Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement
Ils l’ont dit le 22 septembre 2021
La Chine renforcera le soutien aux énergies bas carbone d’autres pays en développement et ne construira plus de nouvelles centrales à charbon à l’étranger.
Xi Jinping - Président de la République populaire de Chine
Lors de l’assemblée générale annuelle des Nations unies, ce mardi 21 septembre à New-York, le président chinois Xi Jinping a annoncé mettre fin au financement des projets de centrales à charbon à l’étranger. Selon le laboratoire d’idées européen E3G, cette annulation empêchera l’équivalent de 40 gigawatts de nouvelles centrales à charbon dans vingt pays. Confirmant son objectif de neutralité carbone pour 2060, la Chine rejoint notamment le Japon et la Corée du Sud dans l’idée d’un monde « zéro nouveau charbon ». Elle répond ainsi à l’appel lancé par les États-Unis, l’Union européenne, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Gueterres, ainsi qu’à une lettre adressée récemment par 35 ONG à Liu Jin, président de la Banque de Chine. « Le futur appartiendra à ceux qui donneront à leur peuple la capacité de respirer librement, pas à ceux qui l’étouffent avec une main de fer », a cependant souligné le président américain, Joe Biden, à son homologue chinois.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters