Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Ils l’ont dit le 1 octobre 2014
Quand on prend du recul et qu'on revient sans dire un mot sur le climat, c'est une irresponsabilité totale
Nicolas Hulot - Envoyé spécial pour la protection de la planète
Interrogé sur France Inter le 1er octobre sur le retour de Nicolas Sarkozy, Nicolas Hulot n'a pas caché sa déception : "Ce que je regrette, c'est qu'il revient en politique (et ne prononce) pas un mot sur le climat, pas un mot sur les enjeux écologiques, qui conditionnent tous les enjeux de solidarité, qui conditionnent le modèle économique", a déploré l'envoyé spécial pour la protection de la planète. "Quand on prend du recul et qu'on revient sans dire un mot sur le climat, (...) c'est une irresponsabilité totale, parce que c'est un enjeu majeur. Ça vaut pour cet homme-là qui a eu un moment d'ambition (écologique) mais qui visiblement a une forme d'aversion sur ce sujet-là", a-t-il insisté.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters