys ?

On ne dira plus " demain nos enfants nous accuserons, mais nos enfants peuvent déjà nous accuser " !

DEMAIN, ils iront " cracher sur nos tombes " ...

marie | 09 juillet 2013 à 19h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ marie, vous êtes bien conditionnée par tous les marchands de peurs. Et vous contribuez à les propager ...

Je vous invite à réfléchir sur cette phrase :

« Nous sommes un poids pour le monde, les ressources suffisent à peine à combler nos besoins, lesquels exigent de grands efforts de notre part, sans compter les plaintes qui viennent de partout, alors que la nature ne parvient déjà plus à nous nourrir »

Tertullien, 200 après J.C. (théologien et moraliste).

A l'époque, il n'y avait pas 7 milliards de personnes à nourrir !....
et ce sera 9 milliards en 2050 ...

gattaca | 10 juillet 2013 à 09h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Borloo n'était pas plus écolo qu'un autre avant qu'on lui confie le ministère. En charge de cette responsabilité, il s'est mis en position et a bossé pour que sa mission soit une réussite. Il n'a pas calculé, fait de politique politicienne et sa réussite est incontestable. Une fois les conséquences de ses efforts enregistrés, il a voulu engrangé ses bénéfices à titre perso, on ne lui a pas donné ce qu'il visait et en a tiré les conséquences: il s'est barré.
Je préfère ce type d'engagement politique aux calculs permanents faits d'entregens, de discussion par derrière, d'intrigues, de sondages, de prises de position contraires à ses convictions, méthode privilégiée par la plupart des politicards dont fait partie Batho.

VD69 | 10 juillet 2013 à 11h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je rejoins assez bien l'analyse de VD69 concernant monsieur Borloo, avec, cependant ce bémol :
La politique des maquignons l'a bien rattrapé, puisqu'il suffit de se rappeler la manière dont il s'est dégonflé lamentablement face aux sicaires de Sarko.

Tireman | 10 juillet 2013 à 12h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est Borloo - NKM qui nous ont légué le Grenelle de l'environnement ce truc infâme qui plombe la croissance, facteur de chômage et de misère.

Je ne voterai jamais pour eux.

Laurent Berthod | 10 juillet 2013 à 13h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…