En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Onze espèces de libellules sont menacées de disparition en France

Biodiversité  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Sur les 89 espèces de libellules présentes en France métropolitaine, onze sont aujourd'hui menacées de disparition, alerte l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), dans sa Liste rouge nationale parue ce 30 mars. Ces nouveaux résultats sont publiés en collaboration avec le Muséum national d'histoire naturelle (MNHN). Deux espèces ont déjà disparu (Leste enfant et Leucorrhine rubiconde). Treize autres espèces sont quasi menacées.

"La situation préoccupante rencontrée par bon nombre d'espèces reflète les atteintes faites aux zones humides, qui constituent leurs habitats naturels", préviennent l'UICN et le Museum. Ces zones humides (cours d'eau, étangs, mares, tourbières) forment le milieu de vie de ces espèces et sont "indispensables" au développement de leurs larves.

Le dragage du fond et le reprofilage des berges, qui impactent leurs habitats, représentent "une forte menace" pour des espèces comme la Cordulie splendide, une libellule de grande taille classée "vulnérable". Le Leste à grands ptérostigmas, qui fréquente les lagunes, mares et étangs saumâtres atlantiques et méditerranéens, est également affecté par l'artificialisation du littoral. Cette espèce se trouve classée dans la catégorie "en danger".

La dégradation de la qualité des eaux (pollutions industrielles, agricoles et domestiques) ainsi que les prélèvements "excessifs" dans les nappes phréatiques impactent également les ruisseaux méditerranéens, où vit l'Agrion bleuissant, classé "en danger". Tandis que les espèces exotiques envahissantes (écrevisses américaines) représentent une autre menace pour plusieurs espèces de libellules.

La Déesse précieuse, classée "en danger critique", est quant à elle victime de l'assèchement et de la disparition des tourbières en Europe. En France, considérée comme disparue depuis un siècle, cette espèce a été redécouverte en 2009 sur une tourbière de Franche-Comté.

Le nombre de libellules menacées "pourrait doubler à l'avenir, si rien n'était entrepris pour préserver les zones humides dont elles dépendent", mettent en garde les organisations. Aujourd'hui, une vingtaine d'espèces de libellules bénéficie d'un plan national d'actions visant à développer les connaissances et à améliorer leur état de conservation.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…