Actu-Environnement
 
 
 
 

L'éolien en mal de financement

Face à une réglementation renforcée, à des recours quasi-systématiques et des banques frileuses, l'éolien est à la peine. Pourtant, les parcs bénéficient financièrement aux communes d'accueil, un apport bien utile en cette période de rigueur budgétaire.

Reportage vidéo  |  Energies  |    |  Actu-Environnement.com
L'éolien en mal de financement

Dans le canton de Fruges en Nord-Pas-de-Calais, 25 communes ont réussi à se mettre d'accord et à monter un parc éolien imposant : 70 éoliennes produisent depuis 2007 l'équivalent des besoins électriques de 150.000 foyers. Convaincus par leurs maires, les 7.000 habitants de la communauté de communes profitent des retombées financières. Les recettes fiscales de la communauté de communes sont ainsi passées de 1,6 million d'euros à 4,3 M€ en quelques années. De quoi financer une maison médicale, une crèche et une résidence pour personnes âgées, des structures bénéfiques pour l'attractivité de ce milieu rural.

Une situation morose pour la filière

Malgré des exemples convaincants, les éoliennes ont du mal à s'implanter en France. Aux lourdeurs administratives dénoncées par les partisans, s'ajoutent les nombreux recours déposés par les opposants lorsque se monte un projet. Même si 80% de ces recours sont déboutés par les tribunaux, ils fragilisent les dossiers et rendent les banques frileuses. C'est le cas notamment pour un projet coopératif porté depuis 8 ans par la Communauté de communes du Mené (Côtes d'Armor) et ses habitants. Alors que la région Bretagne se trouve dans une situation fragile en matière d'approvisionnement électrique du fait de sa position en fin de réseau, le projet de la collectivité peine à se concrétiser. La question des financements n'est pas réglée. Pour la collectivité, la réglementation imposée par le gouvernement n'est pas favorable et témoigne de la difficulté de décentraliser la production d'énergie en France.

Réactions44 réactions à cet article

 

Est-on certain que l'éolien est éco-défendable ?

Que pensez de l'hydrolien c'est à dire des turbines sous la mer ?

Sprikritik | 13 septembre 2012 à 07h17
 
 

Très bon reportage et merci pour les informations dévellopées quant à ceux qui sont anti éolien et aux arguments défaillants qui reviennent souvent dans ce forum..et sans preuve de documents officieux et officiels et se basant sur des magazines...Ici il y a eu 25 communes qui ont su s'entendre et s' harmoniser..ce n'est quand même pas rien....et de sucroit tous les habitants des 25 communes dans son ensemble sont favorable....

henri | 13 septembre 2012 à 07h56
 
 

Puisqu’ici c’est un forum où chacun est libre d’exprimer ses opinions, je m’invite (^^)

J’aime beaucoup l’amalgame très orienté !
« Des poteaux haute tension, ou des éolienne ? »
Les éoliennes ne supprimeront pas les poteaux « haute tension », bien au contraire, il va être nécessaire d’en ajouter si ce mode de production intermittent est adopté !
Ensuite, qu’elle est la hauteur d’un pylône ?
Qu’elle est la hauteur d’une de ces machines ?

« Peut » produire de l’électricité pour 150.000 foyers.
Oui, quand ça tourne, et sinon ?
Le bon vieux thermique, seul assez réactif pour compenser immédiatement.
Les éoliennes contre le CO² dit une propagande bien orientée…
Cherchez l’erreur.

80% des recours contre l’éolien sont débouté par les tribunaux ?
C’est bizarre, j’ai tapé « recours contre l'éolien » sur Google, et je n’ai pas eu connaissance de ce « score » ?
Je fais noter en passant le chantage aux populations :
Un hôpital, une école, une crèche…., contre un parc éolien…

Au fait, qui paye ???
Au fait, pourquoi EELV combat-il aujourd’hui la prolifération éolienne ?

Prendre aussi connaissance de l’article “ Cinq éoliennes aux pieds du massif du Mézenc, c'est Beaubourg au milieu des champs ! ”, interview de Yves Verilhac, publié par ce site sous la signature de Camille Saïsset, le 13/01/2010.

Tireman | 13 septembre 2012 à 10h15
 
 

Ce reportage est clairement orienté. On nous montre des paysages uniformisés par l'agriculture pas franchement agréables à la vue. Que dire des crêtes vosgiennes ou jurassiennes, des forêts où l'installation de tels projets va à l'encontre du fameux développement durable?
Alors oui dans de tels environnements mais attention à ne pas vouloir faire du tout éolien partout comme c'est le cas dans certaines régions où les ventilateurs poussent comme des champignons.
Ne soyons pas crédules, les marchands d'éoliennes sont là pour faire des affaires durables le reste...

Boc | 13 septembre 2012 à 10h36
 
 

Merci pour ce reportage très instructif, et mené de manière très complète (puisqu'ils donnent la parole à tous : élus, habitants, professionnels, opposants). Nous souhaiterions pouvoir plus souvent découvrir des articles et reportages aussi sérieux que celui-ci !
@ Sprikritik : je suis convaincu que l'éolien est aujourd'hui l'ENR la plus aboutie disponible. La puissance des machines continue d'augmenter (presque x10 en 15 ans) et la technologie ne cesse de s'améliorer (bruit notamment)
L'hydrolien est également une solution prometteuse, mais nous sommes encore loin de la maturité de l'industrie éolienne, puisque les premières hydroliennes sont encore en phase de test (en Bretagne me semble-t-il). Espérons que cela avance vite, pour poursuivre un mix énergétique encore plus étoffé, même si de nouvelles questions vont forcément se poser (interactions avec la faune sous-marine, compatibilité avec la fréquentation des bateaux, etc).
Enfin, je regrette de voir encore et toujours les mêmes opposants venir saccager un quelconque embryon d'échange cordial en prenant derechef leur air scandalisé pour nous expliquer que la réalité est simple car les éoliennes sont le mal incarné. Certes, ce n'est pas une solution miracle, et il y a des inconvénients, mais tout n'est pas tout blanc ou tout noir. Comme pour n'importe quelle autre source d'énergie !

Jean-Baptiste | 13 septembre 2012 à 12h27
 
 

"... je regrette de voir encore et toujours les mêmes opposants venir saccager un quelconque embryon d'échange cordial en prenant derechef leur air scandalisé pour nous expliquer que la réalité est simple car les éoliennes sont le mal incarné. "… (Jean-Baptiste )

Et moi je regrette que ceux qui ne sont pas d’accord soient systématiquement diabolisés par ce qui n’est qu’une forme de terrorisme verbal.
Les « opposants » donnent simplement leur avis, et ce dans le respect du principe démocratique.
Est-ce grave, docteur ?
"l'échange cordial " ne doit-il qu'être l'apanage de ceux qui sont pour l'éolien ?
Souhaiteriez-vous nous interdire de nous exprimer ?
Etrange principe, et étrange marque de respect vis-à-vis de vos interlocuteur !

Tireman | 13 septembre 2012 à 13h20
 
 

A mon cher Tireman...ah!!! la démocratie ^^
Je m'en doutais que votre retour sur ce forum et du professionnel 100% anti éolien allait revenir et que vous n'admetterez jamais l'évolution en ce monde sur E.R... malgrès ce bon reportage riche et détaillé et très explicatif pour nos lecteurs.... et que vous êtes un spécialiste de remarque et de correcteur d'orthographe..voyez cette fois ci j'ai bien écrit votre speudo...Je suis surpris!!!!.... malgres votre savoir dans ce domaine ...de votre méconnaissance de la hauteur des pylones et la hauteur globale..il n'est pas écrit sur Gooble...on ne peut pas tout avoir sur Gooble..quand même...quand je vous aurez donnez l'info qui vous manque.. je ne serais pas surpris de votre critique sur ce sujet.....allez rien que pour vous et d'augmenter votre savoir et de parfaire à votre culture générale..et.. pour par la suite de dire ou d'écrire....je connais..voici l'info la hauteur des éoliennes dépend du plafond aérien qui prend en compte les avions (toutes catégories) civiles ou militaires...et non du vent...par ici une colonne mesure 80m de haut et avec les palmes:120m...d'autres un peu plus court (à cause du plafond aérien) et avec les palmes plus courtes: 80m de haut...ne me remerciez pas..c'est un plaisir de vous en informer .....bien à vous

henri | 13 septembre 2012 à 14h39
 
 

Je ne dois pas être bien réveillé de ma sieste, mon cher Henri-la-science.
Mais que voulez-vous démontrer là ?
Au fait, où vous savez, j'ai publié des photos, prises par moi-même, depuis la pointe Ouest de l'Ile de Ré, (Pointe des Baleine).
On y voit distinctement et sans jumelles, le Parc éolien de Longueville sur Mer, à 20 km à vol d'oiseau du phare des Baleines.
A part ça, cela ne ce voit pas, qu'ils disent...
La brume de chaleur estompe un peu ces mécaniques si peu à leur place près du littoral.
Qu'est-ce que ça doit être par temps clair ?
Au fait, elles font 125 m de hauteur.
Un plaisir pour moi de vous informer par l'image !

Tireman | 13 septembre 2012 à 16h36
 
 

Mon Cher Tireman anti éolien ....comme d'habitude
je vous remercie de m'informer par l'image...mais à votre grand regret..et comme vous le savez dans d'autres forum....je suis sur le terrain et en contact avec les techniciens d'éoliens..de plus je n'ai aucunement la prétention de démontrer tout comme vous.j'explique tout simplement aux lecteurs qui ont besoin d'informations et non de la provocation dans ce forum...et vraiment je constate toujours vous êtes un pro de la provocation pour peu de chose..puisque vous annoncé 125 m de haut..soit 5 m de plus...mais de quoi!!!! de la colonne avec palmes ou avec sans palmes ..votre plafond aérien est de combien par chez vous..c'est vague ..comme info...vous vous plaignez de les voir..et sans jumelle...Nous par ici dans les 25 communes près de chez moi les habitants ne se plaignent pas .. tout comme vous ... les gens sont heureux..et revisionnez la vidéo..svp..et venez dans notre région....bien à vous

Henri | 13 septembre 2012 à 17h25
 
 

Mon cher Henri,
Ben, oui, anti-éolien INDUSTRIEL, veuillez le préciser !
Je ne m’en suis jamais caché.
Où voyez-vous de la provocation ?
Pas chez moi toujours.
Je me borne à défendre mon point de vue.
Est-ce cela que vous appelez de la provocation ?
Vous, vous défendez votre gagne-pain, chose que je peux parfaitement concevoir.
Vous ais-je mis pour autant l’étiquette de « provocateur » ?

En passant, puis que vous vous présentez comme technicien es-ventilateurs, je vous signale que 125m de hauteur (caractéristiques publié par le site web de la commune) ne classe pas les engins du Parc éolien de Longueville sur Mer parmi les plus grandes. Je crois que les plus puissantes actuellement ont une hauteur totale de 185 m.
Bien à vous.

Tireman | 13 septembre 2012 à 17h47
 
 

Sans trop connaitre le problème, je peux seulement dire que je n'irai jamais acheter une maison proche de ces machines. Je préfère la nature.

laura | 13 septembre 2012 à 21h11
 
 

Je suis un peu perdu, mais

- oui ou non, quand il n'y a pas ou pas assez de vent, est-on obligé de faire appel d'urgence à de "l'électricité thermique" française ou d'en acheter à l'étranger si nécessaire , parce que l'électricité nucléaire ne peut pas faire face ?

- oui ou non quand dans un "groupe" d'éolienne il n'y en a qui ne tournent pas, c'est normal et pas du genre panne

- oui ou non est-ce voulu que dans un "groupe" toutes les éoliennes ne sont pas orientés de la même manière ?

Merci

J'aime bien les petits moulins dans mon jardin, mais il faut admettre qu'esthétiquement ces grands moulins ..

Les pylones EDF , c'est pas beau non plus, mais c'est pas une raison

A moins de 30 km de chez moi les éoliennes fleurissent ;-)

Sprikritik | 14 septembre 2012 à 08h35
 
 

Si j'ai bien compris c'est "l'aviation" qui impose la hauteur. en fonction du relief local

Je Je comprends "tout de même" qu'il ne faut pas que les pâles touchent la terre évidemment

Les hauteurs les plus basses sur un plateau moyen (disons 200 mètres) , c'est combien ?

Quel est la règle pour la mer sans aérodrome cotier ?

Merci

Sprikritik | 14 septembre 2012 à 10h02
 
 

Bonjour Sprikritik,
vos questions sont interressantes, pour repondre à votre 1er question je pense que quand les éoliennes ne tournent pas, c'est EDF ou les autres énergies classiques ou autres E.R prennent le relais et comme par le passé en forte hiver, la France achète ailleurs..c'est un comble quand même ..pour la 2 ème question , un groupe éolien qui ne tourne pas c'est qu'i n'y a pas de vent ou très peu, soit que la maintenance intervient ou des autres controles sont en cours, pour la 3 ème questions...un groupe qui n'est pas orienté de la même manière , c'est que les machines (sans trop entrer dans les détails techniques) refont "un cyle sur eux même" afin de se resinchroniser, ou soit que le vent a changé d'orientation subitement et il faut un certain afin que les machines se repositionnent, soit une maintenance a arreté un certain nombre de machines et que les autres tournent vers le vent dominant...quand au plafond aérien tout dépend de la zone de circulation et d'angins qui volent plus ou moins en basse altitude telque par exemple l'armée de l'air faisant des essais de vol avec leurs mirages....j'espère vous avoir pu répondre à vos question...bien à vous

henri | 14 septembre 2012 à 13h26
 
 

il y a peu de temps les fabricants d'éoliennes ont voulu faire croire que les anti-éoliens accusaient les éoliennes de ralentir la rotation de la planète pour nous décrédiliser... ce n'est pas parce que nous sommes pas beaucoup a dénoncer cette énérgie qui attend le vent que nous avons tors... si les vérités étaient connues du grand public il y aurait plus d'opposition pour voir la production journalière de ces grandes libellules inutiles : -de 2% de la production nationale... de mon jardin je peux observer l'immobilité des parcs éoliens de Soudan, Erbray, Issé, Sion les Mines, Derval et Lusanger... et quand ça tourne il faut se placer sous le vent à 500 mètres pour apprécier le bruit et les vibrations, et non en dessous où on entend surtout les vacarme de la rotation des têtes pilotées à distance... en évitant les jours de froidure où là vous pourriez recevoir la glace projetée qui se forme sur les pâles...

triton | 14 septembre 2012 à 15h48
 
 

Bonjour Triton,
ce qui me surprend c'est que vous endendez des bruits à..500m....vous avez une bonnne oreille... normalement les éoliennes sont très loin des habitations...cependant cela c'est peut étre les 1er constructions d'éoliennes construites!!!!! car les réglementations et les normes(à ce jour) sont très strictes...une petite remarque...pourquoi n'avez vous pas portez plaintes!!!!.quand au glace..il devrait ou doit avoir des panneaux de signalisation de danger de chutes de glace et de projections de glaces (crées par l'humidité et le froid aux extrémités des palmes)normalement vous ne devez pas circuler ou être présent près de l'éolienne ce qui signifie que vous pénétrez dans une zone privée et vous nêtes pas accompagnés de professionnel et donc vous ne portez pas de casque qui est stictement obligatoire et un panneau vous le signale en principe...en cas d'accident...vous êtes entièrement responsable.. ce qui pour le vent c'est que vous êtes vraiment à proximité car à 500m il est impossible de ressentir les effets sauf si vous êtes en dessous quand aux vibrations j'en doute...car il y a des alarmes et préviennent à distance la défaillance et le moindre anomalie... quand aux bruits...je pense que vous exagerez ..car 2 voitures ou 2 camions qui passent à coté font plus de bruits que l'éolienne à proprement parler...mais n'oubliez pas...vous n'avez pas le droit de pénétrer dans une zone privé sans être accompagné et d'avoir une autorisation spécifique....bien à vous.

henri | 14 septembre 2012 à 17h24
 
 

pour les banques frileuses ..il faut solliciter la mafia ...le vent c'est formidable pour blanchir l'argent .
et quand je vois l'image ci dessus ...les éoliennes industrielles sont bien un désastre pour l'environnement ..on a oublié que nos paysages sont difficilement renouvelables ...en tous les cas le béton restera !!!
On assiste a un business monstrueux , malsain et stupide ..un immense gaspillage .
@ sprikritik ..l'hydrolien a au moins le mérite d'avoir une production régulière et prévisible ...marée montantes puis descendantes ...il a aussi le mérite de ne pas casser nos beaux paysages sur mer ...maintenant il y a des points qui sont pas encore maîtrisés comme la corrosion ...pour l'instant si on mettait notre argent dans l'isolation , les panneaux thermiques et la géothermie on serait déja beaucoup plus efficaces . Avant de polluer tjrs plus et produire tjrs plus il faut tout faire pour gaspiller moins ....c'est aussi beaucoup plus d'emplois pour la france et moins d'importation de chine ...et de pétrole aussi !!!

poisson | 15 septembre 2012 à 20h00
 
 

bonjour henri... il semble que nous ne jouons pas dans la même cour... vous semblez être un vendeur de machines et moi un opposant, donc nous n'avons pas la même vision de cet envahissement de nos bocages par ces monstres en attente de vent... Les éoliennes sont bruyantes et on ne les fait pas tourner la nuit suite aux plaintes des riverains... les éoliennes gènent la réception et l'on offre des paraboles aux riverains en oubliant de leur dire que seule la première année est gratuite,mais pas les suivantes... les éoliennes crachent de la glace et c'est bien indiqué dessous... les éoliennes accueillent les écoles avec des parkings sous les machines où se garent les cars scolaires et autres visiteurs... Propriété Privée, donc il va vous falloir cloturer les bases avec une Zone de Sécurité équivalente à la hauteur totale des machines (Zone de chute ou Zone de Ruine) ce qui vous permettra de collecter les cadavres d'oiseaux et chauves souris plus discrétement... allez donc voir l'éolienne N°2 à Sion les mines, cette machine est à moins de 100 m de Départementale, mais comme il n'y a pas de ZDE c'est autorisé, tout comme les câbles HT qui sont enfouis sur le bord des routes jusqu'à Derval, soit 17Km, car aucun moyen de raccorder en Zone de production, et c'est autorisé car non ZDE... vivement que cela soit classé ZDE pour sécuriser ces bocages...

triton | 18 septembre 2012 à 08h36
 
 

Hé bien Henri, allez-vous traiter Sprikritik, Boc, Laura, Poisson et Triton de "trolls" ?
Cela fait beaucoup, non ?
Ayant autre chose à faire, je suis le débat de loin ...
Voyez-vous, vous avouez que vous êtes technicien dans l'éolien, ce qui explique clairement votre position.
Je vous comprends très bien, mais je me dis que vous pourrez vous reconvertir ailleurs, pourquoi pas dans le géothermique, et là, je vous soutiendrai.
Si vous, vous pouvez vous reconvertir, nos paysages, eux, auront du mal à se relever des dégradations générées par le lobby que vous défendé avec tant d'ardeur.

Tireman | 18 septembre 2012 à 09h55
 
 

Pardon, lire :
"...que vous défendez avec tant d'ardeur."

Tireman | 18 septembre 2012 à 11h03
 
 

Bonjour Triton
avant tout je ne suis pas un vendeur de machine..je m'interresse à tout cela et il vrai que je ne suis pas sur votre commune pour voir et je me base uniquement sur votre sujet que vous indiquez dans ce forum..et je vous informe tout simplement pour votre bien..je comprend votre désaroi...je pense que vos éoliennes ont été mise en place bien avant les reglementations qui sont devenus sévères...ce qui peut expliquer comme vous le dite la proximité de l'implantation ce celle ci et je suis tout à fait d'accord avec vous pour ce cas...éviter l'accés de proximité et de la sécurisé...et le bruit..ce n'est pas normal du tout..parlez en à votre mairie..quant à vous mon cher Tireman..je vous rappel que je ne suis opposant en rien...je respecte nos lecteurs et je donne mon point de vue ..rappelez vous.."la démocratie" que vous énnoncez...vous êtes un farouche opposant mais je n'accuse aucunement "de trolls" C'est bien vous qui le dites et encore moins de loin je n'ai cette pensée auprès des lecteurs dans ce forum...d'ailleurs votre présence dans d'autres forum..ont vous montre du doigt ce qu'ignorent ici nos lecteurs sur ce sujet

henri | 18 septembre 2012 à 11h28
 
 

Toutes mes excuses, mon cher Henri, effet, le qualificatif de "troll" dont j'avais été affublé était le fait d'un autre intervenant.
Cependant, et à vous lire, je suis :
"professionnel 100% anti éolien "
"vous êtes un pro de la provocation "
"vous êtes un farouche opposant (de la démocratie)"
Tout cela parce que je ne me pâme pas devant vos moulinettes ?
Oui, je suis en effet un opposant de l'éolien industriel.
Oui, je défend le patrimoine paysager.
Oui, quand on veut "orner" des lieux emblématiques tels que le Mont St Michel, ou la Collégiale de Le Dorat avec ces symboles de l'inutile, oui, je ne suis pas d'accord et je le fait savoir.
Et ce, très démocratiquement, veuillez m’en excuser.

Tireman | 18 septembre 2012 à 14h00
 
 

j'ai acheté une ruine il y a dix an à mis chemin entre Nantes et Rennes afin de ne pas supporter le futur aéroport de Notre Dame des Landes... mais c'est en 2007 que j'ai découvert que je me trouvais en Zone éolienne qui allait sortir de terre sans trop d'information du Public... De mon jardin je peux observer l'immobilité des éoliennes des Parcs éoliens de Soudan, Herbray, Issé, Derval, Lusanger et depuis juin 2O12 celui de Sion les Mines... Donc comme dit henri, se sont des vieilles machines qui ne profitent pas des nouvelles réglementations... Sion n'a pas de ZDE donc toute liberté malgrès les recours déposés au TA. Le Parc de Soudan est de 2007 et c'était le premier de Loire Atlantique... de vieilles machines bruyantes comme celle de Sion ou Derval... il suffit d'aller consulter le site officiel rte où les productions électriques sont indiquées en direct et l'on découvre que les 4OOO éoliennes françaises ne produisent que 2% de toute la production nationale... Nous, les opposants n'avons pas accès à la presse locale qui permetterait d'annoncer les Enquêtes publiques présentant les projets éoliens... Faute d'info, personne ne se déplace et il est trop tard pour dénoncer cette fausse solution qu'est l'éolien... j'ai voulu vendre pour aller passer ma retraite ailleur, sans ces forêts d'éoliennes, mais ma maison n'est plus une valeur suffisante pour m'investir ailleur... Donc, je continue les traitements médicaux pour supporter ces éoliennes qui m'agressent...

triton | 18 septembre 2012 à 14h06
 
 

Mon cher et tendre Tireman
Ah!!!!vous revoilà.....excuses accepter pas de soucis mais pourquoi!!!!et croyez moi je ne vous en veux pas le moindre du monde..mais que de contradictions quand on vous relit....mais sans polimiquer et pour vous rappeler ceci est un forum pour ou contre très enrichissant..sur ce sujet et tant faire ce que je peux..j' essaye dans le mesure du possible d'apporter un regard constructif même s'il est imparfait.. dans le domaine de notre patrimoine paysager ..mais mon cher Tireman pourquoi tant d'acharnement dans ce forum..nous savons tous que vous êtes anti éolien..et que vous n' êtes jamais d'accord..soit...pourquoi vous le répetez maintes fois à nos lecteurs!!??...apportons une approche dans ce forum dans la mesure du possible nos connaissances afin que nous en tirons tous partie pour que tout cela, même si à ce jour, la technologie et ainsi que tous les autres formes d'énergies renouvelables, ne sont pas parfaites et qui pourraient avoir éventuellement un impact sur la santé sur les habitations tres proches que sais je!! tout comme les lignes HT c'est avec plusieurs années plus tard qu'une étude scientifique le démontremait l'inpact sur la santé.. de grâce mon brave Tireman si vous voulez vous défouler ce n'est pas dans ce forum ..respirez ..détendez vous...prenez l'air....mais pas sous les éoliennes aux risques de vous enrhumez....

Henri | 18 septembre 2012 à 16h41
 
 

rebonjour Triton,
je suis vraiment désolé de ce qu'il vous arrive..je pense et cela est une approche personnel que les 1 er lancement d'implantations éoliens constuites ont été faites n'importe comment tout les 1er lancements de panneaux solaires (j'en ai sur mon toit en petite surface mis aux normes car l'entreprise qui l'installait le faisait sans les règles de l'art et à du de mettre en conformité très strict par mon exigence car j'en avais les connaissances il y a quelques années de cela ) puisque sans de contraintes réglementaires ou du moins au minimum de base.
Aujourd'hui tout est sévèrement réglementé et aux normes et contraintes européennes exigentes ,d'ailleurs à ce sujet ACTU -ENVIRONNEMENT a reporter de bons articles sur cela...Je peux vous dire qu'il existe une étude sur l'environnement de proximité des éoliennes concernant la faune...et aussi de panneaux d'informations de danger que je vous ai sité un peu plus bas ..si vous allez vous promenez dans un autre département et que vous appercez d'autres éoliennes...vous verrez que les nouvelles implantations sont très loin des habitations..ce qui n'est malheureusement pas le cas pour vous..en vous souhaitant une bonne guérisson....et un bon courage

henri | 18 septembre 2012 à 17h32
 
 

Mon cher Henri,
Pas tant de familiarité en public, ça va jaser !
Puisque la technique est votre domaine de prédilection.

Les éoliennes ont un facteur de charge compris entre 19 et 22%.
Sachant que les techniques de stockages sont loin d’être au point, comment compense-t-on le manque à fournir, sachant le prix des énergies fossiles flambent, et qu’en plus, elles sont génératrices de CO². (La France est pour le moment le meilleur élève de l’Europe en ce domaine.)

Où les éoliennes sont-elles fabriquées ? (Problème de notre balance économique)

L’un des arguments des pro-éolien est de dire que les pylônes HT sont aussi moche.
Les éoliennes vont-elles supprimer les pylônes HT, ou au contraire, en multiplier le nombre ?
On les dit « propre ».
Quel est l’impact écologique de leur fabrication, de leur mise en ouvre, puis de leur démantèlement ?

Quel serait le prix de revient réel du KWh si l’on avait que cela comme source d’énergie ?
Pourquoi EDF est-il obligé d’acheter le dit KWh au prix fort ?

Pourquoi persiste-ton à installer des ZDE dans des endroits réputés pour l’irrégularité de leurs régimes de vent ?

Juste quelque question en vrac, à vous qui êtes ouvert au dialogue.
Bonne soirée, et à demain.

Tireman | 18 septembre 2012 à 20h00
 
 

@ tireman ...trés d'accord avec vous cependant vous dites
"Pourquoi persiste-ton à installer des ZDE dans des endroits réputés pour l’irrégularité de leurs régimes de vent ? "
ma réponse est que là où il y a le plus de vent sont souvent les plus beaux lieux ... crête de montagne et collines , vallées , bord de mer !!!
ça ne générait pas les promoteurs qui en ont rien a faire de l'environnement et des impactes socio économiques mais l'administration se méfie quand même et rencontrerait , a juste titre beaucoup trop de résistance !!!! "faut pas y aller attendons que les gens s' habituent " ! ...tout comme on s'habitue a vivre en ville , proche d'une autoroute ou sous une ligne a haute tension . La danger c'est aussi que nos enfants ne fassent plus la différence entre un arbre et une éolienne ...un probléme d'échelle se pose aussi !

poisson | 19 septembre 2012 à 09h37
 
 

Bonjour Tireman
Comme vous le savez très bien...dans les différents sujets concernant l'éolien...les chiffres ne m'interrent pas..mais simplement l'avenir de nouvelles ER. ce qui me surprend dans vos interrogations..c'est que...vous avez les réponses puisque vous les en informées dans d'autres forums..même dans celui ci ...concernant la hauteur des éoliens...par exemple...et que vous êtes bien informés sur les chiffres...dont je vous laisse le bon soin d'en discuter sur ce sujet avec d'autres lecteurs pour ou contre...Aussi, pour tous nos lecteurs sur ce forum qui soit opposant ou non les documentaires et les très bons reportages qu' ACTU-ENVIRONNEMENT développent sur la new lester se trouvent en sus en bas de leur document tous les développements quelqu'en soit le sujet..il suffit de les consulter dans ce cas par exemple sur l'éolien..même dans leur texte parfois il exite des pointillés sur la phrase et les lecteurs arrivent sur un autre document...dans tous les cas, je ne suis pas technicien et bien entendu je n'ai pas la prétention de tout connaitre et que même dans l'opposition (car dans l'opposition malgres tout il y a de la construction qui permet de connaitre , de dévelloper et d'améliorer ..) j'apprend la complémentarité de nos lecteurs...Quand à vous mon cher Tireman ,je ne peux que vous conseillez de vous relire ou de revoir ACTU-ENVIRONNEMENT comme je l'écris ci dessus.bien cordialement...

Henri | 19 septembre 2012 à 12h30
 
 

Merci mon cher Henri,
J'ai pris bonne note de votre message...
Au plaisir.

Tireman | 19 septembre 2012 à 16h54
 
 

@ Poisson, bonsoir.

Quand j’ai écris ceci :
"Pourquoi persiste-ton à installer des ZDE dans des endroits réputés pour l’irrégularité de leurs régimes de vent ? "
C’est bien pour souligner que les régimes de vent sont très irréguliers, tant en régime qu’en orientation, dans les configurations montagneuses, même sur les lignes sommitales.
Il suffit d’en parler avec les adeptes du vole à voile (Banne d’ Ordanche), où aux adeptes de la voile sur lac de montagne, dont je faisais parti.
Quand à penser que les promoteurs ont eu de « fausses pudeurs » pour épargner les crêtes, collines, vallées et littoral, hélas, c’est loin d’être le cas.
Je vous convie consulter Panoramio, photos by Tireman où je montre quelques vues du plateau du Cézallier, et, plus récemment, depuis le phare des Baleine, sur l’Ile de Ré, des vues sur le parc éolien de Longeville-sur-mer, sur la Cote des Lumières.
Si, dans le passé, je n’avais pas d’à priori favorable ou défavorable envers l’éolien industriel, la vue du massacre perpétué sur le plateau du Cézallier a été pour moi une sacré secousse !
C’est pourquoi je suis devenu, comme le dit très justement Henri, un farouche adversaire de cette imposture.

Tireman | 19 septembre 2012 à 19h43
 
 

@ Poisson, suite.

Comme j’évoquais le cas des éoliennes de Longeville il est bon d’en dire un peu plus.
En fait, il y a deux parcs, celui de Longeville, et celui de la commune du Bernard.
Cela fait un total de 10 machines, d’une hauteur de 125 m.

Hors, il faut savoir que Longeville-sur-Mer est une commune littorale astreinte aux contraintes de la loi Littoral. Les éoliennes n’étant pas des constructions en continuité de constructions déjà existantes, bafouent cette loi.
(Jurisprudence de la commune de PLOUVIEN, arrêt cour Administrative d’Appel de Nantes). Cette loi n’admet (normalement) aucune dérogation.

La ministre de l’écologie a déjà donné une autorisation d’exploiter ces éoliennes pour une puissance de 11,35MW…
Les baux de location des parcelles signés en 2002, étaient d’un montant de 4000 euros annuel pour la location de chacune des parcelles accueillant une éolienne.
Avec la nouvelle réglementation, les retombées financières pour la commune seront de moins du quart des sommes espérées.
Bien mal acquis…

Tireman | 19 septembre 2012 à 20h14
 
 

@ Tiremam bien d'accord avec vous ...moi j' appelle ça de la spoliation illégale et surtout stupide de l'environnement . ..d'autant plus que la dénaturation et nuisances se portent sur 360° et de façon statique et permanente ...pas comme un avion ! . Vivre c'est créer et transformer mais nous devons aussi protéger notre capital paysage et faire trés attention aux impactes sociologiques et économiques .
alors bravo ..les recours , lourdeurs administratives sont dans ce cas bien utiles pour défendre notre environnement !
bien cordialement

poisson | 20 septembre 2012 à 10h03
 
 

@ Poisson, bonjour.

C’est bien pourquoi je ne suis pas hostile à d’autres formes de production de l’énergie, à partir du moment où elles ont un moindre impact
Les images se suffisent à elles-mêmes.
L’autre aspect du problème, c’est que ces gens ont les moyens d’avoir des hommes de loi et des politiques qui leurs sont inféodés.
D’où la nécessité de nous grouper.

Cordialement.

Tireman | 20 septembre 2012 à 14h12
 
 

il est agréable de voir qu'il y a de l'opposition à cette faute solution qu'est l'éolien... en Loire Atlantique, il n'a que peu de ractions et personne ne se dérange aux enquêtes publiques... mes annotations sur les registres d'EP ont permis des modifications et des améliorations comme l'arrêt des éoliennes lors des Commémorations au Maquis de Saffré où les éoliennes sont implantées trop près de ce sanctuaire de la Résistance... Mais il faut avouer que nous avons trop peu de poids devant le rouleau compresseur éolien qui écrase notre paysage et transforme nos bocages en Zones Industrielles... et bientôt dans la Baie du Pouliguen, face à la Baule et à 12Km de la Côte Sauvage du Croisic... mettant en danger les fonds marins, sa faune et sa flore, sans oublier les centaines d'épaves qui ne sont pas toutes inventoriées...

triton | 20 septembre 2012 à 17h36
 
 

@ triron oui face à la Baule, tout comme face au Tréport ou saint brieuc c'est vraiment du massacre .A seulement 12 , 15 ou même 20 km ...Avec 170 m de haut, je voudrais bien voir des simulations non trafiquées !!!
ne parlons pas des promenades à marée basse où elles seront encore plus proches , de la navigation de plaisance ...et de la vue du haut de falaises !!! ça va être trés imposant sur le tableau .....trop dommage !.

poisson | 20 septembre 2012 à 18h05
 
 

Ne renoncez surtout pas Triton.
Si nécessaire, entrez en contact avec la Fédération Environnement Durable (la FED regroupe 788 associations), ou avec la Fédération de Patrimoine-Environnement, pour ne citer que les deux principaux mouvements structurés.
Très cordialement, et bon courage.

Tireman | 20 septembre 2012 à 18h27
 
 

qu'est ce qui est le plus menacant pour notre partimoine paysager !!
le nucléaire..une fuite...et c'est la contamination..rappelez vous tchernobil...combien de centaines de kilometre où tout est contaminé, n'oubliez pas le japon aussi..Mais c'est vrai vous n'êtes pas concernés..ce n'est pas votre région ni votre pays..c'est pour les autres...l'éolien n'a aucun risque..regardez les vapeurs d'eau des centrales nucléaires...ce n'est pas esthétique..les cavernes de béton pour stoker les déchets nucléaires sous nos pied...et pollueront les nappes, le sous sol par la radioactivité..les pilonnes de HT qui défigurent le paysage regardez en montagne..il y a des saignés dans les forets pour ces cables en suspends, ces skieurs qui dévallent la pentes en hiver..et où l'argent coule à flots et parfois ceux qui font du hors pistes créaient des avalanches, les barrages hydrauliques qui ont submergé le paysage, déplacé des habitants et engloutie des villages...et pourtant...vous êtes heureux d'avoir du courrant chez vous....des immeubles de béton qui poussent comme des champignons..et défigurent notre patrimoine paysager..des autoroutes, des lignes de TGV qui défigurent le paysage....et pourtant vous êtes bien content de les prendre..des exemples il y en a pleins..alors messieurs...pour les éoliennes..elles tournent n'emettent aucun CO2 pour produire du courant..et soyez indulgent svp...sinon devenez opposant à tout..cela sera plus raisonnable...bien cordialement

henri | 21 septembre 2012 à 12h51
 
 

Bonjour Henri , ne vous croyez pas que ça suffit !...tgv , ligne a trés haute tension , autoroutes pour encore en rajouter.... surtout pour remplacer 2 a3 réacteurs sur 52 !!! et encore de façon irrégulière !. diminuer le nucléaire et surtout notre consommation d'énergie fossile oui j'y suis même trés favorable ( nos petits enfants en auront besoin ) mais il y a bien d'autres solutions que de tjrs saccager plus ...a commencer par boucher tous les fuites thermiques et gaspillage de 80 % de l'habitat en France ! ...géothermie , solaire , verrière , recherche .....si encore on se limitait a mettre des multiples petits ventilateurs sur nos pylones existants ...on concentrerait la pollution visuelle ça serait déja un moindre mal .

cordialement

poisson | 21 septembre 2012 à 15h37
 
 

Bonjour à tous.
Je ne reviendrai pas sur le commentaire de Poisson qui est le bon sens même.
Juste quelques remarques :
Ce vieux Tchernobyl, l’argument incontournable des pro-éolien !
C’est cependant ignorer (volontairement ?) que de par la technologie utilisée, cette catastrophe était prévisible et nombre d’ingénieurs occidentaux avaient alerté les autorités soviétiques.

J’aime aussi l’argumentation qui tend à dire :
« Les paysages ont déjà subis des atteintes, alors, un peu plus, un peu moins… »
Et bien non, Henri, il est justement temps de dire : « cela suffit, pas la peine d’en rajouter ! »
De plus, vos bidules, de par leur principe de fonctionnement, s’imposent dans le paysage au lieu de s’y fondre.

Maintenant, une hypothèse absurde (soyons fou !) :
Si nous remplaçons nos 19 centrales par de l’éolien, combien faudra-t-il de mats ?
Combien de centrales thermiques pour accompagner ?
De ce fait, cher Henri, de combien notre production de CO² va-t-elle augmenter ?
Croyez-vous que cela va résoudre le problème des déchets ?
A propos des déchets, si nos recherches sur la surgénération n’avaient pas été brutalement interrompues dans les années 80, le problème des déchets, aujourd’hui, n’en serait plus un.
Il se murmure que les « verts » de l’époque étaient manipulés par une puissance inquiète de l’avance technologique que prenait la France, ce qui n’est pas une hypothèse si farfelue…
Cordialement à tous.

Tireman | 22 septembre 2012 à 10h15
 
 

La Fédération Environnement Durable (FED), plusieurs centaines d'associations et des milliers de particuliers, ont déposé des recours juridiques pour faire annuler tous les Schémas Régionaux Climat Air Énergie (SRCAE) et leurs volets les Schémas Régionaux Éoliens (SRE) qui ont été signés par les Préfets de Région.
La FED dénonce une totale absence de transparence démocratique tant dans leurs conceptions que dans la consultation publique qui en a été faite. Elle condamne le ravage programmé de la France par des dizaines de milliers d'éoliennes. Dans certaines régions les SRE autoriseraient des implantations dans plus de 80% des communes impactant la presque totalité du territoire régional.
Ces projets actuels consistant à inonder la France de plusieurs dizaines de milliers d'éoliennes industrielles sont ruineux et contraires à l'environnement concernant les émissions de gaz à effet de serre. Tant qu'on ne saura pas stocker l'électricité, des sources aléatoires comme l'éolien engendreront des dizaines de centrales thermiques pour réguler leur fonctionnement comme le fait actuellement l'Allemagne qui construit 23 centrales de production d'électricité à charbon.
Ce programme éolien lourdement subventionné avec de l'argent public entraînera une hausse de 50% du tarif de l'électricité des ménages alors que quatre millions ne peuvent déjà plus payer leur facture. Il dégradera aussi la compétitivité de l'industrie française et il détruira des centaines de milliers d'emplois.

electronvert | 04 octobre 2012 à 18h42
 
 

Avec les éoliennes ...c'est germinal 2 garanti + des coûts de l'énergie qui vont exploiser + un environnement pour le moins dénaturé ! ....alors l'idéal serait de stopper toutes aides et prix garantis sur cette technologie !

poisson | 04 février 2013 à 11h28
 
 

@ sprikritik .....l'éolien c'est germinal 2 pour bientôt ....par contre toutes les technologies à productions régulières ...et en tous les cas moins aléatoires, sont intelligentes pour lutter en même temps contre la consommation d'énergie fossile et en même temps contre le nucléaire .
l'hydrolien me semble faire parti des bonnes idées ( avec le solaire thermique , la géothermie, l'hydrolique et les économies d'énergie )...mais malheureusement les industriels ont des éoliennes à vendre !!!!!
Ce marché est trés gras ...donc pourquoi se casser la tête !!?
quand aux écologistes ...ils ne sont pas crédibles c'est du n'importe quoi .....;quand aux gouvernements ( droite comme gauche ...ils font du clientélisme ) les victimes dans tout ça : l'environnement et les hommes .

poisson | 04 février 2013 à 11h41
 
 

Bonjour,

Sans aucune concertation avec le voisinage, mon illuminé de voisin,croyant être à la pointe des énergies renouvelable a fait installer une éolienne à 4 m
de ma terrasse,à moins de 12 m de ma maison, ce qui occasionne:
Bruits en rafale, perçu fenêtre et volets fermés.
Effets stroboscopiques inadmissibles qui se répercutent dans toutes les pièces, cela devient invivable.
Ce voisin se moque de mes observations.
Si c'est cela l'écologie responsable, c'est grave et perturbant.
En première instance, la justice lui a donné raison et octroyé 600 euros pour préjudice moral.

jacques08 | 20 septembre 2013 à 16h30
 
 

@jacques08 : le probléme c'est nos poliques qui se comportent comme des moutons , sans réflexion , ni études sérieuses ( sauf celles fournies par les promoteurs eux même ! ) et qui font du clientélisme politique ...derrière il y a les faux verts et le green business avide d'argent facile , subventionné , sans scrupules . beaucoup sont des menteurs et des voleurs ( mais pas tous ) ...rien de vert ni d'humain dans cette gingle non contrôlée . beaucoup se sont fait avoir avec des petits éoliennes peux rentables et brouillantes ou du solaire au nord et sur une toiture mal orientée !!! Par contre je trouve qu'on commence a voir des gens beaucoup plus pro ...en matière , d'isolation , solaire thermique , de géothermie et couplage pompe à chaleur etc .... il y a du positif aussi .
cordialement

carl | 20 septembre 2013 à 16h53
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]