Actu-Environnement
 
 
 
 

Eau : les eurodéputés demandent une tarification pollueur-payeur et utilisateur-payeur

Eau  |    |  Actu-Environnement.com

Des systèmes de tarification de l'eau plus clairs, une meilleure gestion des eaux résiduaires, et des économies d'eau dans l'agriculture et l'énergie sont indispensables pour garantir l'accès à l'eau, qui devrait être un droit fondamental et universel, estime le Parlement européen dans une résolution non contraignante adoptée le 3 juillet en séance plénière, en vue du "Plan de sauvegarde des eaux européennes" qui sera publié par la Commission européenne en novembre prochain.

Principale mesure conseillée pour réaliser des économies d'eau : des systèmes de tarifications qui appliquent les principes de "pollueur-payeur" et de l'"utilisateur-payeur". Pour davantage de cohérence, les eurodéputés soulignent la nécessité de revoir les subventions préjudiciables pour l'eau, notamment dans les secteurs de l'agriculture et de l'énergie. Ils demandent à la Commission européenne de faire en sorte que la prospection et l'extraction de gaz de schiste soient précédées d'une évaluation des incidences sur l'environnement aux vues des "risques considérables" que ces activités représentent pour les eaux de surface et les eaux souterraines.

Pour protéger la ressource, la résolution mise sur une "politique judicieuse sur le plan environnemental et économique dans les domaines de l'assainissement des eaux et de la gestion des eaux résiduaires" avec une réduction des pollutions à la source et un développement de la réutilisation des eaux usées.

Les eurodéputés préconisent également un audit de l'état du réseau européen de l'eau "car jusqu'à 70 % de l'eau qui approvisionne les villes européennes peuvent être perdus dans les fuites du réseau" et soulignent le besoin d'"encourager les investissements d'infrastructure".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]