En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 20 Mars 2015
2,6 millions
C'est le nombre de personnes décédées chaque année dans le monde en raison du manque d'accès à l'eau potable et de services d'assainissement, selon le premier baromètre de l'eau publié par l'ONG Solidarités international, avant la Journée internationale de l'eau  dimanche 22 mars. Si les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) des Nations-Unies fixés de 2000 à 2015 ont "induit des progrès réels à saluer," entre 3,5 et 4 milliards d’êtres humains n’ont toujours pas accès à une eau "réellement potable" et 2,6 milliards n’ont pas accès à des toilettes, a déclaré Alain Boinet, fondateur de l'ONG. Cette eau insalubre provoque chaque année la mort d’environ 2,6 millions de personnes, dont 1,8 million d’enfants de moins de 15 ans, de maladies (diarrhées aigües choléra, fièvres typhoïdes, hépatites…). Deux milliards de personnes utilisent de l’eau "contaminée par des matières fécales et donc dangereuse pour leur santé", a prévenu l'ONG. 
L'OMD fixé par l'ONU vise à réduire de 50% la population n'ayant pas accès à l'eau potable d'ici 2015. Selon l'Unicef et l'OMS dans un rapport paru en 2012, 89% de la population mondiale, soit 6,1 milliards de personnes, avaient accès à "des sources améliorées d'eau potable" fin 2010.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters