En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 26 Novembre 2019
145
C'est le nombre de sites miniers illégaux dans le parc Amazonien, selon WWF, qui alerte sur les dommages environnementaux liés à l'orpaillage illégal. « À l’échelle de la Guyane seulement et jusqu’en 2015, le WWF France estime que les orpailleurs illégaux ont détruit plus de 12 000 ha de forêt, et pollué plus de 1 800 km de cours d’eau à cause du mercure », utilisé pour amalgamer l’or. L'ONG appelle le gouvernement français à agir, en coopération avec les pays voisins, à commencer par le Suriname et le Brésil.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters