Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 3 décembre 2020
9,5%
C’est le taux d’augmentation de la déforestation en Amazonie brésilienne observée par rapport à l’an dernier, selon l'Institut national de recherches spatiales (INPE) brésilien. « C’est le niveau le plus élevé depuis 2008 », alerte l’ONG Greenpeace. 11 088 km² ont été détruits entre le 1er août 2019 et le 31 juillet 2020. Soit 626 millions d’arbres coupés, ajoute l’ONG. Elle fustige la responsabilité du président brésilien Jair Bolsonaro alors que l’Amazonie était frappée d’incendies cet été. Greenpeace dénonce aussi les importations françaises de soja. « Il y a pourtant urgence : les scientifiques du monde entier s’accordent à dire que l’Amazonie se rapproche inéluctablement d’un point de non-retour au-delà duquel la plus grande forêt tropicale du monde deviendra une savane », prévient l’association.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters