Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement
Dans l'actu

PFAS : une pollution qui redevient visible

Résistantes à de fortes chaleurs, antiadhésives, imperméabilisantes… Les substances alkyls per- et polyfluorées (PFAS) se retrouvent dans de nombreux produits en raison de leurs propriétés. Ces bénéfices ont également leur revers : ces substances s’avèrent très résistantes et s’accumulent dans l’environnement aussi bien terrestre qu’aquatique, et ne sont pas sans conséquence sur les écosystèmes et notre santé. L’une d’entre elles, le PFOA, est classée par le Centre international de recherche sur le cancer comme une substance qui peut être cancérogène pour l’homme. Cette contamination largement répandue, mais peu abordée, est revenue sur le devant de la scène médiatique en 2022. Transposée en droit français au début de l’année, la révision de la directive Eau potable prévoit leur suivi et demande que la somme de vingt de ces substances ne dépasse pas un seuil dans l’eau potable. Pour répondre aux inquiétudes grandissantes, le ministère de la Transition écologique a lancé un plan d’action le 17 janvier. Ce dernier vise notamment l’amélioration de la connaissance sur les progrès effectués dans la métrologie et les traitements des PFAS, mais également sur les niveaux de cette contamination à travers l’analyse des rejets industriels.

Partager