En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 25 juin 2020
Entre 10,1 et 10,9milliards de dollars
C’est la somme que s’engagent à verser le groupe allemand Bayer et sa filiale américaine Monsanto visant à « mettre un terme » à environ 75 % des plaintes aux États-Unis liées à l’herbicide Roundup à base de glyphosate. Dans un communiqué, Bayer a annoncé cette indemnisation, le 24 juin, pour solder environ 125 000 plaintes américaines visant le groupe et l'herbicide accusé d’être à l’origine de cancers. Si Bayer veut mettre fin aux poursuites, il continue aussi de réaffirmer « l’innocuité » de ses produits à base de glyphosate. Le groupe réfute qu’ils sont cancérigènes, à l’instar de l'Agence de protection de l'environnement américaine (EPA).

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters