En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un projet de stockage d'énergie solaire testé grandeur nature

Au cœur du maquis corse, Areva et ses partenaires ont mis en place une plateforme de recherche qui devrait à terme lisser les fluctuations de la production d'énergies renouvelables et contribuer à sécuriser le réseau électrique insulaire.

Energie  |    |  Clément CyglerActu-Environnement.com
Un projet de stockage d'énergie solaire testé grandeur nature

Lundi 9 janvier 2012, l'Université de Corse, Helion, filiale d'Areva, et le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) ont inauguré sur le site de Vignola, près d'Ajaccio, une plateforme de recherche et développement qui a pour objectif de stocker l'énergie solaire sous forme d'hydrogène. Baptisée Myrte pour Mission hydrogène renouvelable pour l'intégration au réseau électrique, cette plateforme, unique en Europe par sa taille, permettra de développer un système et une stratégie de pilotage visant à améliorer la gestion et la stabilisation du réseau électrique corse. Ce projet doté d'un budget de 21 millions d'euros sur cinq ans a été financé à 50% par l'Etat, le fonds Feder et la Collectivité territoriale de Corse.

Un procédé adapté aux réseaux électriques insulaires

Sur l'île de Beauté, la configuration actuelle du réseau électrique présente toutes les caractéristiques des réseaux insulaires : de petite dimension, sensible aux variations de production, limité en capacité de nouveaux moyens de production, avec une forte augmentation de la demande en électricité. Pour répondre à cette dernière, le développement des énergies renouvelables (EnR), notamment le photovoltaïque dans les régions fortement ensoleillées, est particulièrement adapté au contexte îlien.

Mais, le caractère intermittent de ces EnR pose un véritable problème car il ne garantit pas un apport continu de puissance au réseau, ni son équilibre entre production et consommation d'électricité. D'où, la nécessité de développer un dispositif capable d'assurer la régulation et le stockage d'énergie afin de gérer au mieux les fluctuations de puissance des EnR intégrées dans le réseau. Ce projet Myrte représenterait ainsi une réponse à cette problématique.

Hydrogène comme vecteur énergétique

Après cinq années de recherche, la plateforme Myrte a enfin été connectée au réseau électrique corse le 16 décembre dernier. Encore qualifié de démonstrateur, ce dispositif est constitué d'une centrale photovoltaïque d'une puissance installée de 560 KWc sur 3.700 m2, reliée directement à une chaîne hydrogène qui joue le rôle d'un système de stockage d'énergie. Développée par Helion, cette chaîne intègre un électrolyseur, des stockages d'hydrogène et d'oxygène ainsi qu'une pile à combustible de 100 kW. Une seconde pile, de la même puissance, devrait venir doubler la puissance de Myrte d'ici un an. Pendant les heures de faible consommation, l'électrolyseur convertit donc l'électricité solaire en hydrogène - vecteur énergétique - et en oxygène. Cette énergie sera ensuite restituée via une pile à combustible, qui reconvertit l'hydrogène et l'oxygène en électricité sur le réseau pendant les heures de forte consommation, soit le soir quand les panneaux photovoltaïques ne produisent plus.

Ainsi, en stockant et déstockant l'hydrogène, il est possible de fournir de l'énergie propre, indépendamment du moment où elle est produite. Chaque transformation aboutissant à des pertes énergétiques, le rendement global de l'installation est de l'ordre de 40 %, mais il pourra être amélioré pour atteindre les 70 % en valorisant la chaleur produite par la pile à combustible. Cette chaleur pourra être utilisée pour fournir de l'eau chaude ou tout simplement pour chauffer des bâtiments annexes équipés de pompes à chaleur. Au final, la production du démonstrateur raccordé au réseau EDF devrait permettre d'alimenter environ 200 foyers insulaires.

Un test réel et des améliorations avant une commercialisation

Si la taille du projet Myrte est modeste au regard des enjeux énergétiques de la Corse, son objectif est avant tout de valider grandeur nature le couplage au réseau de distribution. "La plateforme Myrte nous permet de sortir du laboratoire et de tester notre technologie en environnement réel. C'est notre première installation à ce niveau de maturité, connectée au réseau électrique", indique Jérôme Gosset, président d'Helion. Cette phase de test qui débute tout juste, devra confirmer la capacité du système à "assurer un écrêtage des pointes de consommation appelé par le réseau électrique ainsi que le lissage de la puissance photovoltaïque produite".

Avant une commercialisation de ce procédé qui risque de séduire un grand nombre de territoires, notamment insulaires, Areva souhaite augmenter la puissance actuelle des systèmes à hydrogène d'ici 2013.

Réactions25 réactions à cet article

 

Et la méthanation (production de méthane synthétique par réaction simple entre de l'hydrogène d'électrolyse et du gaz carbonique) ?

Ouda | 19 janvier 2012 à 08h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pourvu que ça marche ! Le problème de l'éolien et du solaire c'est le stockage de l'électricité...

micocharly | 19 janvier 2012 à 09h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Adefaut de mesures, le rendemnt previsionel a -t il été calculé ? le vecteur hydrogène est tres fortement handicapé par des rendement mediocre dans les transormations : production et transformation de l'energie hydrogène en electricité . L'industrie de l'hydrogène existe mais il y aur dans le futur d'autres solutions stockage par air comprimé evolué (voir les travaux de l'EPFL a Lausanne) et Flow batteries beaucoup moins couteuse que les batteries au lithium.
On ne doit pas lancer un projet sans en avoir au prelable evalue le rendement c'est un paramètre physique avec lequel on ne peut pas tricher et qui dans la recherche de solutions est trop souvent passé sous silence

Fleurent | 19 janvier 2012 à 11h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@Fleurent
"Y faut lire!" comme dirait Dany Boon... C'est dans l'article biloute.
On peut même calculer le retour sur investissement de l'installation dans la mesure ou capenergies.fr donne même le montant de l'installation. Mais pour ça, faut chercher un peu sur Internet, hardos quoi (ce n'est qu'une boutade hein).

A l'image de ces commentaires, on sentirait presque poindre un pessimisme ambiant sur les EnR. Dommage, je tendrais plutôt à saluer les avancées réalisées. Bravo, c'est l'avenir ! Go for it !!!

Hannicare | 19 janvier 2012 à 12h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

la production et le stockage de l’hydrogène comporte des risques la solution stockage d'air comprimé ne serait elle pas intéressante avec l’éolien ????????

pshittt | 19 janvier 2012 à 13h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Tant qu'à être dangereux, utilisons une cathode en palladium et remplacons l'eau de l'électrolyse par de l'eau lourde.
Placez ensuite un système de récupération de chaleur ou un moteur stirling et ne nous soucions plus de ces histoires de rendement...

Hannicare | 19 janvier 2012 à 17h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Une de mes interrogations concernant L’hydrogène ,si le coût de fabrication de l’hydrogène n'est pas trop élever pourquoi ne s'en sert
t'on pas pour alimenter les génératrices qui produit de l’électricité
au lieu du charbon ,du nucléaire ,de l'eau et de tout les inconvénients
qui viennent avec ?
Une central qui pourrait s'auto-alimenter en carburant et électricité
sans être obliger de stoké une grande quantité de carburant en le fabriquant au fur et a mesure . Quand pensez-vous ?
Green

Green | 20 janvier 2012 à 18h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

On trouve l'argent facile pour faire de telles folies..il y en a qui s'amusent aux frais du contribuable et à foutre en l'air le paysage Corse avec de tels panneaux....sans compter avec les risques d'explosions, en Corse.

coucouch | 22 janvier 2012 à 18h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je ne trouve pas choquant d'investir de l'argent public pour des projets comme celui-ci (meme si je regrette qu'il n'y est pas plus d'investissement provenant des entreprises). Les énergies renouvelables sont indispensables pour notre avenir et l'hydrogène me semble être la pierre angulaire de ce développement.
Par contre, à nous d'être vigilant et de s'assurer que ces projets soient pertinents et de réaliser un suivi afin de vérifier qu'il n'y est pas de gaspillage de l'argent public

Huggy | 23 janvier 2012 à 16h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pour Green
L'hydrogene n'existe pas sur terre a l'état naturel. Pour le produire a partir de la dissociation de l'eau (aujourd'hui par electrolyse demain autrement) sans emettre de gaz à effet de serre il faut depenser autant d'energie que l'hydrogène en fournira plus entre 10 et 25% pour tenir compte du rendement du procede. A mon avis ce n'est pas la l'obstacle majeur. Le problème c'est que transformer ensuite l'hydrogène en énergie mecanique ou en electricité se fait avec un mauvais rendement 45 à 65% et que le stockage de l'hydrogène demande (sauf dans le cas de stockage a basse pression) beaucoup d'énergie. Dans un futur qui sera marqué par une energie propre coûteuse que l'on ne souhaitera pas gaspiller l'hydrogène sera, sauf cas tres particulier s, une solution inadaptée du fait du gaspillage d'energie que cela entrainerait
Laissons l'hydrogène qui a un avantage notable c'est sa legetreté pour les applications aerospatiales ou le poids est l'enemi.

fleurent | 23 janvier 2012 à 21h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

La mise au point de ces systèmes de stockage est vitale pour le développement des EnR. Sans eux, les EnR resteront dépendantes des énergies fossiles pour compenser leur intermittence.

Misty | 23 janvier 2012 à 23h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

M'enfin, Gaston! Le mouvement perpétuel c'est l’énergie gratuite et sans limite ça peut aussi s'appeler du vent. Y'a longtemps que certains savent vendre du vent à des gogos comme nous.Renault et autres sont déjà en route pour nous aire avaler leurs filière électrique très, très chère........

pshittt | 24 janvier 2012 à 10h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"Rendement pouvant aller jusqu'à 70%"... sortie panneaux PV qui ont 10% de rendement. Celà fait 7 %. Soit 93 % de pertes. Le potentiel de progression est non négligeable.
Le pompage dans des réservoirs en hauteur est meilleur mais ringard.

VD69 | 25 janvier 2012 à 21h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

J'ai suivi la construction de l'usine de stockage de l'eau dans un bassin supérieur, remontée avec le courant de nuit, à Revin /Ardennes dans les années 1974... c'est la plus belle technologie industrielle réalisée à l époque...je ne rentrerai pas dans les détails techniques si importants à surmonter!
Donc, à vous lire, le vélo aussi : c'est ringard ?
Pour moi ce sont "les Modernes" qui sont ringards : déja dépassés à l'instant même où ils jubilent!!!
L'avenir est dans la simplicité technologique; nous avons les nouveaux matériaux, il ne nous manque que des esprits sains pour orienter et décider.

coucouch | 26 janvier 2012 à 10h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Petite précision pour coucouch
J'ai écrit que le stockage en hauteur est "meilleur mais ringard" j'aurais du préciser ma pensée en disant "meilleur mais CONSIDERE COMME ringard".
Je voulais simplement souligner que la maxime Shadok s'exprime ici à plein : "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?"
Que le moteur à hydrogène puisse s'appliquer dans des conditions difficiles d'encombrement, de poids embarqué, de pollution :pourquoi pas? Dans le cas de production basique d'électricité, c'est faire plaisir à ceux qui ne font que réver.

VD69 | 26 janvier 2012 à 11h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Merci, nous sommes donc totalement en phase. Je travaille depuis deux ans sur une autre forme de production d'énergie électrique...trés simple et valorisante pour l'homme : non polluante à technologie simple existante. Chez Poweo on avait trouvé le projet trés intèressant..les acteurs français sont enfermés dans leur routine et leur confort....à nous donc, particulier de pallier au besoin énergétique....devant notre porte! Je vais peut-être en parler aux étrangers...comme Vattenfall? sait-on jamais.

coucouch | 26 janvier 2012 à 11h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Message pour coucouch
Si c'est vrai que vous avez un nouveau concept concernant une nouvelle façon de produire de électricité . Pourriez vous nous donné une petite idée sans dévoiler tout le concept ,que l'on puisse un peu saliver pour la planet qui je pense en a grandement besoin avec tout ces polueurs qui a pour nom Capitaliste .....
Merci

Green | 26 janvier 2012 à 20h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour VD69
Je lis vos commentaires en réaction a d'autre idées ce qui est nécessaire si nous voulons faire avancé la planet .Vous qu'avez-vous a nous offrir comme solution afin que cette même planet ne se ramasse pas dans le mur ,et je suis sur que vous aussi n’êtes pas pour l'inertie comme beaucoup de capitalistes qui veulent que rien ne bouge !
Bonne journée

Green | 26 janvier 2012 à 20h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pour répondre à Green, je ne vois pas ce que le capitalisme vient faire là dedans, je n'ai pas encore vu les progrès engendrés par le monde anticapitaliste URSS, RPC, Cuba etc. , par contre les Ford, Citroën, Steve Jobs et autre capitalistes n'ont pas fait montre d'inertie.
Vous me demandez quelques pistes:
- financer la recherche sur le photovoltaïque avec l'argent dépensé pour importer de Chine des panneaux qui ont un rendement inférieur à 10% et qui auront généré plus de CO2 en Chine qu'ils n'en économiseront en France
- économiser l'énergie partout où le progrès a montré la voie, l'industrie a déjà fait d'énormes progrès, au tour maintenant des consommations domestiques et publiques
- faire la chasse au gaspi à tout va, au besoin en remettant en cause certaines dépenses. Je suis sur qu'à Paris deux millions de francilliens perdent leur temps et de l'énergie dans un déplacement Est-Ouest quand deux autre millions les croisent dans le sens inverse: il y a certainement quelque chose à faire

Etc. etc.

VD69 | 27 janvier 2012 à 19h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

je viens d'adhérer à Negawatt....c'est sûrement une bonne piste quand on est pas vénal!

coucouch | 27 janvier 2012 à 21h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Message pour vd69
Je vie au Québec et l'hydroélectricité ici est une source d'énergie très en demande même au de la nos frontière ,je dois vous dire que les recherches faite par Hydro Québec et subventionner par nous citoyens et qui a débloquer sur des inventions tel que moteur roue et batterie de longue durée ,eh bien ces belles inventions qui aurait pu changer la face de notre planet et bien les brevet on été acheter et deviner par qui ? Je ne dit pas que c'est le capitaliste mais permettez moi dans douté ! Ici nous avons aussi les sables bitumineux ,un des pétrole les plus polluant de la planet qui est exploité par des firmes étrangère Européen et Américaine ,ce qui nous reste nous les contribuables c'est la pollutions de nos nappe phréatique et nos rivières et surtout le gaspillage de l'eau potable et je vous laisse le choix de vérifier vous même le nombre de barils d'eau que cela prend pour un seul baril de pétrole c'est obérant .Je ne pense pas que ce sont des écologiste qui sont en tête de ces multinational !!!

Green | 30 janvier 2012 à 22h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Très honoré d'etre lu par delà l'océan,
Nous aussi en France avons depuis longtemps investi en hydroélectricité pour les chutes de grande hauteur, au fil de l'eau ou même marémotrice (le Québec dispose de sites qui pourraient tout à fait etre exploités).
Nous en France avons l'habitude de considérer que tout ce qui sort de chez nous ne vaut rien et que nous sommes les pires au monde, ce n'est pas mon avis.
L'état français a financé des entreprises privées, capitalistes qui ont pour la plupart largement valorisé ces investissements publics. Puisque vous évoquez l'hydroélectricité et Hydroquébec, Alstom c'est pas mal non plus.
Juste une petite demande d'ignare, Hydroquébec a vendu ses brevets mais à qui? Ce peut être aux français teneurs de ce site (et peut-etre à Alstom), aux USA vos amis de toujours ou aux chinois qui nous taillent régulièrement des croupières...

VD69 | 31 janvier 2012 à 15h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Moi de même suis honoré de corresponde avec les vieux continents .
Dans cette belle France il y a un certain P.Desmarais de Power Corporation qui tire beaucoup de ficelles ex: Sarkozy vous savez comment on appelle cela nous un personnage avec des ficelles ? Je pense que ce grand propriétaire a pu trempé dans les manigances que j'ai cité dans des document antérieur ,car le même Monsieur. baigne aussi dans l'or noir , les mines et Aston .
Nous aussi avons un personnage a ficelle que le même gars de Power C. a contrôlé ou contrôle encore avec le plan Nord je vous donne un indice il est frisé il adore appellé sa conjointe Michou ? Bonne journée oui petite politique

Green | 01 février 2012 à 01h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

H2 comme vecteur de stockage assurant la continuité lors de la restitution. Via PAC ou méthanation, différentes pistes sont envisageables ! Très Bien !
Quel est le REX depuis connexion au réseau ErDF corse en le 16/12/2011?
Passage à l'étape et échelle supérieure qd?
Il faudrait booster la valorisation de la chaleur pour augmenter le rendement global à 70% ce qui serait TOP !
Passer le braquet suivant svp, ASAP ! Pour la Corse et toutes nos économies iliennes, Dom-Tom et autres....
YA+KA !
A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91) | 22 mai 2012 à 11h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Article intéressant, avec des réactions de passionnés,pas toujours objectives,mais toutes les idées méritent d'étre écoutées.

da264 | 18 juillet 2012 à 18h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…