En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Alsace signe un contrat de performance énergétique pour 14 lycées

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
Le Conseil régional d'Alsace vient de signer un contrat de performance énergétique avec GDF-Suez pour la gestion de 14 lycées de la région. Ce contrat de partenariat public-privé porte sur la conception, le financement, la construction et l'exploitation des équipements énergétiques. Conclu pour vingt ans, à partir du 1er janvier 2010, il devrait permettre selon les signataires de réduire de 35 % la consommation d'énergies de l'ensemble des bâtiments et de 65 % leurs émissions de gaz à effet de serre.

Une société baptisée Ecolya a été spécifiquement créée pour gérer ce contrat. Son actionnariat se répartit entre GDF-Suez via sa filiale Cofely (15 %), la Caisse des Dépôts (42,5%) et le Fonds d'investissement et de développement des partenariats publics-privés (FIDEPPP) à hauteur de 42,5%.
Ecolya a prévu d'investir 30 millions d'euros en 2010 et 2011 pour financer la construction de six chaufferies biomasse, l'optimisation des installations de chauffage et de ventilation, l'installation de 5.000 m² de panneaux photovoltaïques, la généralisation et l'amélioration des régulations de chauffage et l'isolation des bâtiments.
À l'issue des travaux commencera la période d'exploitation pendant laquelle Cofely s'est engagé contractuellement sur 35 % d'économie d'énergie, tout en maintenant le confort des usagers. En contrepartie, la Région versera au groupement un loyer annuel de 3,5 millions d'euros qui prendra en compte le remboursement de l'investissement et de ses intérêts.
Les lycées continueront à régler leurs factures d'énergie. Les économies se traduiront ainsi directement dans le budget de la Région.

Réactions1 réaction à cet article

 
président d'asso PÔLE FRANCO-ALLEMAND DU VAUCLUSE

Ce sont principalement les solutions techniqiues qui intéressent, les performantes électriques pour plafonds (ouvrages intérieurs ), dans la M.I. comme dans les ERP. MERCI de votre OK d'acceptation ou de votre refus éventuel.

Hans WIEGAND | 25 décembre 2009 à 09h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…