En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 28 Mars 2018
56.000
C'est le nombre d'hectares de terres agricoles et de zones naturelles perdus en 2015, selon les derniers chiffres publiés par l'Agence française pour la biodiversité (AFB). Soit l'équivalent du département de Seine-et-Marne. "Les surfaces artificialisées augmentent plus vite que la population", alerte l'agence. Au total, 9,4% du territoire métropolitain est couvert par des surfaces artificialisées, la plupart du temps goudronnées. "Seul point positif : depuis 2009 la progression de l’artificialisation a légèrement ralenti, elle est ainsi passée de + 1,9% entre 2006 et 2009 à + 1,1% entre 2009 et 2015".

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters