Actu-Environnement
 
 

Greenpeace lance le 23 juin une campagne pour sauver l'Arctique

Sensibilisation  |    |  Actu-Environnement.com

Dans le cadre de la campagne lancée par Greenpeace, 200 villes dans le monde et 20 en France se mobiliseront ce samedi 23 juin pour faire passer le message : "chacun peut devenir un défenseur de l'Arctique !" Des rassemblements auront lieu notamment à Paris, Lille, Rennes et Angers.

L'Arctique "fond à une vitesse inquiétante, la banquise a perdu 30% de sa surface en 30 ans, et pourrait disparaître complètement l'été d'ici 2030", prévient l'ONG écologiste. "Plutôt que de considérer ce signal d'alarme sérieux, les industriels du pétrole et de la pêche y voient l'opportunité d'exploiter des ressources jusque-là inaccessibles du fait de la glace".

Selon Greenpeace, la compagnie Shell devrait entamer dans les prochaines semaines des forages exploratoires dans deux sites offshore de l'Arctique, près de l'Alaska. L'énergéticien russe Gazprom devrait aussi intervenir dans l'offshore arctique cette année. Or, les réserves de pétrole de l'Arctique ne correspondent "qu'à 3 ans de notre consommation actuelle. L'extraction dans ces conditions extrêmes pourrait coûter jusqu'à 10 fois plus cher que le prix actuel du pétrole. Enfin une marée noire en Arctique, du fait là encore des conditions climatiques, serait quasiment impossible à contenir et à nettoyer (pétrole pris sous la glace, éloignement des ports, etc…)", alerte l'ONG. Et de rappeler : l'Arctique est ''un des derniers endroits préservés de la planète, une réserve de biodiversité unique, et le lieu de vie de centaine de milliers de personnes qui est menacé''.

L'objectif de cette campagne de sensibilisation est de parvenir à l'interdiction de toute activité de forage en mer et de pêche industrielle dans l'ensemble de l'Arctique. Greenpeace demande aussi aux Nations unies et pays frontaliers que les eaux internationales autour du pôle Nord soient déclarées "zone naturelle préservée".

Réactions3 réactions à cet article

 

il temps qu'il nous laisse la paix de développer les resources comme il se droit.
Fiché nous la paix greenpeace .

manger de la m.... | 23 juin 2012 à 02h01
 
 

le noir revient à la mode ,Shell nous propose pour sa collection 2020 2030 de repeindre l'arctique en noir !! pas sur que ce soit du gout de tout le monde!

lio | 23 juin 2012 à 12h41
 
 

A "manger de la m...." : (Quel joli pseudo et tellement bien choisi !)

Non, il ne s'agit pas de développement de ressources mais d'exploitation des ressources. Lesquelles sont déjà surexploitées et s'épuisent !

Réfléchissez un peu avant de commenter un article et dire n'importe quoi. Greenpeace oeuvre pour la sauvegarde de la planète et non pour les intérêts financiers d'ordre privé. Craindriez-vous de manquer de carburant pour soutenir ainsi l'industrie pétrolière ? Il y a d'autres alternatives aux énergies sales !

Agathe | 25 juin 2012 à 16h11
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]