En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Deuxièmes Assises nationales du développement durable

Les Deuxièmes Assises nationales du développement durable, qui se sont ouvertes le mercredi 25 juin à Lille, ont tenté de préciser le concept de développement durable et débattre des moyens de le rendre plus opérationnel.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Les Assises Nationales du développement durable sont organisées par la Région Nord-Pas-de-Calais, en partenariat avec Lille Métropole Communauté urbaine.
Elles ont reçu le soutien de la Ville de Lille, la Ville de Roubaix, l'Etat, l'Union Européenne, l'Ademe, Gaz de France, la Caisse d'Epargne, la Lyonnaise des Eaux-France, la Société des Eaux du Nord, la Caisse des dépôts et Consignations, la SNCF, et sont placées sous le haut patronage du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable.
Les Assises bénéficient par ailleurs de l'appui de nombreux partenaires dont le Comité 21, la Maison de la Nature et de l'Environnement de Lille, Transpole, les Trois Suisses.

Ces assises ont pour ambition d'expliquer le concept de développement durable à partir de l'analyse des enjeux actuels et de rendre le développement durable opérationnel pour favoriser le passage à l'acte.
250 intervenants, 80 lieux de débats, conférences, ateliers ou encore des visites de terrain et des spectacles de rues… Tout est mis en œuvre pour sensibiliser le plus grand nombre aux questions de l'énergie, de l'agriculture, des finances éthiques, de l'économie solidaire, du renouvellement urbain, des normes de qualité, etc.

L'ouverture des Assises sera l'occasion pour Madame Saïfi de rappeler l'engagement et la démarche suivie par le gouvernement depuis un an. Pour mettre en œuvre le plan d'action présenté le 3 juin dernier, il est important de continuer la mobilisation de tous les acteurs telle que l'a amorcée la première Semaine du développement durable.

« Réconcilier environnement, économie et social ». « Tout mettre en œuvre pour que la planète soit encore viable demain ». « Ne pas compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs besoins ». « Permettre à tous les peuples d'accéder équitablement à un niveau satisfaisant de développement économique et social, d'épanouissement humain et culturel sur une terre dont les ressources seraient utilisées raisonnablement et les milieux préservés »….
Ces dernières décennies ont vu la montée en puissance de ce concept nouveau qu'est le développement durable. Du rapport Brundtland en 1987, qui en définissait les grands objectifs, au Sommet de Johannesburg en 2002 qui, dix ans après Rio, dressa un état des lieux alarmant de la planète, la nécessité de changer en profondeur nos fonctionnements, nos modes de
production et de consommation s'est imposée à un nombre d'acteurs de plus en plus grand... En quelques années, se sont multipliées conventions et réunions internationales autour du développement durable.
Pourtant, la notion reste floue, un brin abstraite, voire carrément inaccessible à un certain nombre de citoyens. Dans le même temps, la planète ne se porte pas mieux et l'urgence demeure !

Après une première édition qui s'est déroulée en Midi-Pyrénées en 2002, l'objectif de ces Assises n'est pas de faire une conférence ou un colloque de plus. Il s'agit, par la confrontation d'expériences et la prise concrète d'engagements, de poursuivre la mobilisation engagée ces dernières années.

Les Assises se fixent plusieurs objectifs complémentaires :

- Toucher davantage de citoyens
Le développement durable appelle l'engagement de tous les citoyens. Rendre accessible cette belle idée au plus grand nombre, la sortir des cercles d'initiés où elle se trouve encore cloisonnée est l'un des enjeux de ce grand rendez vous.
Par la mobilisation de toutes les catégories d'acteurs, des jeunes générations en particulier, par la variété des domaines abordés, par l'importance donnée aux réalisations concrètes, par l'organisation d'un temps festif ouvert au grand public, les assises veulent se donner les moyens de cette ambition affichée.

- Passer aux actes, oui, mais comment ?
Ateliers, conférences, tables rondes : lieu de réflexion par excellence, les Assises se veulent aussi l'occasion de prises de décisions concrètes et d'avancées décisives.
Rechercher des leviers d'actions efficaces - juridiques, organisationnels et financiers -, favoriser des partenariats entre acteurs de tous les secteurs, y compris entre les pouvoirs publics et la société civile, confronter, évaluer les expériences, mesurer les acquis, trouver en échangeant de nouveaux moyens d'avancer…en sont les grandes priorités.
L'enjeu des Assises est de décloisonner les initiatives et de rapprocher les acteurs. « Donner à voir et à comprendre le développement durable » pour convaincre le plus grand nombre de s'engager.

- Et pour qui ?
Acteurs du monde économique, élus, techniciens, administrations ou collectivités, associatifs, usagers, simples citoyens, le développement durable est résolument l'affaire de tous. Militants ou simples curieux, experts ou novices, convaincus ou sceptiques, chacun, sans réserve, sans complexe, est donc invité à participer, écouter, interpeller, échanger…

Pour plus d'informations, consultez notre dossier spécial sur le Développement Durable.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager