En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

BTP : les atouts de la nouvelle classification SYNAD des agents de démoulage

Avec le lancement de la version 2019 du classement des agents de démoulage pour le BTP, le SYNAD donne les repères pour des chantiers plus sûrs. David Platel, en charge du groupe de travail dédié, explique la démarche portée par les adjuvantiers.

David Platel Trois questions à…
David Platel,
En charge du Groupe de Travail des Agents de Démoulage

Le SYNAD assure la classification HSE des agents de démoulage. À quoi servent ces produits ?

Dans le BTP, les agents de démoulage sont des produits destinés à être appliqués sur les surfaces des coffrages et des moules pour faciliter la séparation des éléments en béton. Ils servent tant sur les chantiers (coulage d'un mur béton), qu'en usine (préfabrication de pièces).

Les adjuvantiers et les metteurs sur le marché se sont regroupés au sein du SYNAD* pour promouvoir la qualité des produits de la filière. Grâce à une classification lancée en 2004, ils facilitent la reconnaissance des agents de démoulage les plus performants sur le plan de la santé au travail et de l'environnement.

Avec le lancement d’une version mise à jour de la classification SYNAD, ce 1er juillet 2019, l’offre des fabricants évolue vers une meilleure prise en compte de la maîtrise des risques.

Pourquoi une telle classification ? Quels sont les risques à utiliser un agent de démoulage ?

Certains agents de démoulage destinés à produire un voile de surface peuvent contenir du Benzo[a]pyrène (B[a]P) lorsqu'ils sont directement issus de la distillation du pétrole. Cette substance est sous surveillance des organismes de prévention des risques professionnels (INRS, CARSAT et CRAMIF). Selon les conditions d'usage, mieux vaut donc privilégier des agents de démoulage par nature exempts de B[a]P.

La version 2019 de la classification SYNAD des agents de démoulage met ces produits à l'honneur, notamment en leur apposant le nouveau label EXCELLENCE SYNAD. Il est destiné à distinguer les produits dont le teneur en B[a]P est inférieure à 10 parties par billion (ppb). Un seuil exigeant, qui suit les recommandations de l'INRS, de la CARSAT et de la CRAMIF, alors que la réglementation européenne fixe un seuil à 100.000 ppb.

C'est une belle avancée. Mais existe-t-il une alternative aux agents de démoulage à base de pétrole ?

Oui, absolument. Certains agents de démoulage sont formulés entièrement ou partiellement avec des huiles de synthèse issus directement de réactions chimiques ou avec des huiles végétales (huile de colza, huile de lin, ester méthylique...), leur biodégradabilité est meilleure.

Les agents de démoulage à base d’huile végétale ont été mis en lumière lors des précédentes révisions de la classification des agents de démoulage avec le Trèfle SYNAD, un logo qui sert aujourd’hui de repère aux chefs de chantiers et responsables d'usines de préfabrication ambitieux en matière de développement durable.

Il va sans dire que les produits éligible au Trèfle SYNAD pourront également arborer notre nouveau label EXCELLENCE SYNAD.

*Au cœur de la filière béton, le SYNAD représente les fabricants d’adjuvants pour bétons et mortiers, d’agents de démoulage et de produits de cure. Le SYNAD est affilié à l'UNICEM - Union nationale des carrières et matériaux de construction.

Partager

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters