En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'énergie éolienne, une industrie de la transition énergétique en France

Eolien : plein cap vers la COP 21 Actu-Environnement.com - Publié le 16/11/2015

Christophe Lerouge, chef du service Industrie à la Direction générale des entreprises (DGE), présente les atouts de la filière industrielle française de l'éolien et les pistes d'évolution pour accompagner le développement du marché.

Eolien : plein cap vers la COP 21  |    |  Chapitre 7 / 13
L'énergie éolienne, une industrie de la transition énergétique en France
Environnement & Technique HS Eolien Téléchargez le Hors Série E&T spécial éolien, édition 2015
[ Télécharger le PDF gratuit | Visionner en ligne gratuit | Acheter la revue ]

Comment est structuré le tissu industriel de la filière éolien en France ?

L'industrie éolienne mobilise des compétences de mécanique, électrotechnique et génie civil qui sont toutes maîtrisables par l'industrie française. La filière terrestre regroupe plus de 10.000 emplois sur le territoire, dont un tissu de sous-traitance important, comme l'a montré l'Observatoire de l'éolien de FEE / Bearing Point. Environ 180 entreprises sont fournisseurs de composants pour les grands donneurs d'ordre, dont certains sont des exportateurs de renommée mondiale. L'absence actuelle de turbinier français majeur sur le marché s'explique par la forte pression concurrentielle à laquelle est soumise la filière.

La filière offshore se structure autour de l'attribution de six parcs d'environ 500 MW, devant générer au total plus de 8.000 emplois. Plusieurs usines de fabrication de composants d'éoliennes sont actuellement en déploiement, et pourront également profiter à la filière éolien flottant pour laquelle la France a récemment lancé le premier appel à projet pour fermes pilotes, témoignant de la volonté de l'Etat d'être précurseur dans ce domaine.

Quels sont les objectifs industriels de l'Etat pour l'énergie éolienne ?

La filière éolienne représente 75 milliards d'euros d'investissements annuels au niveau mondial. La forte croissance de la capacité installée, qu'elle soit nationale (plus de 1.000 MW en 2014) ou mondiale (plus de 51.000 MW en 2014), représente une opportunité que nos entreprises doivent saisir. Pour ce faire, l'extension de la maîtrise de la chaîne de valeur est primordiale, ainsi que la réduction des coûts, notamment via la mise en œuvre lors du renouvellement du parc existant des produits de R&D développés par les programmes de soutien à l'innovation. L'accélération des procédures, dans la lignée des simplifications réglementaires entreprises par la Loi sur la transition énergétique et la croissance verte, pourrait être favorisée par l'émergence d'un intégrateur basé en France, maximisant la valeur ajoutée sur le territoire et contribuant à l'acceptabilité de la technologie par le grand public.

Comment la DGE participe-t-elle à l'atteinte de ces objectifs ?

La DGE pilote ou co-pilote les outils d'aide à l'innovation, clef du soutien à l'offre technologique dans le domaine de l'éolien. Par exemple, des systèmes de pales discrètes ou des logiciels radars adaptés peuvent lever les contraintes liées aux conflits d'usage tout en gardant un haut niveau d'exigence environnementale. Le programme Investissements d'Avenir a notamment permis de soutenir l'initiative Windustry, pilotée par le SER, qui vise à renforcer le tissu industriel français en aidant PME et ETI à basculer vers le marché de l'éolien et à répondre aux exigences de constructeurs d'éoliennes. Enfin, les travaux de structuration de la filière à l'export menés dans le cadre du Comité Stratégique de Filière Eco-Industries ont permis l'identification de pays à cibler prioritairement, dans lesquels seront mis en place des clubs d'entreprises du secteur de l'éolien de manière à mieux accéder aux marchés locaux. Chacune de ces initiatives est essentielle pour concrétiser l'engagement des professionnels de la filière éolienne : créer 50.000 emplois d'ici 2020.

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…