En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le projet EEB pour l'efficacité énergétique du bâtiment prend de l'ampleur

Neuf nouvelles entreprises internationales se rallient au projet EEB pour l'efficacité énergétique du bâtiment lancé en mars dernier à l'initiative du Groupe Lafarge et de United Technologies Corp., sous l'égide du WBCSD.

Energie  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Le projet EEB (Energy Efficiency in Buildings – Efficacité énergétique des bâtiments) a été lancé en mars dernier à l'initiative du Groupe Lafarge et de United Technologies Corp.*, sous l'égide du WBCSD, une organisation basée à Genève qui regroupe 180 sociétés internationales engagées en faveur du développement durable. Objectif : réfléchir à la conception et à la construction de bâtiments ne consommant aucune énergie d'origine externe, neutres en carbone et pouvant être construits et gérés au meilleur coût.

Aujourd'hui les fondateurs viennent d'être rejoints par Cemex, DuPont, EDF, Gaz de France, ITT, Kansai, Philips, Sonae et Tokyo Electric Power.
Ce projet a pour ambition de déterminer les changements nécessaires à la création d'un monde dans lequel l'énergie nette consommée par les bâtiments serait nulle, explique le WBCSD dans un communiqué. D'une durée de trois ans, il vise à identifier les moyens à mettre en oeuvre pour faire tomber les barrières, bouleverser les comportements et modifier l'environnement des entreprises. Il se conclura en 2009 par un appel à agir, à destination de tous les acteurs concernés par le bâtiment et l'énergie.
Pour Christian Kornevall, Directeur de projet au WBCSD, il est urgent d'agir puisque bâtiments représentent aujourd'hui un tiers de la demande énergétique mondiale, et la consommation d'énergie devrait augmenter encore de 45 % d'ici 2025. En ralliant le projet EEB, ces multinationales démontrent leur engagement en faveur du développement durable sur notre planète et leur volonté farouche de transformer l'industrie, affirme-t-il.

Le projet EEB couvre l'intégralité du cycle de vie des bâtiments, de leur construction à leur démolition. Il concerne à la fois les immeubles résidentiels et commerciaux, et se concentrera sur certaines régions en priorité : Europe, Etats-Unis, Brésil, Chine, Japon et Inde.

Pour mettre en œuvre des systèmes de production d'énergie et des matériaux et équipements de construction efficaces, le projet sera mené en trois phases, chacune donnant lieu à un rapport d'étape. La première identifiera les pratiques et les obstacles actuels en matière de construction verte. La seconde détaillera l'éventail des solutions actuelles et futures. La troisième lancera un appel à l'action en faveur de la mise en œuvre de ces solutions.

D'autres entreprises devraient prochainement rejoindre le projet.


*United Technologies est le premier fournisseur mondial de biens d'équipements -ascenseurs, systèmes de climatisation/chauffage, et systèmes électriques sur site destinés au secteur de la construction commerciale- ainsi qu'un des leaders de l'industrie aérospatiale.

Réactions2 réactions à cet article

 
réaction à chaud

hi hi hi
"volonté farouche"...
Lorsque je vois la liste des participants, j'ai quand même du mal à y croire.
La volonté principale est économique, rien d'autre, ceux qui n'y croient pas, n'ont sans doute pas assez d'informations sur la façon dont est gérée une multinationale

jacques | 07 septembre 2006 à 23h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Prendre Afrique parmi "régions en priorité"

Je trouve que c'est une bonne approche dans la recherche des solutions au problème énergétique pour un développement durable. Je souhaiterais seulement voir un pays africain par exemple le Sénégal figurer sur la liste des régions en priorité.
J'avoue que je ne connais pas vos critères de sélection.
Merci et recevez mes salutations cordiales.

Paul DEMBA | 25 septembre 2006 à 15h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager