En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 8 Février 2018
400.000décès
C’est le nombre de morts provoquées par la pollution du transport maritime international selon une étude parue dans Nature. Une équipe de chercheurs finlandais et américains en ont déduit l’amélioration qui pourrait découler de la mise en œuvre de nouvelles normes d’émissions à compter de 2020. Si comme prévu par l’OMI, tous les transporteurs utilisent un carburant dont la teneur en soufre est plafonnée à 0,5% (contre 3,5% actuellement), les décès pourraient être réduits de 34%. Malgré ces réductions, les carburants marins à faible teneur en soufre causeront toujours environ 250.000 décès et 6,4 millions de cas d'asthme infantile par an.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters