En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le solaire thermodynamique relancé en France

La chaleur solaire : l'oubliée des EnR Actu-Environnement.com - Publié le 19/11/2012

Si les Français Areva ou Alstom misent sur ce marché à l'export, des démonstrateurs technologiques émergent en France. Soutenus par l'Etat, deux projets de centrales CSP en Corse et à Llo sont prévus en 2014-2015.

La chaleur solaire : l'oubliée des EnR  |    |  Chapitre 9 / 10
Le solaire thermodynamique relancé en France
Environnement & Technique N°319 Ce dossier a été publié dans la revue Environnement & Technique n°319
[ Acheter le numéro | S’abonner ]

Il y a près de 30 ans, l'opération pilote de la centrale Thémis, inaugurée en 1983 par EDF à Targasonne dans les Pyrénées-Orientales, faisait de la France l'un des pays pionniers mondiaux en matière de R&D sur cette technologie. Les concepts solaires thermodynamiques comme la tour à sels fondus de Themis faisaient office de précurseurs. Mais le manque de rentabilité du projet entraîna la fermeture de la centrale dès 1986 et le quasi-abandon du site jusqu'en 2004. Date à laquelle a été décidée la reconversion de la centrale en plateforme de recherche et développement sur l'énergie solaire photovoltaïque et thermodynamique.

Les leaders français à l'export

Faute d'ensoleillement direct suffisant en France, l'accent est en effet mis sur les projets de démonstration sur le territoire national, avec une vision de projets commerciaux àl'export. De grands groupes français se sont déjà positionnés sur ce marché en forte croissance. "En plus des technologies Fresnel déjà disponibles sur le territoire national, la France compte des fabricants de turbines, d'alternateurs, de miroirs, de trackers, de structures métalliques, de récepteurs, et aussi des groupes d'ingénierie, électriciens, chaudronniers, chaudiéristes...", met en avant la Direction Générale de l'Energie et du Climat du ministère de l'Ecologie.

Parmi les leaders français sur cette technologie, le groupe nucléaire Areva a acquis en 2010 l'américain Ausraspécialisé dans les solutions Fresnel à génération directe de vapeur. Sa filiale Areva Solar a notamment décroché un contrat en Inde pour la construction de deux centrales CSP dans l'Etat du Rajasthan qui produiront 125 MW chacune. La mise en service est prévue pour mai 2013. En Australie, le projet Solar Dawn auquel elle participe au sein d'un consortium - avec CS Energy et Wind prospect CWP - prévoit en outre la construction d'une centrale hybride solaire thermique et gaz naturel de 250 MW. La filiale d'Areva aurait plus de 500 MW de projets CSP en portefeuille.

De son côté, le groupe de transports et de l'énergie Alstom a investi depuis 2010 dans la société israélo-américaine Brightsource, spécialisée dans les tours à génération directe de vapeur dans le cadre d'un partenariat.BrightSource a notamment conclu des contrats pour un total de 2.600 MW de centrales thermiques d'ici 2016, avec PG&E et Southern CaliforniaEdison, les deux principaux producteurs d'électricité de Californie.

Le pétrolier Total s'est pour sa part associé au spécialiste espagnol solaire Abengoa Solar via un consortium avec Masdar pour construire une centrale solaire à concentration de 120 MW à Abu Dhabi, constituée de 768 miroirs paraboliques. La durée de construction est prévue d'ici fin 2012.

 
AMI "Solaire" : 4 projets dédiés au thermodynamique soutenus par l'Ademe Dans le cadre des Investissements d'Avenir, l'Ademe a lancé en janvier 2011 un Appel à manifestations d'intérêt (AMI) solaire dont thermodynamique. En avril 2012, l'agence a présenté les résultats et a retenu quatre projets proposant "le développement et l'expérimentation de « briques » technologiques particulièrement innovantes", a-t-elle déclaré. Parmi les projets lauréats, on retrouve de nouveau Solar Euromed qui coordonne le démonstrateur pré-industriel "LFR500", et CNIM pilotant le projet "eCARE". Deux projets basés sur la technologie Fresnel. LFR500 s'attache à concevoir et expérimenter un module solaire Fresnel adapté à la génération directe de vapeur et permettant d'atteindre des températures et des performances supérieures à celles actuellement proposées par cette technologie. Ce projet est financé par l'Ademe à hauteur de 2,9 M€.

Le projet "eCARE" consiste à installer une centrale électrique de démonstration au Maroc, expérimentant le comportement des différents composants et le fonctionnement de l'ensemble en conditions réelles. 4,4 M€ sont apportés par l'Ademe au démonstrateur. Les projets "MICROSOL", coordonné par Schneider Electric et "STARS", piloté par Areva Renouvelables ont également été retenus.
 
Des démonstrateurs… à la concrétisation de centrales CSP en France

Parmi les autres acteurs français de la filière figurent également le chimiste Arkema, fabricant de fluides thermodynamiques ou le groupe d'ingénierie CNIM (Constructions industrielles de la Méditerranée) spécialisée dans la technologie Fresnel. Le panorama français "se complète par des PME qui font le choix d'innover en France, certaines soutenues par Oseo Innovation. Ces engagements ont abouti, par exemple, à la construction d'une centrale pilote innovante à génération directe de vapeur et stockage thermique dans les Pyrénées Orientales située sur la plateforme de R&D Thémis Solaire Innovation à Targasonne", a rappelé à Actu-Environnement Simon Benmarraze, responsable du développement de la société dijonnaise Solar Euromed, la PME qui a porté ce projet.

Baptisée "Augustin Fresnel 1", cette centrale pilote de 250 KW a été inaugurée en septembre 2011 en partenariat avec les laboratoires CNRS Promes et CEA Liten. 500 m2 de miroirs ont permis à la jeune PME, créée en 2007, de tester la technologieFresnel.

A partir de ce prototype Solar Euromed prévoit la construction prochaine d'une centrale solaire thermodynamique opérationnelle en Corse à partir de la fin de l'année 2013. Réalisé par la PME avec la Caisse des dépôts et Akuo Energy, il s'agit du projet de centrale baptisé "Alba Nova 1" à Ghisonaccia, de puissance installée de 12 MW, capable d'alimenter annuellement 10.000 foyers. Solar Euromed a obtenu le permis de construire en 2011.

Des centrales soutenues par l'Etat

En juillet 2012, l'Etat français a décidé de retenir le projet corse dans le cadre de l'appel d'offres solaire lancé par la Commission de régulation de l'énergie dans la catégorie "centrales CSP". La construction de la centrale "se traduira par d'importantes retombées économiques sur le sol français et permet dès aujourd'hui à son équipe de réalisation de prendre des parts de marché à l'export. Avec environ 400 MW de projets déjà dans notre pipeline, l'adjudication du projet Alba Nova 1 inaugure la commercialisation d'une technologie solaire thermodynamique innovante 100% française", s'était félicité Marc Benmarraze, fondateur et PDG de Solar Euromed. LA PME vise un chiffre d'affaire "en forte croissance" de 3M€ à environ 54 M€ en 2017.

Aux côtés de Solar Euromed, le projet de centrale CSP de 9 MW, développé par le groupe CNIM dans les Pyrénées orientales, a également été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel d'offres. Le projet "Llo", débuté en 2009, est également basé sur la technologie des miroirs de Fresnel avec génération directe de vapeur et stockage thermique. La mise en service de la centrale devrait intervenir en 2015 pouvant alimenter plus de 6.000 foyers.

La centrale est le déploiement à l'échelle industrielle du pilote conçu par CNIM sur son site de la Seyne-sur-Mer (83) inauguré en juillet 2010. La centrale Llo devrait être constituée de 100 modules de 50 mètres par 15 mètres.

Les centrales Llo et Alba Nova 1 soutenues par le gouvernement représentent un investissement respectif de 60 millions d'euros. "L'Etat a accepté un prix de vente de l'électricité qui frôle les 35 centimes d'euro, fourchette haute de l'appel d'offres et véritable prime publique à l'innovation", relève Les Echos.

Rachida Boughriet

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Environnement et technique

Dossier chaleur solaire

Retrouvez le dossier "chaleur solaire"
à la une du n° 319
Acheter ce numéro S'abonner