En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Ils l’ont dit le 4 Octobre 2019
Votre convention a pour vocation d'inventer une écologie populaire dans tout ce que ce terme a de glorieux, car les solutions peuvent émaner de vous.
Édouard Philippe - Premier ministre
C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre Édouard Philippe, devant les membres de la Convention citoyenne pour le climat  qui s’est ouverte ce vendredi 4 octobre à Paris, au Conseil économique, social et environnemental (Cese). 150 citoyens ont été tirés au sort pour proposer, jusqu’à fin janvier 2020, des mesures de lutte contre le réchauffement climatique. « Vous avez été tirés au sort pour porter un regard neuf sur ces questions qui nous occupent et parfois nous divisent. L'idée de cette convention est de donner le temps de dépassionner les débats (…). On ne réussira pas la transition écologique en faisant de l’écologie punitive, en opposant les gens », a ajouté Édouard Philipe. « Je ne pense pas que les discours d’apocalypse sont d’une grande utilité », a-t-il indiqué.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters