En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'éolien et le réseau public de distribution : deux partenaires incontournables

Eolien : la filière innove à l'heure de la transition vers le marché Actu-Environnement.com - Publié le 01/10/2017
Eolien : la filière innove à l'heure de...  |    |  Chapitre 18 / 19
Environnement & Technique HS Eolien 2017 Téléchargez le Hors Série E&T spécial Eolien, édition 2017
[ Télécharger le PDF gratuit | Visionner en ligne gratuit | Acheter la revue ]

Le réseau public de distribution a amorcé il y a quelques années une profonde mutation pour intégrer les énergies renouvelables. L'éolien en est le principal moteur : il représente la moitié du parc, et on n'a jamais autant raccordé d'installations éoliennes qu'en 2016, avec une croissance du parc de 1,2 GW sur le réseau d'Enedis, dont 500 MW rien que sur le dernier trimestre ! Le mariage entre le réseau et l'éolien est un mariage de raison pour certains. Il est désormais en train de devenir un mariage heureux, avec les efforts consentis par Enedis pour répondre aux attentes de la filière.

 
L'exemple de Smart Grid Vendée Enedis expérimente des offres de raccordement au réseau HTA intégrant les flexibilités offertes par le renouvelable. En échange de limitations de puissance demandées ponctuellement, lorsque la conduite du réseau l'exige, Enedis prévoit des raccordements moins coûteux et plus rapides. Outre les outils de gestion prévisionnelle des réseaux en présence d'EnR, ce réseau électrique intelligent teste également les automates de régulation temps réel (gestion du réactif et de la tension), l'utilisation des flexibilités pour lever des contraintes. Lancé en mars 2013 pour une durée de 5 ans, le projet regroupe 8 partenaires : le SyDEV, Enedis, RTE, GE, Actility, Engie Ineo, Legrand et le Cnam. Il est partiellement financé par les Investissements d'Avenir de l'Ademe. Smart Grid Vendée teste également l'effacement lors de pointes de consommation. Il s'agit de piloter certains usages de l'électricité (chauffage, processus industriel, etc.) en les décalant lors des périodes les plus tendues pour le système électrique, vers les périodes moins tendues, le tout de manière transparente pour les utilisateurs.
 
Pour adapter le réseau, plusieurs solutions existent d'ores et déjà : elles conjuguent l'anticipation de nouvelles capacités d'accueil sur le réseau et l'intégration de l'intelligence dans le réseau. Dans le système électrique de la transition énergétique et sous l'impulsion des EnR, les flux d'énergie deviennent bi-directionnels sur les réseaux de distribution : l'énergie renouvelable injectée sur les réseaux de distribution peut ainsi, lors de périodes de faible consommation, être transférée vers les réseaux de transport et acheminée sur de très grandes distances.

Fruits de la concertation entre les producteurs et les gestionnaires de réseaux, les schémas régionaux de raccordement des énergies renouvelables (S3REnR) permettent en premier lieu de préparer le réseau à l'accueil de cette production nouvelle. Mais Enedis mise également sur un réseau intelligent, comme complément nécessaire à la création de ces nouvelles capacités d'accueil. Cela se traduit concrètement par le déploiement de nouveaux outils numériques permettant d'optimiser le raccordement des EnR. La solution de raccordement est plus rapide et moins chère, si elle s'accompagne de progrès sur la gestion prévisionnelle et le pilotage en temps réel des réseaux : une gestion plus "intelligente" du réseau au travers des smart grids.

Des solutions innovantes et numériques développées par Enedis

Enedis expérimente et industrialise des solutions innovantes, avec la filière de l'éolien, qui se concrétisent par le déploiement d'outils numériques pour le contrôle commande des ouvrages du réseau et les liens de télécommunication avec les installations de productions. Enedis teste actuellement de nouveaux outils de conduite permettant de maximiser la production, y compris lors des situations dégradées lorsque l'entreprise intervient sur le réseau pour assurer ses missions d'exploitation et de maintenance. C'est la garantie d'une plus grande disponibilité et une maximisation de l'injection de la production renouvelable.

Cela nécessite également de rénover les outils de communication avec les installations de production raccordées au réseau HTA : les "DEIE" (Dispositif d'échange d'informations d'exploitation), ces boîtiers de communication au travers desquels les informations transitent dans les deux sens. Enedis s'engage dans leur évolution vers une connexion IP temps réel, ouvrant la porte à des services de pilotage dynamique en cas de contraintes d'exploitation sur le réseau de transport ou de distribution. C'est un véritable programme R&D qu'Enedis a engagé avec plusieurs représentants des filières EnR pour faire de  cet outil un objet moderne, sécurisé, et ouvrant des perspectives de services futurs.

La gestion plus "intelligente" du réseau est également rendue possible par la mise en place d'automatismes dans les Postes Sources et sur les réseaux exploités par Enedis, réagissant face à certaines situations non anticipées. Les fonctions intelligentes préventives, les automatismes curatifs et les échanges temps réel à travers les DEIE modernisés rendent possible de nouvelles offres et de nouveaux services, permettant de faciliter l'intégration des renouvelables. L'utilisation de la flexibilité des énergies renouvelables, qui peuvent s'adapter aux contraintes du réseau, ouvre ainsi de nouveaux gisements dans le réseau existant. Les nouvelles offres déployées par Enedis permettront de démontrer que si le réseau sait s'adapter au renouvelable, ce dernier s'adapte également au réseau, au bénéfice de l'intérêt collectif. Un réseau et le renouvelable en symbiose, c'est un objectif concret pour les prochaines années.

Article collectif proposé par Enedis

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…