En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 22 mars 2011
Environ 50% de l'eau en Irak perdus
L'Irak perd la moitié de ses réserves hydrauliques alors que six millions de ses habitants n'ont pas accès à l'eau potable, selon un récent rapport de l'Unicef présenté par l'ONU à la veille de la journée mondiale de l'eau le 22 mars. Selon ce rapport cité par l'AFP, si le niveau moyen de la production d'eau par personne ''est de 327 litres par jour et par tête, ce qui est considéré comme haut selon les critères internationaux, environ 50% de cette eau est perdue en raison des déperditions, des fuites et des gaspillages dus à la mauvaise qualité du système de distribution".
L'Unicef évoque ''la possibilité que le Tigre et l'Euphrate soient totalement taris en 2040 en raison du changement climatique, de la réduction du débit en amont et de l'utilisation intensive de l'eau pour des besoins industriels et domestiques".

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters