En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 20 mai 2016
100 millionsd'euros
C'est la somme proposée par l'Etat à EDF pour l'indemniser de la fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim, selon une lettre qu'a pu consulter le journal Le Monde. Un montant bien plus faible que celui qu'envisageait le groupe à savoir aux alentours de 2 milliards d'euros. Dans sa lettre adressée au PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, la ministre de l'Environnement argumente sur les économies liées à la fermeture : "La fermeture permettra à l’entreprise d’économiser les coûts de fonctionnement qui sont de l’ordre de 300 millions d’euros [par an]. Si elle avait fait l’objet d’une prolongation, la centrale aurait en outre mobilisé un investissement de maintien en conditions opérationnelles évalué à 190 millions d’euros par an, qui se trouvera ainsi économisé."

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters