Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La Formation Professionnelle est à l'honneur !

Depuis le 5 mai 2004, les salariés en France bénéficient du droit individuel à la formation (DIF). Ressentant une demande d'information grandissante de ses lecteurs, la rédaction d'Actu-Environnement ouvre la rubrique ''formation professionnelle''.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Depuis le 5 mai 2004, les salariés en France bénéficient du droit individuel à la formation (DIF) prévu par la loi sur ''la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social''. À ce jour, de nombreux accords de branche ont été signés pour sa mise en application, et la montée en charge du dispositif se précise. Les acteurs de la formation professionnelle pronostiquent d'ailleurs l'année 2006 comme étant celle de l'émergence du DIF au sein des entreprises et du marché de la formation. Vrai, Faux ? Une chose est sûre, la rédaction d'Actu-Environnement ressent une demande d'information grandissante sur les programmes de la part des professionnels de l'Environnement, de la Qualité, de la Sécurité et du Développement Durable… Mars 2006, nous y répondons avec l'ouverture de la rubrique ''formation professionnelle'', consultable depuis Actu-Environnement et Emploi-Environnement. Trois questions à David ASCHER, directeur des publications :

Pourquoi avez-vous décidé d'ouvrir une rubrique ''formation professionnelle'' ?
La mission d'Actu-Environnement est d'aider les acteurs du Développement Durable à pérenniser et à solvabiliser les pratiques professionnelles compatibles avec l'Environnement. Le développement des compétences en matière d'environnement, de qualité et de sécurité permettra de renforcer les initiatives du marché. Par ailleurs, le DIF, qui est une opportunité pour les salariés et les entreprises, pourrait s'avérer néfaste si les choix individuels en formation sont inadéquats. De nombreux responsables formation redoutent en effet les ''stages macramés'' qui n'ont aucun rapport avec l'activité de l'entreprise et ne renforcent donc, ni le salarié dans sa carrière, ni l'entreprise sur son marché. En valorisant des formations utiles et stratégiques, Actu-Environnement espère, une fois de plus, jouer un rôle positif.

Les salariés ont-ils leur mot à dire en matière de formation ?
La pratique est nouvelle, certes, mais le DIF repose sur une logique de demande de la part du salarié et non plus sur une logique d'offre de la part de l'employeur… C'est pourquoi la rubrique ''formation professionnelle'' est consultable depuis Actu-Environnement, notre site d'actualité professionnel. Plus que jamais, les salariés, qu'ils soient utilisateurs ou prescripteurs, prennent part à la décision en matière de formation. Le lectorat d'Actu-Environnement est principalement constitué de cadres, d'ingénieurs et de techniciens en poste, cherchant à se former pour suivre le contexte réglementaire de leur métier ou pour assimiler l'élargissement de leur domaine d'intervention. C'est souvent le cas dans les métiers ayant trait au Développement Durable. Désormais, les professionnels du secteur pourront lire une sélection de programmes décisifs pour leur avenir.

Le responsable ''formation'' devient-il un simple preneur d'ordre ?
Non bien sûr. Selon les structures, c'est bien à l'employeur, au responsable des ressources humaines ou au responsable de la formation d'orienter la politique de l'entreprise vers les compétences dont elle aura besoin. C'est également à ces parties prenantes que revient la mission d'aider le salarié à se projeter dans l'avenir et à définir son projet professionnel. Avec le DIF, les clefs du succès sont celles d'une décision voulue par l'entreprise et par le salarié, conjointement. C'est pourquoi la rubrique ''formation professionnelle'' sera également consultable depuis Emploi-Environnement, notre site d'aide au recrutement. Consulté par plus de 1.400 responsables RH et formation du secteur de l'Environnement et du Développement Durable, Emploi-Environnement favorisera la cohésion entre les différents acteurs de la décision. Les processus du choix seront balisés. Le DIF étant réservé aux personnes en poste, il était également opportun de proposer ces programmes de formation aux demandeurs d'emploi, éligibles à d'autres dispositifs. Là encore, Emploi-Environnement accompagnera ses lecteurs tout au long de leur carrière.


Accédez aux catalogues de formations référencés :


Le DIF en quelques mots :
• Bénéficiaires : salariés du secteur privé titulaires d'un contrat de travail à durée indéterminée et disposant d'une ancienneté d'au moins un an dans l'entreprise. Les titulaires d'un CDD y ont accès au prorata temporis.
• Contenu : crédit de 20 heures par an, cumulable sur six ans et plafonné à 120 heures.
• Modalités : le DIF s'exerce à l'initiative du salarié sur simple demande écrite. L'employeur peut refuser la demande deux années de suite s'il estime qu'elle ne correspond pas à ses besoins.

Réactions1 réaction à cet article

 
Quid du DIF pour les autres ?

Est-il prévu quelque chose pour les salariés du public, qui ne sont pas fonctionnaires, mais contractuels (en CDI) ?

Pour rappel, les agents contractuels du service public sont soumis au régime général (en particulier leurs futures retraites sont, comme pour les salariés du privé, calculées sur les 25 "meilleures" années, et pas sur les 6 derniers mois...
Avons nous, nous aussi, le droit à la formation ?
GG

Géronimo | 09 mars 2006 à 12h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager