En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les ferrailles, nouvelle ère du recyclage de l'acier

Quel avenir pour les matières recyclées ? Actu-Environnement.com - Publié le 10/09/2012

Malgré l'existence d'un référentiel européen définissant les exigences requises pour le recyclage des ferrailles, leur qualité n'est pas encore fiable ce qui empêche d'augmenter leur taux de recyclage. Des normes sont à l'étude pour cadrer l'activité.

Quel avenir pour les matières recyclées...  |    |  Chapitre 9 / 12
Les ferrailles, nouvelle ère du recyclage de l'acier
Environnement & Technique N°317 Ce dossier a été publié dans la revue Environnement & Technique n°317
[ Acheter le numéro | S’abonner ]

Sous la forme de minerai, le fer est l'un des métaux les plus abondants de la croûte terrestre, et reste la première ressource en fer de la sidérurgie (plus de 60%) suivie des ferrailles. Ces dernières contribuent en effet pour 40% à la production mondiale d'acier, soit chaque année, environ 500 millions de tonnes. Si le minerai de fer alimente les hauts fourneaux, les ferrailles sont fondues dans des aciéries électriques à l'aide d'un puissant arc électrique. Cette filière est plus économique en matière d'énergie. En revanche, sa capacité de production est moins élevée que celle de la filière fonte (minerai).

Selon le World Steel Recycling 2007-2011 publié par le Bureau International du Recyclage (BIR), la consommation mondiale de ferrailles est passée de 540 millions en 2007 à 570 millions de tonnes en 2011. La Chine est au 1er rang avec 91 millions de tonnes (dont 5,1 Mt importées), contre 8,7 millions en France. La Chine est suivie des Etats-Unis (84 Mt). La Turquie affiche de son côté une progression de 21,9 % à 30,8 Mt en 2011 dont 21,5 Mt importées.

62% de l'acier est recyclé en Europe

Composé essentiellement de fer et de carbone, l'acier est un matériau recyclable à 100%. Selon l'aciériste ArcelorMittal, "il est recyclé à plus de 62% en Europe, ce qui en fait actuellement le matériau avec le meilleur taux de réutilisation. Dans la construction par exemple, le taux de recyclage de l'acier est particulièrement élevé : il atteint 65-70% pour les armatures béton et monte jusqu'à 98% pour les poutrelles".

D'après la WorldSteel Association (WSA), l'acier a été recyclé à 83% dans le monde en 2007, permettant une réduction de 634 Mt de CO2 pour la sidérurgie. "Comme la ferraille est déjà métallique, il n'est pas nécessaire de la réduire par le carbone", a expliqué en juin 2011 Philippe Russo, chef du département recyclage d'ArcelorMittal, à l'occasion d'un symposium sur les Nouvelles matières premières, organisé par la Fédération des Entreprises du Recyclage (Federec). Cela réduit aussi les transports car la ferraille est produite dans les zones urbaines qui sont également consommatrices d'acier. Ainsi, pour chaque tonne d'acier recyclée seraient économisés plus 1,1 t de minerai de fer, 630 kg de charbon, 55 kg de calcaire et 287 litres de pétrole, selon le BIR. L'utilisation de ferrailles permettrait ainsi d'économiser 74% d'énergie et de diminuer de 58% les émissions de CO2 par rapport à la fabrication à partir de la matière vierge.

La qualité, le facteur limitant

En France, l'utilisation des ferrailles assure 40% de la production d'acier. 16 millions de tonnes de ferrailles ont été produites en 2011 dans l'Hexagone, selon Federec dont 23% exportées vers l'Espagne. L'Union européenne affiche également un excédent de ferrailles de l'ordre de 20 millions de tonnes par an, d'après le Bureau international du recyclage (BIR). "La raison de cette non utilisation intégrale peut être trouvée dans un manque

 
La raison de cette non utilisation intégrale peut être trouvée dans un manque de qualité et de régularité de la ferraille  
Philippe Russo, ArcelorMittal
 
de qualité et de régularité de la ferraille", pointe Philippe Russo. Selon lui, leur utilisation peut être "limitée à cause de la présence de métaux résiduels qui durcissent l'acier ou génèrent des défauts de surface". Il existe pourtant un référentiel établi en collaboration avec les fournisseurs définissant la qualité de chaque catégorie de ferrailles. Philippe Russo souligne par conséquent "la nécessité d'un contrôle intégral" pour garantir une qualité régulière. "Ces manques peuvent être comblés par un encadrement normatif et par l'utilisation de nouveaux outils de tri et de contrôle de la ferraille", estime-t-il. Deux projets de normes Afnor, dont l'une complète le référentiel des ferrailles, sont actuellement à l'étude. L'autre norme "décrit un mode opératoire pour mesurer la teneur en stérile des ferrailles qui peut être utilisé dans le cadre de la validation du statut de non déchet", rappelle M. Russo.

Vers un statut de non déchet dans l'UE

Prévue par un règlement européen, la fin du statut de déchets des ferrailles est entrée en vigueur en octobre 2011. Pourtant, "la fin du statut de déchets que l'industrie du recyclage revendique ne s'étendra pas à toutes les qualités de ferrailles ; en vérité, la majorité des ferrailles n'obtiendront probablement pas le statut de produits", a prévenu le Bureau International du Recyclage (BIR).

Ce texte "offre aux recycleurs la reconnaissance juridique du produit issu de déchets'' et "l'amélioration de l'image de marque de la profession", fait valoir néanmoins Claude Platier de Federec. Alors qu'en France, un décret d'application du règlement publié le 30 avril 2012 devait "mettre en place la possibilité pour le producteur de demander au préfet de sortir du statut du déchet, aucune ferraille n'est concernée par le texte", a-t-il déploré à l'occasion d'un colloque sur le sujet organisé fin juin 2012 par le Centre technique des industries de la fonderie (CTIF). Les acteurs français du secteur sont toujours en attente d'une circulaire ministérielle d'application du décret, initialement prévue au premier semestre 2012, et qui vise à apporter des éclaircissements au texte. Quelques entreprises qui exportent vers l'Italie ont toutefois déjà "entrepris les démarches nécessaires et proposent des ferrailles «produits» depuis octobre 2011", a rappelé M. Platier.

Rachida Boughriet

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…

Environnement et technique

Dossier Matières recyclées

Retrouvez le dossier "Matières recyclées"
à la une du n° 317
Acheter ce numéro S'abonner