Actu-Environnement
 
 
 
 

Nouvelle stratégie européenne en faveur d'une bioéconomie "durable"

Dev. Durable  |    |  Actu-Environnement.com

La Commission européenne a adopté lundi 13 février le plan d'action de la stratégie, présentée en janvier 2011, visant à exploiter durablement les ressources et tendre vers une "bioéconomie".

Il s'agit d'une ''initiative'' en faveur de la croissance durable qui figure parmi les sept lancées dans le cadre de la Stratégie Europe 2020, présentée par Bruxelles en mars 2010. L'objectif de la nouvelle stratégie : ''parvenir à une économie plus innovante et à faibles émissions'' pour favoriser "une agriculture et une pêche durables", la sécurité alimentaire et énergétique et ''l'utilisation durable de ressources biologiques renouvelables à des fins industrielles, tout en assurant la protection de l'environnement et la biodiversité'', explique la Commission dans un communiqué. La transformation des déchets organiques en bioénergie figure aussi parmi les nouveaux procédés développés dans les secteurs de la bioéconomie prônés dans la stratégie qui met l'accent sur la recherche et l'innovation. Développer les marchés et la compétitivité dans ces secteurs et inciter les responsables politiques et les parties prenantes "à travailler plus étroitement ensemble" sont également au cœur des thématiques du plan d'action.

La stratégie vise "à dégager des synergies et des complémentarités avec d'autres domaines d'action, instruments et sources de financement qui poursuivent les mêmes objectifs, comme le fonds de cohésion, les politiques communes agricole et de la pêche (Pac et PCP), la politique maritime intégrée (PMI) ainsi que les politiques en matière d'environnement, industrielle, de l'emploi, de l'énergie et de santé", ajoute Bruxelles. Un budget de 4,7 milliards d'euros a été proposé pour le défi "Sécurité alimentaire, agriculture durable, recherche marine et maritime et bioéconomie", assorti d'un financement complémentaire dans d'autres domaines dan le cadre du programme de recherche ''Horizon 2020'', précise la Commission.

Bioéconomie : près de 2.000 milliards d'euros de C.A en Europe

La stratégie doit être présentée aux États membres au sein du conseil de la compétitivité qui doit se tenir le 21 février prochain. Le Danemark, la Finlande, l'Allemagne, l'Irlande et les Pays-Bas figurent parmi les pays membres ayant déjà mis en place des stratégies en la matière.

D'après Bruxelles, le secteur de la bioéconomie dans l'UE représenterait déjà un chiffre d'affaires (C.A) de près de 2.000 milliards d'euros et emploierait plus de 22 millions de personnes. Soit 9% de la population active totale de l'UE, dans l'agriculture, la sylviculture, la pêche, l'agroalimentaire, la production de pâte à papier et de papier, ainsi que dans certains secteurs de l'industrie chimique, des biotechnologies et de l'énergie. "On estime que, d'ici à 2025, chaque euro investi dans des actions de recherche et d'innovation en matière de bioéconomie financées par l'UE produira 10 euros de valeur ajoutée dans les secteurs", selon la Commission.

Réactions1 réaction à cet article

 

les ogm plébiscitées par la commission européenne rentrent elles aussi dans cette "bioéconomie durable"?

lio | 16 février 2012 à 11h16
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]