En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 16 Février 2018
556.509euros
C'est le montant que doit verser l'Etat à Saint-Brieuc Armor Agglomération pour n'avoir pas su empêcher la prolifération d'algues vertes dans la baie de Saint-Brieuc. Le tribunal administratif de Rennes estime en effet que la situation est due aux "carences de l'Etat" dans "la mise en œuvre de la réglementation européenne et nationale destinée à protéger les eaux de toute pollution d'origine agricole". Le montant du dédommagement s'appuie sur les dépenses entreprises en 2014, 2015 et 2016 par la communauté d'agglomérations pour les opérations de ramassage, de transport et de traitement des algues vertes.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters