En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Formation

L'économie circulaire sociale et solidaire forme ses futures troupes

Article  |  Déchets  |  

Boostée par la réglementation imposant aux producteurs/détenteurs d'une quantité importante de biodéchets, le tri à la source et la valorisation, l'économie circulaire renforce activement ses rangs. Par des recrutements, mais également via la formation.

L'économie circulaire sociale et solidaire forme ses futures troupes

Moulinot, société spécialisée dans la collecte, le tri et la valorisation des déchets alimentaires, s'inscrit dans cette dynamique. Elle lance cette semaine la 4ème session de sa formation de conducteur-collecteur de déchets alimentaires. Proposée par Moulinot depuis 2019, cette formation vise à former au "nouveau" métier de chauffeur-collecteur de déchets alimentaires… Elle s'adresse à des personnes éloignées de l'emploi ou en parcours de réinsertion. Une première en France !

Une formation à l'approche terrain et théorique

Le programme, qui a déjà formé 23 personnes, comprend 270 heures de formation sur une durée de 2 mois. Il alterne apprentissage théorique et mise en pratique sur le terrain, avec pour but de permettre de passer en revue l'ensemble des facettes liées au métier : gestion des véhicules de collecte, écoconduite, consignes et contrôle du tri, règles sanitaires liées aux déchets alimentaires, filières de valorisation...

Les apprenants qui sont 9 par session, sont formés sur le terrain au contact des employés en poste en les suivant au cours des missions. Ils les accompagnent sur le lieu des collectes, mais également sur les plateformes de compostage ou de méthanisation dans lesquels les déchets organiques sont ensuite traités.

Pour comprendre la filière et mieux l'intégrer

L'objectif de cette approche théorique/terrain est de permettre aux apprenants de mieux appréhender le circuit des déchets, et d'être en mesure de répondre aux questions des organismes producteurs de déchets : Restaurants, cantines scolaires, hôpitaux, industries agro-alimentaires, grande distribution... Le rôle des conducteurs-collecteurs est également pédagogique, explique Marion Lequeux, chargée de communication de Moulinot.

A l'issue du cursus, une évaluation par un jury final valide la bonne acquisition des compétences de l'apprenant qui pourra ensuite retrouver plus facilement un emploi dans le secteur : au sein de l'équipe de Moulinot, en tant que conducteur-collecteur ou auprès de ses partenaires (Suez, SEPUR et Plaine Commune). Trois sessions de formation vont ouvrir cette année : au printemps, en été, et à l'automne.

Lorine Toumia

Partager