En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'UE souhaite promouvoir les énergies renouvelables dans les pays en développement

La Commission européenne propose un fonds mondial de capital-risque doté de 100 millions d'euros en faveur des pays en développement pour promouvoir l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
La Commission européenne a proposé vendredi la création d'un fonds mondial de capital-risque pour encourager, dans les pays en développement et les économies en transition, l'investissement privé dans les projets de promotion de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Baptisé GEEREF (Global Energy Efficiency and Renewable Energy Fund), cette initiative permettra de proposer des services énergétiques propres, fiables et d'un coût abordable aux quelques 1,6 milliard de personnes dans le monde qui n'ont pas accès à l'électricité, a indiqué M. Stavros Dimas, membre de la Commission chargé de l'environnement.

D'après la commission européenne, la croissance de la demande de pétrole pourrait être réduite de moitié si la part des énergies renouvelables dans la production d'électricité mondiale était portée à 34 % en 2050 contre 13 % actuellement. Selon l'Agence internationale de l'énergie, cela permettrait aussi de réduire les incidences sur l'environnement, et notamment de ramener les futures émissions de dioxyde de carbone à leur niveau actuel. Mais pour l'heure les projets de promotion de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables attirent très difficilement les capitaux commerciaux. Les problèmes, selon la commission, ont essentiellement trait au manque de capital-risque, qui représente une garantie importante pour les prêteurs. Le but du GEEREF consiste à donc d'offrir de nouvelles possibilités de partage des risques et de cofinancement afin d'encourager les investissements commerciaux nationaux et internationaux. Les problèmes d'accès à l'énergie sont un obstacle majeur dans les régions qui ont déjà du mal à attirer les capitaux, a expliqué Louis Michel, le commissaire chargé de l'environnement. Ce Fonds permettra de mobiliser les investissements privés et deviendra une véritable source de développement, en particulier pour l'Afrique, a-t-il ajouté.

Plutôt que de financer directement les projets, le GEEREF stimulera la création de sous-Fonds régionaux spécifiquement adaptés aux conditions et aux besoins régionaux. Certains sont prévus pour la région ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique), l'Afrique du Nord, les pays d'Europe de l'Est non-membres de l'UE, l'Amérique latine et l'Asie. L'accent sera mis sur les investissements d'un montant inférieur à 10 millions €, ceux-ci étant le plus souvent ignorés par les investisseurs commerciaux et les institutions financières internationales, indique l'institution européenne.

La Commission compte doter le Fonds d'une contribution de démarrage de 80 millions € pour les quatre années à venir et espère que d'autres sources publiques et privées porteront cette dotation à au moins 100 millions € ce qui devrait permettre de mobiliser 300 millions € de capital-risque supplémentaire, voire à plus long terme jusqu'à 1 milliard €. Selon la Commission, des investissements d'un milliard d'euros permettraient de mettre sur les marchés des pays tiers une capacité de production d'énergie respectueuse de l'environnement proche de 1 gigawatt, qui assurerait la fourniture de services énergétiques durables à un nombre d'individus compris entre 1 et 3 millions. Cela contribuerait à supprimer 1 à 2 millions de tonnes d'émissions de CO2 par an !

Sur le même sujet

Glossaire

Énergie renouvelable

Réactions9 réactions à cet article

 
bonne initiative

Cependant, l'institution doit s'assurer que ces fonds vont aux personnes qui en ont besoin dans ces pays.
D'un autre côté, elle doit tenir compte des particularités culturelles de certains pays et accepter de financer des projets selon les lois monétaires type "islamique" (sans interets).

Abdou du Maroc | 12 octobre 2006 à 13h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:bonne initiative

bonjour!
à mon ami Abdou
vous saluer l'initiative de l'UE et vous dites que cette aide doit aller aux personnes qui ont besoin
je pense que vous voulez dire aux prjets visés soit
vous propose de soutenir l'idée selon laquelle l'aide de l'union Europeenne devrait être multipliée pour être destinée à des projets qui vont dans les sense de la lutte contre le réchauffements de la planète et les changements climatiques
comme projets possibles et constituer l'aide aux populations qui en ont besoin devraient être choisis dans un reboisement par le biais de puits de carbone

daoud | 12 octobre 2006 à 13h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
cherche unpartenaire local (pays en voie développe

Installé en France, je cherche un partenaire local avec un projet bien identifié pour le soumettre au GEEREF en apportant un savoir faire complémentaire au partenaire local.

Ouvert à toute proposition.

Driss | 13 octobre 2006 à 03h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:cherche unpartenaire local (pays en voie dévelo

malheureusement, je ne peux pas être le partenaire que vous recherchez.
par contre, l'idée que je peux vous donner est la suivante.
Au chili, dans le nord, c'est le désert d'Atacama, il y a à mon avis deux projets qui pourraient être mis sur pied, dans la ville de Calama et dans le pueblo de San Pedro.
là bas, ils utilisent des groupes électrogènes pour les besoins électriques sachant que leurs besoins sont assez importants car Calama est une ville industrielle (mine de cuivre) et San Pedro de Atacama est un village touristique (avec un très grand potentiel étant donné que le pays s'ouvre très fortement aux entrangers).
à cet endroit précis, il ne pleut jamais, c'est ensoleillé et sans nuage toute l'année (d'ailleurs, c'est le désert le plus sec au monde).
les besoins énergétiques sont réels, par ailleurs, le Chili manque cruellement de ressources énergétiques contrairement à l'Argentine et la Bolivie.
en plus, c'est un pays sérieux où la corruption est beaucoup moins présente que dans les pays limitrophes.
d'autres sites sont potantiellement intéressants, mais je ne les connais pas bien comme San Pedro, il y a l'isle de Chiloe ou encore plus au sud en Patagonie Chilienne où il existe de réels potentiels de sources d'énergies renouvellables comme l'éolien.

à San Pedro, il y a des groupes électrogènes qui fonctionnent qu'une petite partie de la journée, ce qui est génant pour les habitants et aussi l'activité touristique qui doit s'arrêter dès 11h du soir. en plus, par ce genre de fonctionnement, la qualité sanitaire des produits de consommation n'est pas garantie.
aussi, la pose de panneaux solaires en complément ou en remplacement des groupes électrogènes est une solution viable, fiable et économiquement intéressante dans la zone. c'est vraiment une solution de développement durable de cette région qu'il faut absolument visiter (la valle de la muerte, la valle de la luna et autres volcans et geysers à voir).

freddo25 | 13 octobre 2006 à 05h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:cherche unpartenaire local (pays en voie dévelo

Bonjour Driss,

je fais actuellement un master en dvp territorial et j'ai un diplôme d'ingénieur en énergies renouvelables.

Je cherche actuellement un stage pour conclure mon master et je suis très intéressé pour le réaliser en Amérique latine sur des projets de développement des énergies renouvelables.

Je suis donc moi aussi à la recherche de projets auxquels je pourrais m'associer...

on pourrait peut être voir ensemble ce qui peut être fait..

a bientôt

vainvain | 27 octobre 2006 à 20h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Master EUREC/ Sunshine Int.

Bonjour,

Je suis président de l'ONG Sunshine International. Notre ONG se dédie aux transferts de compétences dans les pays du Sud dans les domaines de l'eau, de l'énergie et de la santé. J'ai de bonnes connections pour soumettre des projets. Contactez moi si vous désirez de plus amples informations.

P.S Je suis actuellement en train de suivre le master EUREC en énergie renouvelables

Michael darchambeau

Mik | 04 décembre 2006 à 17h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Master EUREC/ Sunshine Int.

Bonjour,
Je voulais savoir si vous pouviez me renseigner sur les dates d'inscription au master EUREC, où puis je trouver les les informations concernant l'inscription?
Je suis actuellement en DEA de physique médicale et souhaite m'orienter vers les EnR et cette formation me paraît excellente dans ce domaine (bien que difficilement accessible je présume).
Je vous remercie de votre compréhension.
Respectueusement
Anthony GRES

zacanto | 02 mai 2007 à 08h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Master EUREC/ Sunshine Int.

Bonjour

Et bien je vous conseille d'aller sur le site http://master.eurec.be/ et d'y collecter les informations car il y a des changements chaque année.

Bien à vous,

Michael

thrasher | 02 mai 2007 à 09h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Master EUREC/ Sunshine Int.

Bonjour,

Je suis ingenieur en calcul de structure et travail (dans mes temps libres) pour une recente association humanitaire oeuvrant au Nepal ou nous avons quelques contacts. L'organisation que tu representes m'interesse, peux tu me donner plus d'infos stp (Site internet, plaquette, descriptif de vos projets, partenaires ...).

Merci

jibolin | 22 mai 2007 à 14h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager