En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 11 septembre 2020
4,2milliards d'euros
C’est le montant supplémentaire qui serait prélevé sur les billets d’avion si l’éco-contribution de l’aérien est renforcée comme le demandent les 150 citoyens de la Convention pour le climat. L’étude d’impact réalisée par la DGAC et révélée par La Tribune prévoit de porter l’écocontribution à 30 euros pour un vol de moins de 2 000 km en classe éco et 60 euros pour un vol de plus de 2 000 km (contre 1,5 euro actuellement). Ces prix dissuaderaient de prendre l’avion pour un bénéfice climatique de 3,5 millions de tonnes de CO2 selon la DGAC. Le secteur a émis 21,9 millions de tonnes en 2017 selon les chiffres de la Direction du transport aérien.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters