Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement
Ils l’ont dit le 5 février 2013
La filière forêt-bois doit être au cœur de l’économie verte qui se construit
Stéphane Le Foll - ministre de l’Agriculture et de la Forêt
A l'occasion d'une réunion du Conseil Supérieur de la forêt (CSF) le 4 février, le ministre de l’Agriculture et de la Forêt, Stéphane Le Foll a souligné les atouts de la filière forêt-bois qui "doivent cependant être mieux valorisés pour en tirer tous les bénéfices qu’ils peuvent engendrer au plan économique mais également environnemental et social", selon un communiqué du ministère.
Pour Stéphane Le Foll : "Ce secteur peut et doit être au cœur de l’économie verte qui se construit. Il a démontré qu’il pouvait concilier une triple attente : le développement économique, avec de très fortes attentes sur les matériaux et énergies renouvelables issus des forêts françaises, une excellence environnementale reconnue, notamment en termes de biodiversité et une valeur sociale forte, avec près de 400.000 emplois sur la filière forêt-bois et les activités qui en dépendent".

La forêt couvre un tiers du territoire national avec 15,4 millions d’hectares en métropole et près de 9 millions d’hectares outre-mer. Elle génère une récolte de 58 millions de m3 de bois, selon les chiffres du ministère. La filière forêt-bois enregistre un chiffre d’affaires de l’ordre de 60 milliards d’euros en France.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters