En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

G8 Environnement: accords sur les principes, désaccords sur les moyens

La réunion des ministres de l'Environnement des pays membres du G8 n'a débouché sur aucune avancée concrète. Le communiqué final reste vague et se cantonne à saluer et soutenir les actions déjà entreprises.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Après trois jours de réunion à Paris, les ministres se sont séparés en adoptant un communiqué final flou qui rappelle de nombreuses évidences, mais ne contenant que très peu d'engagements ou action concrètes sur les trois thèmes traités :
- Le développement de l'Afrique
- La production et la consommation durables
- La gouvernance mondiale de l'environnement

Les ministres du G8 annoncent en effet leurs soutiens et volonté d'assistance à de nombreuses initiatives qui vont vers un Développement Durable, mais font totalement abstraction des moyens qui seront consacrés à ces aides.
Notons par ailleurs qu'aucune avancée concrète n'a réellement eu lieu concernant les questions suivantes :

- Situation écologique en Irak
Les conséquences du conflit, et notamment les tensions franco-américaines, n'ont pas facilité la tâche des ministres. Les Etats-Unis appuyés par la Grande-Bretagne n'ont, par exemple, pas répondu à la proposition d'étude d'impact sur les infrastructures d'eau potable ou les déchets chimiques et toxiques en Irak et émise par le directeur général du PNUE (Programme des Nations Unies pour l'Environnement).

- Création d'une organisation mondiale de l'environnement
Lors de la séance de travail consacrée à la gouvernance mondiale, plusieurs ministres dont l'Américaine, Christine Todd-Whitman, ont également rejeté la proposition française d'une organisation mondiale de l'environnement présentée par le ministre français. Afin de donner de la crédibilité à sa proposition la Roselyne Bachelot a annoncé que Paris allait porter à 67 millions d'euros sur la période 2003-2004 sa contribution au Fonds pour l'environnement mondial (FEM). Jacques Chirac milite en effet pour la création de cette organisation en fusionnant les nombreuses organisations existantes autour du PNUE. Mais cette idée semble de loin faire l'unanimité: ''Il n'y a pas vraiment de désir mondial pour avoir un nouveau système de gouvernance de l'environnement'', a reconnu le ministre canadien David Anderson.
Le communiqué final constate finalement le désaccord entre les membres du G8 et précise seulement que certains pays souhaite la transformation progressive du PNUE en une organisation spécialisée des Nations unies à vocation universelle.

- Ratification du protocole de Kyoto
Le protocole de Kyoto contre le réchauffement climatique, que les Etats-Unis ont toujours refusé de signer, reste l'autre sujet de désaccord récurrent au G8 environnement. L'Europe et le Japon ont une nouvelle fois fait pression sur la Russie, qui n'a toujours pas ratifié le protocole.
La ministre russe, Irina Osokina, annonce que ''La situation est mûre pour permettre une ratification dès cette année'' mais reconnaît toutefois que les négociations bloquent toujours sur le prix des permis de polluer accordés à son pays. Moscou, qui demande un ''prix équitable'', cite en exemple le montant, obtenu par la Suède, de 50 euros par tonne de gaz à effet de serre rejeté.
Preuve du manque d'intérêt des Etats-Unis pour cette réunion, la ministre américaine a quitté la réunion avant la conférence de presse pour retourner à New York, officiellement pour une réunion aux Nations unies sur le développement durable.
Selon Roselyne Bachelot, qui s'est entretenue avec cette dernière, annonce que les deux pays ont marqué leur volonté de développer un programme commun sur la santé environnementale des enfants.

Un échec global qui augure mal du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement du 1er au 3 juin à Evian.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager