En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le challenge du numérique bouleverse les métiers et les méthodes

Le numérique : challenge et outil pour les formations professionnelles Actu-Environnement.com - Publié le 11/12/2017

L'arrivée du numérique dans le quotidien des salariés modifie les métiers et les méthodes de travail. Les besoins de formation sont énormes. Mais le numérique est aussi une solution pour se former autrement et ainsi rendre la formation mieux accessible.

Le numérique : challenge et outil pour...  |    |  Chapitre 1 / 5
Environnement & Technique N°375 Ce dossier a été publié dans la revue Environnement & Technique n°375
[ Acheter le numéro | S’abonner ]

Le déploiement d'Internet à partir des années 1990 marque le démarrage d'une nouvelle vague d'innovations à l'origine de ce qui est couramment appelé la numérisation de l'économie. Il s'agit du phénomène de diffusion de technologies numériques à l'ensemble du système productif qui permet non seulement d'aller encore plus loin en matière d'automatisation, mais remet aussi radicalement en cause le fonctionnement et l'organisation de certains secteurs et modèles d'affaires. Ce qui n'est pas sans conséquence sur les métiers et les méthodes de travail. Selon le rapport du Conseil d'orientation pour l'emploi (COR) intitulé "Automatisation, numérisation et emploi" de janvier 2017, "la moitié des emplois existants est susceptible d'évoluer, dans leur contenu, de façon significative à très importante". Les besoins en formation pour ne laisser personne sur le bas-côté sont donc considérables. Et les métiers de l'environnement ne sont pas épargnés.

L'humain reste indispensable

Avec l'arrivée du numérique, les objets et les hommes sont de plus en plus connectés. Terminé le relevage des compteurs d'eau sur place avec un calepin. Aujourd'hui, les réseaux d'eau et d'assainissement sont instrumentés et connectés à distance. Le numérique a gagné les process de traitement des déchets ou les process de production dans l'industrie. La tablette et le smartphone sont désormais des outils de travail quotidien avec lesquels il faut se familiariser. Et qui dit connexion, dit données. Des milliers de données sont désormais produites en temps réel. Elles doivent être analysées et valorisées. C'est là que l'humain retrouve sa place alors que la numérisation et l'automatisation réduisent les postes pour certains métiers. Selon l'étude du COR, parmi ces emplois les plus "exposés", les métiers proportionnellement les plus représentés par rapport à leur part dans l'emploi salarié total sont le plus souvent des métiers manuels et peu qualifiés, notamment de l'industrie.

Face à ces évolutions, la formation professionnelle doit répondre à de nouvelles attentes. Toutes les fédérations professionnelles ont entamé la mutation numérique. Premier enjeu, reconnaître les compétences des agents actuels, en priorité les moins qualifiés, au sein des branches pour les rendre plus mobiles et affiner leur besoin de formation. Deuxième enjeu, faire monter en compétences pour former à de nouveaux métiers. Si la sécurité et le respect de la réglementation restent les deux principales raisons de se former, apprendre à interpréter des données, à les agréger avec des demandes clients, avec la disponibilité des équipes et des matériels devient majeur. C'est ainsi, par exemple, que les métiers d'ordonnanceur ou de géomaticien sont nés.

De nouvelles méthodes de formation

Mais si le numérique est avant tout un challenge pour tous les secteurs de l'économie, c'est aussi une solution pour accentuer l'accès à la formation. Il ne s'agit plus de se former dans une salle de classe. Les outils numériques utilisés au quotidien deviennent à leur tour un support de formation bien utile pour certains métiers diffus. C'est ainsi que les cours en ligne (MOOC) ont investi le secteur du bâtiment pour former les artisans à la performance énergétique. Les sociétés misent aussi sur l'aspect collaboratif de ces outils pour partager les savoir-faire.

Florence Roussel

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Environnement et technique

Dossier Le numérique : challenge et outil pour les formations profession

Retrouvez le dossier "Le numérique : challenge et outil pour les formations profession"
à la une du n° 375
Acheter ce numéro S'abonner