En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Ils l’ont dit le 16 Février 2016
Nous n'avons pas prévu, en liaison avec l'Etat, de fermer d'autres centrales que les deux qui sont prévues. Il n'y a pas d'autres fermetures de prévues dans les dix ans à venir
Jean-Bernard Lévy - Président d'EDF
Le président d'EDF a affirmé, sur RTL ce 16 février, qu'il n'était pas prévu qu'EDF réduise la capacité de son parc nucléaire dans les dix prochaines années, "compte tenu des besoins en électricité des Français". Selon lui, l'entreprise se conformera au plafond fixé par la loi de transition énergétique (63,2 GW), ce qui impliquera de fermer deux réacteurs pour pouvoir ouvrir l'EPR de Flamanville. "Nous allons garder notre parc, c'est la loi, au niveau où il est aujourd'hui", a-t-il indiqué, ajoutant : "L'Etat a donné son accord pour que nous modernisions notre parc actuel". Le gouvernement miserait alors sur une hausse de la consommation d'électricité d'ici 2025, pour abaisser artificiellement la part du nucléaire à 50% du mix électrique, comme le prévoit la loi...

Recevez gratuitement nos Newsletters

Modifier son abonnement
 

S'abonner aux flux RSS Actu-Environnement