Actu-Environnement
 
 
 
 

Une rentrée éco-responsable avec les conseils de l'ADEME

Dev. Durable  |    |  Actu-Environnement.com
À l'approche de la rentrée scolaire, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie diffuse ses conseils pour consommer moins et mieux.
L'ADEME propose ainsi de commencer par vérifier le stock de matériel scolaire des années précédentes pour bien identifier les besoins réels. Une fois dans les rayons, la tentation est grande et il faut éviter d'acheter des équipements mal adaptés au niveau scolaire.
Il faut également privilégier les produits solides, ayant une bonne durée de vie et éviter les produits à usage unique.

Les écolabels peuvent aider dans le choix de produits dont la fabrication ou l'utilisation sont moins impactant sur l'environnement : label français NF Environnement et l'écolabel européen, Blue Angel (écolabel Allemand), Nordic Environnemental Label (écolabel des pays nordiques), FSC et PEFC (labels privés garantissant la protection des forêts). Une large gamme de produits répondant à ces critères existe sur le marché : cahiers, carnets, cartouches d'encre, feuilles, intercalaires... Le choix ne manque pas, explique l'ADEME.

Enfin, l'ADEME propose de reconsidérer la question des transports et d'envisager des alternatives à la voiture : à pied, en transports en commun où, si la voiture reste nécessaire, le covoiturage.

Réactions3 réactions à cet article

 
rentrée scolaire - une atitude responsable

Je trouve ces conseils très bons. Les produits solides diminuent la quantité de matière plastique rejetée dans les poubelles chaque année. Chaque famille paye un peu plus cher mais pour un produit qui dure plus longtemps. au bout du compte, le porte feuille familial s'y retrouve, et l'environnement aussi. Pour toutes sortes de raisons (énergie fossiles, qualité de vie, pollution), il est important de réduire le nombre de véhicules circulants. l'optimisation des transports scolaires participera grandement à cet effort. JM

jmmstm | 20 août 2009 à 14h46
 
 
n'oublions pas de refuser tous ces emballages

n"oublions pas de refuser tous ces emballages inutiles

car à quoi sert d'acheter des cahiers en papier recyclé, si c'est pour jeter un emballage plastique qui l'entoure et qui finira par nous polluer l'atmosphère par l'entremise de tous ces incinératurs que "certains" s'obstinent à diffuser sur notre territoire.
Pour une gomme par exemple , l'emballage est plus volumineux que l'objet.Honte à la grande distribution qui craint plus pour ses sous-sous que pour notre environnement..Ah, j'oubliais ils ont leur logo sur le générique du film "home", ouf ils sont saufs, ils ont fait leur B A, ils peuvent donc continuer à participer à la poursuite de la pollution.

louis | 20 août 2009 à 20h50
 
 
Les transports : une priorité

Si les mesures énumérées pour les labels et les déchets sont pléthore, la question des transports reste à l'état de déclaration d'intention. C'est dommage... car c'est la piste principale en matière de développement durable.... mais sans doute le difficile....

michou | 20 août 2009 à 21h06
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]