En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Windustry France 2.0 : un programme réussi

Energies renouvelables : une place grandissante dans l'économie française Actu-Environnement.com - Publié le 18/09/2017
Energies renouvelables : une place...  |    |  Chapitre 2 / 15
Environnement & Technique HS EnR 2017 Téléchargez le Hors Série E&T spécial EnR, édition 2017
[ Télécharger le PDF gratuit | Visionner en ligne gratuit | Acheter la revue ]

L'industrie éolienne est un secteur en pleine croissance depuis plus d'une décennie. L'année 2016 a, comme les années précédentes, été marqué par une progression importante du parc mondial. Plus de 54.000 MW ont été installés en un an à travers le monde. En France, la puissance totale du parc éolien s'élève à un peu plus de 12.000 MW, ce qui représente près de 5% de la consommation électrique française. L'industrie française, grâce à ses compétences dans les domaines de la mécanique, de l'électrotechnique et du génie civil dispose de tous les atouts pour se diversifier dans la filière éolienne. Le programme Windustry France, animé par le SER et soutenu par l'Etat, visait à renforcer le tissu de sous-traitance français, composé notamment de PME et d'ETI spécialisées et exportatrices afin de leur permettre de saisir les opportunités offertes par le marché de l'éolien.

Un programme industriel porté par les territoires

Le potentiel de diversification industrielle que représente l'éolien pour le tissu industriel français a conduit le SER à initier en 2009 une étude confiée à Cap Gemini Consulting pour identifier et sensibiliser les industriels français susceptibles de se positionner sur ce marché en forte croissance. Plus de 150 entreprises, provenant d'origines géographiques diverses et positionnées sur l'ensemble de la chaîne de valeur de l'éolien, ont répondu à l'enquête préliminaire, dans le cadre de cette étude. Ce recensement a permis de définir les bases du projet Windustry France, porté par le SER et soutenu par l'Etat à travers BPI France.

Ce programme s'est déroulé sur quatre ans et s'est achevé en octobre 2016. Il visait à poursuivre cette démarche en identifiant les entreprises prêtes à se diversifier dans l'industrie éolienne. Dans ce cadre, les entreprises ont bénéficié d'une double expertise - éolienne et industrielle - et d'un accompagnement individualisé, venant en complément de l'action d'acteurs régionaux tels que les CCI, les agences de développement économique, les conseils régionaux.

De très nombreux partenaires ont accompagné le programme Windustry France. Ils ont donné une dimension territoriale au programme et facilité la communication avec les entreprises locales : Dunkerque Promotion, le Conseil régional de Picardie (jusqu'à la fusion des régions), CCI Littoral Normand-Picard, Ouest Normandie Energies Marines, Bretagne Développement Innovation, CCI Nantes St-Nazaire, Agence régionale des Pays de la Loire, Pôle Merméditerranée, Wind for future, Agence de développement et d'innovation Nouvelle Aquitaine, la Région Champagne Ardennes, ...

Les grandes entreprises de la filière - fabricants, mais aussi développeurs et exploitants -, qui jouent un rôle clé dans le développement du tissu industriel local, ont également été intégrées au pilotage de ce programme.

Une filière éolienne structurée

Sur la durée complète du programme, 80 entreprises ont été sélectionnées. Parmi celles-ci, 65 ont bénéficié d'un accompagnement technique (identification de segments de marchés selon l'outil industriel de chaque entreprise, mise en relation avec de potentiels clients et partenaires, conseils en vue de l'évolution de leur outil industriel, etc.). L'ensemble des entreprises sélectionnées a profité des mises en relation avec les donneurs d'ordres et des actions de promotion commerciale réalisées dans le cadre du programme Windustry France. De multiples réunions de travail, d'un côté avec les donneurs d'ordres de la filière éolienne, et de l'autre avec les entreprises lauréates du programme, ont permis de développer une offre française sur certains segments de la chaîne de valeur et de l'associer aux besoins des grandes entreprises de la filière.

Le programme Windustry France visait également à organiser le positionnement des PME et ETI françaises sur l'ensemble de la chaîne de valeur de la filière. Outre l'accompagnement individualisé d'entreprises, la présence d'un pavillon Windustry France sur les salons internationaux, rassemblant de nombreuses PME, l'organisation des "Rencontres Windustry France" chaque année, comme la publication de l'annuaire des fabricants et fournisseurs de l'industrie éolienne en France, ont permis de rapprocher les entreprises industrielles françaises des grandes entreprises de la filière en France et à l'étranger et de structurer la filière éolienne française. La dernière étude de l'Ademe "Bilan, prospective et stratégie", recense aujourd'hui 600 entreprises françaises actives dans l'industrie éolienne et dénombre 18.000 emplois directs en 2016, un résultat auquel le projet Windustry France aura contribué !

Paul Duclos, Responsable éolien du Syndicat des énergies renouvelables

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager