En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les Public Eye Awards vont, pour la 4e fois, distinguer les multinationales irresponsables

Pour la quatrième année consécutive, les ONG, la Déclaration de Berne (DB) et Pro Natura remettront les Public Eye Awards aux entreprises multinationales distinguées pour des comportements socialement et écologiquement irresponsables.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Depuis 1971, les membres du Forum économique mondial (WEF), constitués des représentants des 1.000 plus grandes entreprises privées du monde, se réunissent chaque année en Janvier à Davos pour établir un consensus sur les développements économiques et politiques futurs.
Face au refus des adhérents d'ouvrir le dialogue et de faire preuve de plus de transparence demandée par les ONG internationales, un collectif de dix d'entre elles organisa pour la première fois en 1999 une conférence indépendante publique au même endroit et en même temps que le WEF, intitulé « Public Eye on Davos ». Objectif : suivre les activités du Forum de manière critique et opposer aux comportements estimés néolibérales de ses membres des alternatives économiques respectueuses des droits sociaux et de l'environnement.

Pour la quatrième année consécutive, le « Public Eye on Davos » coordonné par la Déclaration de Berne et Pro Natura distribuera des distinctions aux entreprises aux comportements socialement et écologiquement irresponsables. Les entreprises transnationales comme les 1.000 membres du WEF doivent aujourd'hui assumer leur responsabilité sociale, faute de quoi ils perdront non seulement leur crédibilité, mais aussi des investisseurs, des collaborateurs et des clients, a estimé dans un communiqué Olivier Classen de la Déclaration de Berne.
Sonja Ribi de Pro Natura souligne pour sa part que ce prix s'adresse à un public avisé qui ne se laisse pas berner par les stratégies de communication trompeuses sur la responsabilité sociale, et qui exige des entreprises un comportement responsable à l'égard de l'environnement.

L'automne dernier, les ONG ont à nouveau sélectionné neuf entreprises pour l'édition 2008 des « Public Eye Award ». Les catégories d'entreprises «Entreprises suisses» et «Monde» sont nominées pour leurs irresponsabilités, tandis que depuis 2006, un «Prix positif» récompense une firme pour son comportement exemplaire.

Dans la catégorie ''Entreprises Monde'', se trouvent le groupe nucléaire français Areva, la multinationale de chimie allemande Bayer CropScience, ainsi que la filiale philippine du producteur de fruits américain Dole Foods. Pour le «Swiss Award» (Entreprises Suisse), réservé aux entreprises siégeant en Suisse, sont retenus l'Union Pétrolière, l'entreprise zougoise de matières premières Glencore et l'entreprise de matériaux de construction Holcim.

Care Naturkost, Soglio-Produkte et Hess Natur sont quant à eux sélectionnés pour le « Positive Award », qui récompense des initiatives exemplaires. La société allemande CARE Naturkost est nominée par exemple pour son engagement en faveur de l'importation et l'exportation des matières premières issues de l'agriculture biologique contrôlée. Tous les produits distribués sont certifiés selon le règlement de l'Union Européenne concernant la production biologique. La firme collabore avec des entreprises, des projets de développement et des petits paysans en Colombie, au Brésil, au Paraguay et aux Philippines. En outre, la société s'applique à minimiser les voies de transport inutiles et n'importe aucune matière première végétale se développant déjà sous les latitudes européennes. Depuis 2000, son chiffre d'affaires annuel est passé de 8 à 20 millions d'Euros.

La maison allemande de vente par correspondance Hess Natur est quant à elle pionnière depuis 1976 dans la distribution de textiles naturels. La société s'inscrit notamment dans une approche écologique de la production. Un exemple récent est de garantir à long terme l'achat de coton biologique aux cultivateurs du Burkina Faso. Les petits paysans, qui avec l'aide d'un projet de Helvetas ont adopté une production biologique selon les directives de l'Union européenne, obtiennent de Hess Natur un prix garantissant leur subsistance. Ce qui assure l'avenir des petits paysans mais aussi la gestion durable des sols.

Le Rendez-vous est fixé le 23 janvier prochain pour la remise des prix. Rappelons qu'en 2007, plus de vingt entreprises suisses et étrangères avaient été sélectionnées par des ONG du monde entier. Les organisations internationales porteuses du Public Eye avaient désigné trois lauréats. Les prix étaient allés à Chevron Corp., The Walt Disney Company et Citigroup Inc.
L'entreprise ChevronTexaco aurait adopté des méthodes d'extraction du pétrole sommaires dans les grandes régions amazoniennes du Nord de l'Equateur et toujours refusé d'assainir les régions touchées.
L'entreprise Walt Disney Company n'aurait quant à elle, selon Public Eye, jamais publié les noms de ses fournisseurs en Chine, empêchant le contrôle des conditions de travail par des inspecteurs indépendants.
Le premier prix « positif » était revenu au syndicat mexicain SNRTE, et aux ONG allemandes Germanwatch et FIAN (Food First Information & Action Network). Collaborant étroitement entre elles ces trois organisations ont protesté contre la fermeture arbitraire de la fabrique Euzkadi de la multinationale du pneu Continental à El Salto au Mexique. Grâce à la qualité de leur coopération et le dialogue mené avec Continental, elles ont réussi à faire rouvrir la fabrique et à permettre aux travailleurs de devenir eux-mêmes co-propriétaires de l'usine.

Réactions1 réaction à cet article

 
Bravo pour ces initiatives

Que ce soient les blâmes ou les recommandations bravo, Areva et Bayer je ne suis pas surpris...
Quant à faire changer d'avis Continental sur une fermeture d'usine alors là je n'en reviens pas!
Ce n'est pas une "communication positive" pour endormir les interessés vous êtes sûrs?
Ah j'oubliais, connaissant bien St Cyprien j'irai voir ce qui ce passe à Perpignan.

JMG | 20 janvier 2008 à 23h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…