Actu-Environnement
 
 

Les Franciliens pour la protection de la chouette effraie

Nature / Ecologie  |    |  Actu-Environnement.com

Le conseil régional d'Ile-de-France vient d'annoncer le financement à hauteur de 23.000 euros d'un programme de protection de la chouette effraie par l'antenne régionale de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) aidé de l'association NaturEssonne et du Centre ornithologique d'Ile-de-France (Corif). Ce programme Effraie consistera dans un premier temps en un recensement exhaustif et une identification des sites de reproduction du rapace nocturne puis en la réalisation d'aménagements adaptés à la lumière des données récoltées.

Les trois dangers majeurs qui menacent cette "dame blanche" sont les collisions avec voitures au niveau des autoroutes, la dégradation de leurs terrains de chasse dû aux transformations de l'espace rural et la disparition progressive des vieilles granges et clochers sans grillage hermétique, des sites privilégiés de nidification.

Des solutions proposées par la LPO sont la mise en place de haies en bordure des autoroutes pour que les chouettes soient forcées de prendre de la hauteur avant de traverser, de passages d'accès dans les clochers et la pose de nichoirs, offrant ainsi aux effraies de nouveaux sites de nidification.

Rappelons qu'une campagne de sensibilisation avait été lancée par la LPO nationale durant l'automne 2011 avec la fondation Nature et Découvertes grâce aux opérations "Roulez moins vite" (en collaboration avec Norauto) et "Posez des nichoirs". Cent cinquante nichoirs avaient alors déjà été distribués aux différentes antennes LPO régionales et départementales de France.

Réactions2 réactions à cet article

 

Bravo pour cet article, moi qui habite la campagne, je suis horrifiée que le maire de mon village a laissé une chouette effraie mourir dans l'église,il a grillagé le clocher alors qu'elle était prisonnière nous l'avons retrouvés morte sous les cloches de l'église pourquoi n'a t-il pas vérifié avant puisqu'il avait entendu du bruit. Moi qui suis pationnée par les rapaces je suis écoeurée de voir des gens si peux concernés par la nature environante à part leurs cultures rien d'autre ne compte

titou | 20 septembre 2012 à 16h12
 
 

Vous faites beaucoup pour la chouette effraie.
Bravo!

inconnu | 16 mars 2014 à 18h41
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]