En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 9 octobre 2020
61%
C’est le pourcentage des Français qui souhaitent conditionner la relance économique « aux impératifs environnementaux, sanitaires et sociaux », dans le contexte actuel de la crise sanitaire de la Covid-19. Ce constat est tiré de la dernière enquête menée par l’Agence de la transition écologique (Ademe) sur la sensibilité des Français à l’environnement. Cette étude, réalisée avec le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc), permet de saisir l’évolution des opinions environnementales liée au confinement. La crise sanitaire « n’efface pas la tendance à une sensibilité écologique croissante, mais ne l’amplifie pas non plus », concluent l’Ademe et le Credoc. L’environnement reste une « préoccupation centrale » : 30 % des Français en font leur première préoccupation en mai 2020, devant le chômage (18 %), « ce qui reste très stable par rapport au début d’année » (31 % et 17 %, respectivement).

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters