En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Quelle place pour la sensibilisation aux enjeux du bruit dans la société ?

L'expertise acoustique gagne du terrain Actu-Environnement.com - Publié le 26/06/2017
L'expertise acoustique gagne du terrain  |    |  Chapitre 11 / 17
Environnement & Technique HS Acoustique Téléchargez le Hors Série E&T spécial Acoustique, édition 2017
[ Télécharger le PDF gratuit | Visionner en ligne gratuit | Acheter la revue ]

Si les effets négatifs du bruit sur la santé sont connus (insomnies, stress, perte d'acuité auditive …), ainsi que sur les processus d'apprentissage (inattention, fatigue, difficulté à maintenir son attention…), l'importance de leur prise en compte est encore insuffisante. Autant certaines sources de nuisances sonores mises en cause, telles que les transports, les bruits de voisinage et les bruits en milieu professionnel, semblent évidentes, autant certaines autres sont beaucoup moins connues. C'est l'enjeu des années à venir.

Bruit en milieu scolaire

L'une d'elles concerne les conséquences du bruit dans le milieu scolaire. Il arrive encore trop souvent que les très jeunes enfants et le personnel soient exposés à des niveaux sonores dépassant les 80 décibels (dBA) dans les préaux couverts, les cantines, les salles d'activités communes… Ainsi, 71% des enfants disent être gênés par le bruit à l'école et beaucoup de professionnels de l'enfance pensent que le bruit nuit à la qualité de vie au travail. On estime à 20% la part de décrochage scolaire dû aux nuisances sonores.

Une réglementation existe pourtant depuis 2003 (arrêté du 25/04/2003 relatif à la limitation du bruit dans les établissements d'enseignement) définissant les performances acoustiques requises dans tous les bâtiments scolaires de la maternelle à l'enseignement supérieur. Celle-ci a contribué et contribuera à l'amélioration des conditions d'enseignement des enfants et des enseignants.

Ecoute de musique amplifiée

Bien que les troubles auditifs concernent en premier lieu les populations les plus âgées, les études françaises et internationales montrent que les jeunes sont de plus en plus nombreux à souffrir de troubles de l'audition. Environ 10% des jeunes de moins de 25 ans présentent ainsi une perte auditive pathologique. Les expositions sonores représentent une des causes majeures de déficit auditif chez les jeunes de moins de 25 ans. L'utilisation de plus en plus répandue de casques et d'oreillettes expose nos jeunes à des niveaux sonores et à des durées d'exposition de plus en plus importantes.

Perspectives pour l'avenir

Deux approches sont à développer pour améliorer la prise en compte du bruit dans notre société. Notamment le levier "législation". Si la prise en compte du bruit a bien évolué surtout d'un point de vue législatif, certains points restent à améliorer. Les prochains enjeux majeurs concernent :

  • nos enfants les plus jeunes où la prise en compte de l'acoustique dans les établissements petite enfance (crèche, relais d'assistance maternelle, centre de loisirs) n'est pas encore réglementée,
  • les nouveaux modes de pratique dans le milieu professionnel, avec la généralisation des plateaux de bureaux paysagers, vecteurs d'inconfort, de perte de productivité et de fatigue intellectuelle.

Le levier "communication" est le second volet avec :

  • la formation de tous les acteurs de l'enfance, enseignants, personnels communaux (Atsem, animateurs des centres de loisirs, puéricultrices, éducateurs de jeunes enfants etc.), est indispensable et doit représenter un vecteur d'alerte,
  • des actions de prévention à généraliser : sensibilisation en classe avec indicateur de bruit visuel (maternelle, primaire), concert pédagogique (adolescents), test d'évaluation des niveaux d'écoute des lecteurs numériques (MP3, messages de prévention individualisés), café-débat en crèche (parents), journée pédagogique en crèche (professionnels).

Une bonne partie a déjà été faite ; mais beaucoup reste à faire surtout pour les plus jeunes.

Grégory Lebot, Gantha

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…